Pelouse et Gazon

Plante anti-taupe : mythe ou réalité ?

Incarvillée, fritillaire imperialis, euphorbe épurge, ricin… Certaines plantes regroupées sous le nom d’herbe à taupe sont réputées faire fuir ces petits animaux souterrains. C’est en fait l’odeur de leurs racines qui est censée éloigner ce petit mammifère.

La meilleure plante anti taupe : Euphorbia lathyris ?

L’euphorbe épurge ou euphorbe des jardins (photo de couverture) est une plante bisannuelle réputée depuis longtemps pour repousser les taupes. Mais dans les terres bien drainées, au soleil, cette plante se ressème aussi énormément et peut rapidement devenir envahissante. Elle apparaît d’ailleurs souvent toute seule dans un coin du jardin car ses graines sont portées par les oiseaux.

Autre élément qui joue en sa défaveur, comme toutes les Euphorbiacées, quand elle est taillée, elle exsude un latex blanc qui peut provoquer des réactions allergiques sur la peau. Toutes les parties de la plante sont notamment toxiques par ingestion.

Une autre plante anti taupe : la Fritillaire impériale

La fritillaire impériale fait partie des premiers bulbes à planter en automne afin d’obtenir une belle floraison printanière. Cette plante ornementale développe une tige érigée de 80 cm à 1,20 m de hauteur, couverte sur les ¾ de sa hauteur de larges feuilles vertes. Au-dessus, s’épanouit une couronne de grosses fleurs pendantes en forme de clochettes, surmontées de petites feuilles.

plante anti taupe fritillaire
© W.Jan

Une vivace qui produit son effet donc lorsqu’elle est installée en groupe, dans un massif ou sur la pelouse. Et le bulbe, mais aussi et surtout l’ensemble de la plante, dégage une désagréable odeur censée faire fuir les taupes, les rats taupiers et les campagnols.

Incarvillée de Delavaye, Incarvillea delavayi

A voir les beaux bouquets de ses grandes fleurs en trompettes, roses à gorge jaune, qui pourrait imaginer que sous terre, cette plante vivace est considérée comme une redoutable plante répulsive pour les taupes.

Chaque incarvillée peut offrir une douzaine de fleurs juchées sur de hautes tiges dominant une rosette de grandes feuilles divisées. A l’image de la fritillaire, le tubercule de l’incarvillée se plante dès l’automne dans les régions de climat doux mais il vaut mieux attendre la toute fin d’hiver ailleurs. Une fois installée, cette plante à bouquet revient chaque année si le sol à ses pieds est bien drainé tout l’hiver.

Ricin, Ricinus communis

Longtemps, le ricin a été employé comme poison pour lutter contre les rongeurs. Pas étonnant donc qu’il figure dans cette liste de plantes chasse taupes. Comme l’épurge, il fait partie de la famille des euphorbiacées.

Cette grande plante vivace (1,50 m à 2 m de hauteur) est considérée comme une annuelle. Elle développe rapidement une tige robuste, peu ramifiée, mais qui se couvre de grandes feuilles rougeâtres à reflets pourpres ou bronze, palmées, très belles. Son intérêt ornemental vient aussi de ses nombreux fruits rouge écarlate vif.

plante anti taupe
© D.A.Cabrera

L’utilisation de cette plante reste largement méconnue. Avec ses racines, on produit un tourteau de ricin qui sert d’engrais bio aux légumes du potager. Bien que la ricine qu’il contient puisse être mortelle pour les enfants et les animaux, ce produit d’origine naturelle ne présente aucun risque s’il est mélangé à la terre aux pieds des légumes à nourrir et pas seulement épandu en surface.

Quelques poignées de ce tourteau déposées dans les galeries des taupes auraient aussi le pouvoir de les éloigner !

Toutes ces plantes sont-elles des anti-taupes efficaces ?

La question mérite d’être posée car de nombreux jardiniers déçus par le résultat de l’utilisation de ces plantes dans leur jardin le font régulièrement savoir.

Il y a une explication simple à cette inefficacité constatée : c’est que la très large majorité des monticules de terre soufflés par les taupes, le sont sur la pelouse. Or, l’euphorbe épurge, la fritillaire, l’incarvillée et le ricin y sont rarement plantés dessus, mais plutôt dans des massifs à côté.

Vous l’aurez compris : pour que ces plantes anti-taupes soient réellement efficaces, il faudrait donc qu’elles trouvent place directement sur la pelouse !

Et pour quelques monticules à déplacer, attraper une taupe ou utiliser ces plantes répulsives en vaut-il la chandelle ? Pas sûr, d’autant plus que la taupe est un auxiliaire du jardinier qui :

  • Offre une terre souple et grumeleuse, idéale pour les potées
  • Aère et draine le sol en creusant ses galeries
  • Dévore enfin les vers et les insectes gênants.

Mis à jour le Déc 2, 2020 @ 16 h 34 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page