caladium | Jardipartage

Le Caladium : admirez son feuillage spectaculaire

Le caladium, aussi connu sous le nom d’oreilles d’éléphant, est une plante vivace herbacée très appréciée pour son feuillage exceptionnellement décoratif. Ses feuilles, aux motifs décoratifs blancs, roses ou rouges, font alors de cette plante une pièce spectaculaire dans votre collection de plantes d’intérieur. Découvrez comment cultiver et entretenir cette beauté tropicale.


Au sommaire de cet article :


Ce qu’il faut savoir

Nom botanique : Caladium bicolor.
Nom courant : Caladium, Ailes d’ange.
Famille : Aracées.
Origine : Amérique du Sud, principalement le Brésil.

Hauteur x étalement : Peut atteindre jusqu’à 60 cm de hauteur et 45 cm d’étalement à l’âge adulte. Sa croissance est rapide.
Feuillage : Caduc, les feuilles sont en forme de cœur et varient en couleur avec des motifs panachés de vert, rouge, rose et blanc.
Fleurs : Inflorescences discrètes, généralement insignifiantes par rapport au feuillage décoratif.

Exposition : Préfère l’ombre ou la mi-ombre, évitez le plein soleil direct.
Sol : Humide, bien drainé, riche en matière organique.
Rusticité : Non rustique, ne tolère pas les températures inférieures à 10°C, souvent cultivé comme plante d’intérieur.

Quel est l’emplacement idéal pour le caladium ?

Le caladium est une plante d’ambiance tropicale. Il prospère dans des environnements lumineux, mais il est crucial de le protéger des rayons directs du soleil, qui peuvent brûler ses feuilles délicates. Placez-le donc près d’une fenêtre avec un rideau fin pour filtrer la lumière.

La température ambiante idéale se situe en fait entre 20 et 24°C. Placez ainsi votre caladium à l’écart des sources de chaleur comme un radiateur et protégez-le des courants d’air, pour éviter que ses feuilles ne se recroquevillent.

Feuilles tombantes : soins à apporter en hiver

À l’approche de l’automne, les feuilles du caladium commencent à se faner naturellement. Il est alors conseillé de laisser ce processus se dérouler complètement avant de couper les feuilles. Une fois les feuilles totalement fanées, coupez-les et placez ensuite la plante dans un endroit frais (entre 13 et 15°C) pour sa période de dormance hivernale.

 Entretien du Caladium

Pendant le printemps et l’été, maintenez tout d’abord le terreau du caladium légèrement humide. Arrosez régulièrement mais modérément, en évitant les excès qui peuvent provoquer la pourriture des tubercules. Pulvérisez ensuite les feuilles avec de l’eau non calcaire, de préférence de l’eau de pluie, à température ambiante. Réduisez les arrosages à l’automne et cessez-les complètement lorsque le terreau est sec. Reprenez les arrosages au printemps suivant.

Variétés de caladium remarquables

caladium variétés | Jardipartage
Il existe en réalité près dune vingtaine despèces de caladium qui se répartissent sur environ 1000 cultivars © Flitsart

Le caladium bicolor est ainsi le plus cultivé en France.

Parmi les variétés les plus appréciées, on trouve :

  • Le caladium bicolor ‘Candidum’ aux feuilles blanches nervurées de vert, et ‘Pink Cloud’ avec ses feuilles vert foncé mouchetées de rose.
  • ‘Pink Beauty’ se distingue aussi par ses grandes feuilles panachées de rose et de vert, avec des nervures rouge foncé.
  • ‘Carolyn Whorton’ se distingue par ses grandes feuilles panachées de rose et de vert, avec des nervures plutôt magenta.
  • ‘White Christmas’, avec ses feuilles blanches délicates, est également particulièrement impressionnant.
  • La variété ‘Strawberry Star’ porte de grandes feuilles blanches, mais légèrement teintées de rose avec des nervures vertes.
  • ‘White Queen’ est un caladium blanc : il présente de grandes feuilles blanches, avec des nervures rouge vif et un liseré vert le long des bords.

Problèmes courants et nuisibles

Le caladium peut être attaqué par des araignées rouges, qui se manifestent de fait par le dessèchement des feuilles et la présence de toiles fines. Pour les éliminer, pulvérisez de l’eau de pluie ou bien nettoyez la plante avec de l’eau savonneuse.

Les pucerons et les cochenilles peuvent également poser problème. Utilisez alors du savon noir pour lutter contre les pucerons et les cochenilles.

Si les feuilles jaunissent puis tombent, cela peut être en fait dû à un excès ou un manque d’eau. Vérifiez avant tout l’humidité du terreau pour ajuster les arrosages.

Le Caladium est toxique

Comme beaucoup de plantes de la famille des aracées, le caladium est en effet toxique. Tenez par conséquent les enfants et les animaux domestiques à l’écart de ses feuilles. Portez des gants de jardinage lors de la manipulation de la plante, car sa sève peut aussi être irritante.

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut