Aménager son jardin

Comment protéger son jardin d’un vis-à-vis ?

Votre jardin manque d’intimité ? Vos voisins ou les passants dans la rue ont une vue directe sur votre terrasse ? Ces idées permettront de se cacher rapidement de vos voisins, qu’il s’agisse d’un brise-vue entièrement naturel, de structures métalliques solides ou d’astuces végétales.

En sélectionnant bien le style, les matériaux et l’emplacement de ces brise-vues, votre espace sera plus intime et parfaitement adapté à vos besoins et vos goûts. La solution qui vous protègera des regards deviendra alors un élément chic et décoratif du design de votre jardin. Un brise-vue peut même vous aider à dissimuler des clôtures disgracieuses.

Après cette amélioration, votre jardin sera encore plus confortable et agréable, en toutes saisons ! Voici donc comment se protéger des regards indiscrets.

Comment se protéger du vis-à-vis ?

Si vous désirez protéger votre jardin des regards indiscrets, de nombreuses options s’offrent à vous. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

  • La pergola, le store ou le voile d’ombrage permettent de cacher un vis-à-vis en hauteur.
  • Une haie d’arbustes persistants ou fleuris offre un cadre bucolique agréable en plus d’une bonne protection visuelle. C’est souvent la meilleure solution pour se cacher des voisins en lotissement.
  • Des arbustes en pots sont privilégiés pour se cacher des voisins sur une terrasse, sur un balcon, dans un petit jardin ou quand on a une piscine.
  • Le grillage recouvert de plantes grimpantes ou d’une canisse, est une solution pas chère et redoutablement efficace.
  • Les clôtures pleines en bois, en matériaux composite ou en aluminium, sont décoratives et personnalisables. Mais elles exigent des compétences en maçonnerie et bricolage pour être installées.
  • Le mur de moellons reste une solution efficace pour empêcher les regards de curieux et des passants, mais avec l’augmentation du prix des matériaux, son coût est son principal frein.
  • Les aménagements avec des gabions sont tendance et décoratifs. Leur prix reste cependant très élevé.
comment se cacher des voisins en lotissement
Jardin caché des voisins en lotissement © DepositPhotos

Quelques conseils d’aménagement pour se protéger des voisins

Lorsque vous choisissez une solution pour isoler votre espace, la principale chose à considérer est le champ visuel. Il s’agit d’identifier ce qu’un individu extérieur peut voir quand il regarde en direction de votre jardin depuis une fenêtre, son propre jardin ou une allée voisine. Pour faire simple : si vous pouvez voir la personne, elle peut aussi vous voir.

Il convient donc d’installer vos protections visuelles à des endroits stratégiques, pour bloquer spécifiquement la vue des gens extérieurs. Cela vous permettra de garder votre espace ouvert au maximum, sans tomber dans un excès de barricade qui pourrait devenir oppressant.

Par exemple, selon la disposition de votre jardin, il est possible qu’une simple jardinière soit étonnamment efficace pour se protéger des regards indiscrets.

La haie : Un brise-vue naturel et un brise-vent efficace

La haie naturelle est souvent tentante pour être dissimulé des voisins. Il faut dire que cette clôture végétale ne manque pas d’avantages :

Elle offre tout d’abord un cadre vert agréable, décoratif mais aussi fleuri et apaisant, afin de marquer en douceur les contours du jardin. En plus de cacher totalement le vis-à-vis en pleine ville, elle peut même permettre de complètement se croire à la campagne.

La haie est aussi un véritable réservoir de vie : les fleurs attirent de nombreux insectes pollinisateurs, des papillons, qui a leur tour attirent les oiseaux.

La haie est également un excellent brise-vent : elle est capable de limiter les perturbations d’air sur une distance équivalente à 5 fois sa hauteur !

Si vous choisissez des arbustes ou des petits arbres qui poussent vite comme le Photinia, le laurier-tin, l’abélia, ou encore l’oranger du Mexique par exemple, il sera possible de se cacher de vos voisins rapidement : une haie mixte atteint généralement sa taille adulte entre 3 et 5 ans après sa plantation.

Certaines haies végétales ne doivent être taillées qu’une seule fois par an. D’autres ont besoin de plus soins et d’entretien : 2 à 3 tailles par an, ramasser les feuilles mortes. Une plantation soignée sur une toile de paillage permettra déjà de réduire fortement les arrosages et l’entretien les premières années.

