Cactus et plantes vertesJardiner au printemps

Kentia, Howea forsteriana

Le Kentia, aussi appelé Howea forsteriana, est probablement le palmier qui s’adapte le mieux à l’intérieur. A lui seul, il apporte une touche d’exotisme dans la maison ou l’appartement.

Une croissance lente

Ce palmier d’intérieur robuste  pousse lentement : une palme par an environ ! Ses feuilles sont rubanées, souples, vert foncé. Elles s’étirent sur de longues tiges rigides et élancées.

Prévoyez de la place ! Plusieurs jeunes sujets sont en effet souvent plantés dans le même pot. A l’âge adulte, ils peuvent atteindre 2 à 3 m de hauteur en bac et leurs palmes souples s’évasent avec le temps.

Où l’installer ?

Installez le Kentia en isolé, dans une entrée lumineuse, sous une véranda ou dans un salon, en compagnie d’autres grandes plantes vertes. Vous créerez un élégant décor exotique.

Offrez-lui une situation lumineuse mais sans soleil direct. L’Howea supporte des températures de 12 à 22°C en période de croissance (du printemps à l’automne) et apprécie une fraîcheur relative (12 à 16°) pendant la période de repos.

En période chaude et sèche, bassinez le feuillage régulièrement avec de l’eau tempérée et non calcaire.

Son feuillage est sensible

Le feuillage du Kentia est très sensible aux produits d’entretien. Pour éliminer la poussière qui s’accumule sur ses belles palmes, il ne faut pas hésiter à le sortir de temps en temps quand il fait beau et doux pour le doucher. A l’intérieur, contentez-vous de passer un chiffon humide sur ses belles feuilles ou déplacez-le dans la baignoire pour le doucher.

Plantation et rempotage de l’Howea

Rempotez-le au printemps, en moyenne tous les 2 ou 3 ans jusqu’à l’âge adulte. Utilisez un support de culture essentiellement composé de tourbe et de terreau mélangé à de la terre de jardin.

Pour les sujets âgés, contentez-vous d’un surfaçage annuel.

2 autres plantes pour une touche exotique:

Comment l’arroser ?

La fréquence et la quantité d’arrosage de ce palmier d’intérieur dépendent de la saison. En été, maintenez le support de culture humide, mais pas gorgé d’eau.

Fertilisez une fois toutes les 3 semaines de début avril à octobre en ajoutant à l’eau d’arrosage une dose d’engrais liquide pour plantes vertes.

En hiver, laissez sécher la motte en profondeur avant d’apporter de nouveau de l’eau.

Faut-il tailler l’Howea ?

Toute taille du Kentia est inutile, si ce n’est pour supprimer à ras de la tige les palmes sèches ou abîmées.

Comment le multiplier ?

Le semis de graines est difficile : il ne donne satisfaction qu’avec des graines fraîches. Semez-les en mars dans un terreau léger maintenu humide et à 25 – 30 °C (une mini-serre chauffée est idéale pour maintenir ces températures). La levée est longue : il faut en effet patienter plusieurs mois avant de voir apparaître de jeunes plants.

Pour gagner du temps, il est possible de diviser des souches âgées au printemps. Repiquez les rejets dans un mélange de terreau à semis et de sable jusqu’à la reprise. Rempotez ensuite chaque plant comme un rempotage classique.

Les feuilles du Kentia brunissent

Ce grand palmier est sensible aux cochenilles, pucerons et araignées rouges. Maintenez une ambiance humide dans vos pièces, cela empêche leur apparition. Au besoin, faites un traitement au savon noir.

Les palmes brunissent et sèchent lorsque l’air ambiant est trop sec ou que le palmier est au soleil direct. Ce problème se rencontre surtout en hiver, quand le chauffage est en route.

L’extrémité des feuilles jaunit ou brunit aussi quand  le Kentia est en plein courant d’air ou que l’atmosphère est trop froide et humide. Déplacez-le au besoin pour améliorer ses conditions de culture.

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Un commentaire

  1. Bonjour, en 2013 j’ai acheté un anthurium rouge , avec une tige fleurie qui a duré plus de 6 mois . Depuis 7 années , ma plante vivote ,; elle fait sans arrêt de nouvelles feuilles mais « bansaî ,  » en effet elles sont quatre fois plus petites que celles d’origine …. et biensur aucune fleur
    Ma question , il y a-t-il une chance de « revie « …ou bien dois-je »l’euthanasier » ??? Merci et salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer