Plantes fleuries et vivaces

Colchique d’automne

Plante bulbeuse aux petites fleurs roses, le colchique est à lui seul un symbole de l’automne. Il pousse parfois naturellement dans les prairies humides à partir de septembre. Sa fleur rappelle celle du crocus mais sa couleur et sa vigueur sont différentes.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Colchicum autumnalis
Nom courant : Colchique d’automne, tue-chien, crocus d’automne, safran des prés
Famille : Liliacées

Hauteur et étalement : La plante forme des touffes de 15 à 20 cm de hauteur. Sa croissance est rapide.
Fleurs : Les colchiques fleurissent très peu de temps après leur plantation, généralement à partir de septembre. Cette floraison dure environ 3 semaines. Chaque bulbe donne 4 ou 5 fleurs qui apparaissent avant le feuillage : il s’agit d’un exemple de plante nudiflore.
Feuilles : Les feuilles linéaires, d’un joli vert vif, apparaissent seulement en fin d’hiver ou au début du printemps, à partir de mars. Elles forment une touffe élancée. Elles jaunissent ensuite en juin, puis fanent. Le colchique entre alors en période de repos.

Exposition : Au plein soleil
Sol : Terre de jardin consistante, argilo-calcaire, plutôt riche, fraîche et bien drainée même si le colchique ne craint pas l’humidité du sol.
Rusticité : Il résiste très bien au froid. Sa culture est possible dans toutes les régions.

quand planter les bulbes de crocus d automne
Plantez vos bulbes de crocus d automne en juillet ou en août, ils fleuriront à peine un mois plus tard © Depositphotos

Quand et comment planter les colchiques ?

Plantez les cormes des colchiques en été (juillet ou août) lorsque les bulbes sont au repos. Enterrez-les à 10 à 20 cm de profondeur et à 10 cm les uns des autres. Repérez l’endroit de la plantation avec une étiquette ou un bâton.

Peu exigeants sur la nature du sol, les colchiques préfèrent un sol frais, plutôt argileux, mais n’en ont pas forcément besoin. Vous pouvez les planter au plein soleil si la terre reste humide jusqu’en juin. Si elle se dessèche pendant l’été, ce n’est pas grave car les colchiques sont au repos à cette époque de l’année.

Pour obtenir de belles taches colorées en bordure d’allée, dans les massifs d’arbustes ou sur la pelouse, plantez les colchiques d’automne en groupes de 20 à 30 bulbes. Vous pouvez aussi les installer au premier plan d’un massif, avec un couvre-sol bas comme le bugle rampant ou le lamier qui masqueront la terre au moment de la floraison.

Si vous achetez des godets en fleurs en jardinerie, attendez que la floraison se termine avant de les replanter au jardin.

Si vous souhaitez transplanter des colchiques cultivés depuis plusieurs années dans votre jardin, faites-le dans l’intervalle de temps entre la disparition des feuilles et l’apparition des fleurs, donc en plein été.

Cycle annuel des colchiques d’automne

Les cormes des colchiques peuvent rester en terre toute l’année. Leur cycle végétatif est très particulier :

  • Leur plantation s’effectue en août, pendant le repos de la plante.
  • Une première floraison timide a lieu la première année, en septembre-octobre.
  • Une fois les fleurs fanées, la plante entre dans une seconde phase de repos assez courte, de décembre à janvier.
  • De mars à mai : les feuilles linéaires apparaissent tôt au printemps et forment une touffe permettant une accumulation de réserves dans le bulbe (le corme) et sa multiplication.
  • En juin, le feuillage fane et disparaît totalement, la terre reste nue.
  • Une nouvelle période de repos démarre et dure jusqu’en septembre et octobre où, avec le retour des pluies, la floraison est généralement plus importante que l’année précédente (4 à 5 fleurs par bulbe)

Entretien du colchique d’automne

Facile à cultiver, les colchiques d’automne se passent totalement d’entretien. Fidèles, ils reviennent chaque année pendant très longtemps si l’endroit de leur plantation est bien choisi.

Nettoyage des feuilles : Le feuillage est important, ne le tondez pas ou ne le coupez pas avant qu’il jaunisse en juin ou juillet, sous peine de faire mourir le bulbe.

L’arrosage est inutile : Mais si la fin de l’été est très sèche, vous pouvez humidifier l’endroit où sont plantés les colchiques afin d’assouplir la terre, ce qui aide les bourgeons de fleurs à percer.

La culture sur carafe est possible : Vous pouvez cultiver le colchique sur une carafe pleine d’eau, comme pour les jacinthes, ou sur un lit de cailloux baignant dans l’eau, comme les narcisses.

colchique d automne toxicité
Le colchique d automne pousse naturellement dans les prés humides, toutes les parties de la plante sont d’une grande toxicité © Depositphotos

Colchique d’automne : Toxicité

Les colchiques contiennent un alcaloïde très toxique : la colchicine, d’où leur surnom de tue-chien !

Les bulbes, les feuilles, mais aussi les fleurs, toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques. Lavez-vous soigneusement les mains après les avoir manipulés.

Cette grande toxicité présente un avantage : les colchiques ne sont jamais mangés par les mulots ou les rats taupiers.

Comment multiplier les colchiques d’automne ?

Si les conditions de cultures leur plaisent, les colchiques d’automne ont tendance à s’étaler naturellement. Vous pouvez en profiter pour les diviser tous les 4 ou 5 ans. Déterrez une touffe en juillet ou août, pendant la période de repos.

Séparez les petits bulbes (les caïeux) soudés aux bulbes mères. Triez-les pour ne garder que les plus fermes. Replantez-les immédiatement ailleurs au jardin. Il faudra attendre 1 ou 2 ans avant la première floraison, le temps qu’ils grossissent.

Variétés de colchiques à cultiver

Il existe plus d’une centaine de variétés de colchiques. Le plus connu est Colchicum automnale, le colchique d’automne, dont les fleurs roses décorent les prairies humides en septembre. Voici d’autres variétés et espèces intéressantes :

Colchicum automnale atropurpureum : un colchique à fleurs mauves qui deviennent violet-pourpre.

Colchicum automnale alba : à fleurs blanches

Colchicum byzantinum, le colchique de Byzance : aux fleurs rose ou mauve basses, mais très nombreuses, jusqu’à 20 par touffe !

Colchicum speciosum, le colchique du Caucase : aux fleurs roses ou violettes plus ou moins vifs selon les hybrides, présentant un cœur blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page