Autre élément à son avantage, la haie est une solution écoomique pour se protéger d’un vis-à-vis : comptez 8 à 10 arbustes pour une longueur linéaire de 10 mètres de haie, ce qui représente un coût estimé entre 50 et 100€ selon la taille des végétaux achetés.

Les grillages recouverts de canisses

Si vous préférez installer des canisses sur un grillage autour de votre jardin, préférez un matériau qui ne demandera qu’un (très) faible entretien et résistera aux conditions météorologiques difficiles (gel, pluie…).

Détournez-vous notamment du bois, au profit de canisses en PVC. Elles sont plus robustes et se lavent facilement, tout en étant imputrescibles. De plus, il en existe des versions qui imitent le bois.

Vous aurez ainsi le meilleur des deux mondes : le PVC sans contrainte et l’élégance intemporelle du bois.

se protéger d'un vis-à-vis
Panneau brise-vue en bois © DepositPhotos

Attention au brise-vue trop imposant

En installant une protection dans votre jardin, vous voulez non seulement créer de l’intimité, cacher certains éléments et minimiser le bruit, mais également conserver la lumière et l’esthétique de votre espace. Il est donc essentiel de choisir des options qui ne sont pas trop imposantes.

La plupart des jardins sont surplombés, surtout si vous vivez dans une maison mitoyenne. Les voisins ont alors une vue directe depuis leur fenêtre ou leur balcon. La solution la plus courante pour régler ce problème est de planter des conifères tout autour du jardin. Mais attention : aussi beaux et efficaces qu’ils soient, ces arbres deviennent très grands et trop imposants. Ils projettent alors beaucoup d’ombre au fil du temps, et peuvent même s’avérer dangereux lors de grands vents.

Mieux vaut donc vous orienter vers des options plus modestes, mais tout aussi efficaces. Contre le problème d’un vis-à-vis situé en hauteur nous vous suggérons par exemple le store banne ou la voile d’ombrage. À choisir selon vos possibilités de fixation, votre budget et les conditions climatiques de votre région. Sans oublier vos préférences personnelles, bien sûr.

Comment se cacher des voisins sur une terrasse, à moindre coût ?

Le facteur budgétaire entre aussi en ligne de compte. En choisissant des moyens simples pour augmenter l’intimité, comme les plantations et le bricolage, vous pouvez obtenir un aménagement économique et pourtant efficace.

La canisse est une autre option abordable, que nous avons mentionnée plus haut. En plus de demander peu d’entretien, elle se pose très aisément avec des fils de fer ou des zip-ties.

Autre idée : vous pouvez fixer des treillis, des grillages ou des tiges de fer verticales à vos clôtures, pour y faire pousser des plantes grimpantes (comme une clématite ou du lierre). Vous créerez ainsi un espace privé, idéal pour vous détendre dans une ambiance naturelle.

En amont, commencez toujours par évaluer où vous avez vraiment besoin d’intimité. Envisagez également des options temporaires et permanentes pour répondre à vos besoins selon l’orientation de votre jardin. Il sera ainsi beaucoup plus facile de trouver un juste milieu, tant pratique qu’économique. Par exemple, vous pourrez installer un brise-vue temporaire en attendant d’avoir plus de budget pour investir dans une pergola.

Exploitez le potentiel naturel de votre jardin

Voyons maintenant une astuce très concrète, à appliquer avec des brise-vue végétaux : exploitez le potentiel naturel de votre jardin pour augmenter son intimité plus intelligemment.

En fonction de sa taille, de la nature de son sol et de sa luminosité, vous pouvez planter des arbres à feuilles caduques au feuillage léger et aéré. Voici quelques exemples : le bouleau, le cornouiller, le laurier-cerise, le pommier d’ornement, l’amélanchier, l’érable du Japon ou encore le sorbier.

Ces arbres peuvent constituer un brise-vue doux autour de votre jardin, tout en laissant passer la lumière du soleil. Si besoin, vous pouvez compléter ces plantations avec une clôture solide, de 1 à 2 mètres de haut.

Pour finir, si vous aimez l’idée de l’intimité totale grâce aux arbres, choisissez un mélange d’arbustes à feuilles caduques et de conifères (ou d’autres arbres à feuilles persistantes). Les placer stratégiquement vous offrira une intimité plus équilibrée, avec une magnifique lumière diffuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page