Soins aux arbres fruitiers

Comment utiliser le soufre au jardin ?

Connues depuis longtemps, les propriétés fongicides naturelles du soufre permettent de lutter contre de nombreux champignons sur les arbres fruitiers, les petits fruits et la vigne.

3 Utilisations du soufre au jardin

Au jardin, le soufre a 3 actions différentes :

  • C’est un engrais minéral naturel. En effet, cet oligoélément est indispensable à la croissance des plantes, des légumes et des arbres fruitiers car il intervient dans le métabolisme des acides aminés. Il peut donc s’utiliser au potager au pied des légumes ou des arbres fruitiers. Des apports réguliers de fumier ou d’engrais riches en sulfates comme le patentkali permettent d’entretenir la teneur de soufre dans le sol et de prévenir les carences.
  • C’est aussi un produit phytosanitaire fongicide, utilisé en préventif comme en curatif, pour lutter contre les champignons superficiels, en particulier l’oïdium qui recouvre les feuilles et les jeunes bourgeons d’un duvet blanc.
  • Le soufre est enfin un répulsif naturel de nombreux insectes : fourmis, petits acariens, phytoptes des cultures fruitières (poirier, vigne)

Quand mettre du soufre sur la vigne et les fruitiers ?

Pour être efficace, il faut attendre des températures supérieures à 18°C. C’est en effet à partir de cette température que le soufre se sublime pour passer à l’état gazeux. Ses vapeurs enveloppent alors les feuilles et ont une action fongicide.

Mais l’odeur qui se dégage à proximité des plantes traitées peut incommoder et surtout, au-dessus de 28°C, les vapeurs de soufre peuvent brûler les jeunes feuilles.

La période optimale d’utilisation du soufre est donc entre mars et fin juillet, lorsque les températures avoisinent 23 à 25°C.

Lire aussi : Quel traitement d’hiver utiliser sur les arbres fruitiers ?

soufre jardin
© Jardipartage

Quelles plantes traiter avec du soufre ?

Le soufre est efficace contre tous les champignons sur tous les arbres fruitiers : contre la tavelure sur les pommiers et poiriers, l’oïdium de la vigne les taches pourpres sur les fraisiers, l’oïdium sur les pêchers, abricotiers et nectariniers…

Il peut aussi être pulvérisé sur des plantes potagères sensibles à l’oïdium : les tomates et tous les végétaux de la famille des courges (potiron, citrouille, courgette, concombre, melon…)

On l’utilise enfin traditionnellement sur les rosiers pour lutter contre le Marsonia et l’oïdium.

Soufre poudre ou à pulvériser

Le soufre poudrage  agit par contact. Le produit est directement saupoudré sur les feuilles et les rameaux des fruitiers à traiter à l’aide d’un soufflet ou d’une poudreuse.

Ce traitement doit être régulièrement renouvelé au cours de la croissance des plantes ou après une forte pluie.

Dosage recommandé : 20g de produit pour 10 m2 de surface traitée.

Mais pour une bonne adhérence sur les feuilles, on lui associe généralement un mouillant. Ce soufre mouillable   est à diluer dans l’eau et à pulvériser. Il agit à la fois par contact et par vapeur pour détruire les champignons.

Voici comment le préparer et le pulvériser :

  • Remplissez le pulvérisateur avec le volume d’eau nécessaire (3 ou 5 litres)
  • Pesez et versez la dose de soufre recommandée : 7,5 g par litre d’eau sur les arbres fruitiers et les légumes, et jusqu’à 20 g par litre d’eau sur la vigne.
  • Fermez, agitez et actionnez la pompe une quinzaine de fois pour mettre en pression.

Pour être efficace, le produit doit être pulvérisé sur les deux faces des feuilles. De préférence, effectuez votre traitement tôt le matin avant que les températures ne montent trop. Choisissez un jour de beau temps, sans vent.

L’action du soufre vapeur est courte : environ 1 semaine. Il convient donc de régulièrement renouveler les pulvérisations en fonction du temps qu’il fait et de la vitesse de croissance de votre vigne ou de vos fruitiers. Une chaleur humide favorise le développement de l’oïdium.

Sur le même thème :

A quoi sert le blanc sur le tronc des arbres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page