Grands Arbres

Un petit arbre pleureur : Beau et précieux !

Pas besoin d’avoir un vaste jardin pour planter un arbre pleureur. Même si ses feuilles tombent en hiver, il reste décoratif par sa silhouette originale ou par son écorce. Voici 4 arbres qui demandent peu de place et sont donc précieux dans les petits jardins.

Poirier pleureur à feuilles de saule, Pyrus salicifolia pendula

C’est incroyable de voir à quel point ce petit arbre pleureur, lorsqu’il dispose de ses feuilles, ressemble à un olivier.  Beaucoup de jardiniers se laissent d’ailleurs prendre ! Comme l’olivier, ce petit poirier se couvre en effet de feuilles étroites, allongées et pointues, de la même couleur gris argenté.

Pour les distinguer, il faut simplement savoir que le poirier pleureur :

  • Perd ses feuilles en hiver, dévoilant la beauté de ses rameaux retombants parfois jusqu’au sol ;
  • Se couvre en mars ou avril, avant l’apparition des feuilles, d’élégantes fleurs blanches parfumées;
  • Offre en automne des petites poires dures à la peau brune, de 3 cm de diamètre.
petit arbre pleureur fleurs
© A.Zharkik

Famille : Rosacées
Nom botanique : Pyrus salicifolia var. pendula
Hauteur : Adulte, il mesure environ 2,5 à 5 m de hauteur sur 2,5 à 4 m de largeur
Sol : Peu exigeant, il s’adapte à toutes les terres, même calcaires.
Exposition : Au soleil ou mi ombre, il supporte bien le vent.

Bouleau pleureur, Betula pendula youngii

Ce petit arbre qui retombe fait merveille dans un petit jardin, pas seulement pour son faible encombrement, mais aussi pour ses qualités décoratives car :

  • Son feuillage vert clair filtre joliment les rayons du soleil couchant et se met en mouvement au moindre souffle de vent.
  • C’est un arbre qui change de couleur en automne : ses feuilles triangulaires deviennent jaune d’or et le restent longtemps.
  • Leur chute en hiver met en valeur l’écorce, blanche à reflets argentés avec des taches noires près de la base.
arbre pleureur nain
© Bea

Famille : Bétulacées
Nom botanique : Betula pendula
Hauteur : Adulte, il mesure environ 3 à 6 m de haut pour 3 à 5 m d’étalement.
Sol : Drainé mais restant frais
Exposition : Il pousse partout, au soleil, comme à la mi ombre

Cèdre pleureur de l’Atlas, Cedrus atlantica glauca

Ce petit arbre persistant au port pleureur est majestueux et vit très longtemps !

Ses branches retombant jusqu’au sol, ses aiguilles bleues fines en bouquets, sa silhouette étrange, bien plus étalée que haute, mais aussi ses cônes dressés, cylindriques, de petite taille, qui apparaissent en automne, sa croissance lente….  Tout concourt à faire du cèdre de l’Atlas certainement l’un des plus beaux arbres pleureurs à planter dans un jardin de taille moyenne !

Famille : Pinacées
Nom botanique : Cedrus atlantica var. Glauca pendula
Hauteur : Adulte, il mesure environ 2 à 4 m de haut mais s’étale sur 4 à 8 m
Sol : Profond, mais assez meuble et bien drainé
Exposition : Au soleil car il résiste bien à la chaleur et à la sécheresse estivale, mais à l’abri des vents froids.

Erable du Japon, Acer palmatum

Souvent considérés comme des arbustes à cause de leurs dimensions réduites, les érables du Japon sont cependant de vrais arbres colorés dont il existe une grande variété de ports et de couleurs. Tous ont en commun de prendre de superbes teintes automnales avant que les feuilles tombent et mettent l’accent sur leurs rameaux retombants.

Dans cette grande famille, l’Acer palmatum dissectum forme un joli arbre pleureur nain, idéal à utiliser dans les petits jardins car sa croissance est toujours lente et qu’en vieillissant, son effet d’étalement s’accentue.

arbre japonais pleureur nain
© Cultivar 413

Quelques variétés conseillées :

  • Dissectum garnet aux feuilles pourpres, qui s’éclaircissent en automne.
  • Dissectum viridis, aux feuilles vert foncé qui prennent des couleurs jaune-orangé dès le mois d’octobre.
  • Emerald lace, au port retombant, feuilles vertes
  • Firecracker, une variété récente qui reprend les qualités de dissectum garnet mais avec un feuillage davantage pourpre, presque noir.

Famille : Sapindacées
Nom botanique : Acer palmatum dissectum
Hauteur : Adulte, il mesure environ 1,5 à 3,5 m de haut et s’étale sur 1,5 à 3 m
Sol : Terre peu ou pas calcaire, riche, fraîche et drainante
Exposition : A l’ombre ou à mi ombre si le soleil reste doux, à l’abri des courants d’air froids. La principale difficulté de culture pour ces arbres

Comment utiliser les arbres pleureurs ?

Si votre jardin est grand, c’est en isolé, sur une pelouse, ou au bord d’une jolie pièce d’eau, quand ils se reflètent dans l’eau comme dans un miroir, que les arbres pleureurs sont les plus élégants !

Suivant la place dont vous disposez, vous pouvez alors ajouter aux 4 arbres présentés 2 autres, plus hauts et volumineux :

  • Le hêtre pleureur (Fagus sylvatica pendula),
  • Et le saule pleureur (Salix sepulcralix),

Tous deux d’une dimension de plus de 10 m en tous sens.

Mais pour profiter de leur originalité, vous pouvez aussi les planter près d’une terrasse, au-dessus de vivaces couvre sol, de bulbes printaniers et même, dans le cas de l’érable palmé, dans un grand pot ou un bac, sur un balcon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page