Accueil » L'hiver » Traitement d’hiver des fruitiers: du blanc sur les troncs
blanc arboricole

Traitement d’hiver des fruitiers: du blanc sur les troncs

Prendre soin de ses arbres fruitiers est gage de futures récoltes abondantes ! Parmi les soins d’hiver, l’application d’un blanc arboricole (badigeon de chaux) est l’un des plus recommandés. Ce produit naturel, fabriqué à base de chaux éteinte et d’huile végétale, agit comme une seconde peau pour le tronc. Il limite les agressions du temps et s’avère être l’un des meilleurs insecticides qui soit. Economique et redoutablement efficace !

Les bienfaits du blanc arboricole

Protection contre le gel et le soleil

Le badigeon de chaux constitue en premier lieu une barrière physique contre les agressions climatiques et les écarts trop importants de températures, notamment en limitant les effets du gel ou les brûlures occasionnées par un soleil trop fort. Le blanc atténue ainsi les effets du froid en ralentissant le réchauffement des tissus internes des jeunes arbres exposés au soleil d’hiver. La protection se poursuit au printemps et en été : la couleur claire du blanc arboricole  réfléchit les rayons du soleil ; elle agit finalement comme une crème solaire pour préserver l’écorce des brûlures.

comment faire blanc arboricole
Il ne faut pas aussi hésiter à recouvrir de blanc arboricole les naissances des charpentières (10 à 15 cm)

Insecticide et antifongique

Le blanc arboricole a ensuite une action insecticide et antifongique : la chaux asphyxie en effet les œufs et les larves des insectes qui hivernent dans les anfractuosités des écorces. Le cuivre contenu parfois dans le produit contrarie également le développement des mousses, des lichens et des spores des champignons.

La chaux en débat

Le badigeon de chaux a, parmi les jardiniers, ses fervents défenseurs,mais aussi, à l’inverse, de nombreux détracteurs. Ces derniers reprochent surtout au blanc arboricole d’étouffer sans distinction les larves des ravageurs tout autant que celles des insectes auxiliaires. Or,il est vrai que ceux-ci se montrent particulièrement précieux au printemps pour lutter de manière naturelle contre les ravageurs de nos fruitiers (pucerons, araignées rouges…). Le débat est donc justifié ! A chacun de mesurer le pour et le contre et de prendre position pour l’un ou l’autre des deux camps !

Quand appliquer le blanc arboricole ?

Si le blanc arboricole prêt à l’emploi (disponible en seau) peut être appliqué de septembre à avril, la période idéale s’étend entre la fin de l’automne et le début du mois de mars, en dehors des périodes de grosses gelées. Tous les insectes et les champignons sont entrés à ce moment de l’année dans leur phase hivernante. C’est là que le produit est le plus efficace ! En revanche, s’il fait face aux pluies répétées, il finit à la longue par s’atténuer et doit donc être renouvelé chaque année.

Comment appliquer le blanc arboricole ?

Nettoyez le tronc

A l’automne, dès la chute des premières feuilles, commencez à préparer le terrain en brossant le tronc des fruitiers pour retirer la mousse et le lichen. Si la brosse métallique est très efficace pour s’affranchir de cette tâche, il ne faut surtout pas l’utiliser ! Ses « poils »durs et tranchants occasionnent en effet des blessures, ouvrant la porte à de nombreuses maladies. On emploie donc davantage une brosse à chiendent, aux poils souples et sans dommage pour les tissus.

blanc arboricole quand traiter
Le blanc arboricole s’applique à l’aide d’un pinceau large. Il ne faut pas hésiter à diluer un peu le produit si son application est fastidieuse.

Peignez

Pour appliquer le blanc arboricole, profitez d’une journée douce, sans pluie prévue les jours suivants. Utilisez un pinceau large pour l’appliquer de façon uniforme depuis le bas vers le haut du tronc, en incluant le départ des racines et la naissance des charpentières. Insistez particulièrement sur les blessures, les zones crevassées ou fissurées. Laissez sécher ensuite à l’air libre.

Par quoi remplacer le blanc arboricole ?

Le lait de cendres

J’avais consacré un article à l’utilisation des cendres au jardin dans lequel je développais leurs bienfaits. Les vertus du badigeon de cendres le rapprochent du blanc arboricole car la cendre contient de la chaux. Le badigeon se prépare en mélangeant des cendres finement tamisées à de l’eau et (éventuellement) quelques grammes debouillie bordelaise  jusqu’à l’obtention d’une consistance proche d’une pâte à crêpe. On l’étale ensuite au pinceau sur l’ensemble du tronc. Plus discret que le blanc arboricole, il ne coûte rien ! Malheureusement, il se lessive aussi bien plus rapidement. Il faut donc le renouveler souvent.

Le badigeon à base d’argile

Traditionnellement, on préparait un badigeon moins agressif que le blanc arboricole à partir d’1/4 argile blanche, 1/4 de bouse de vache fraîche et d’1/2 volume d’eau. On appliquait ce cataplasme au pinceau, de la même manière que le badigeon de chaux.

Vous pouvez ajouter à cette composition une poignée de cendres de bois finement tamisée, de la poudre de basalte une dose d’huile de colza (contre les insectes) ou de purin de prêle (contre les champignons), mais surtout pas de bouillie bordelaise ! Le cuivre qu’elle contient ne fait en effet pas bon ménage avec la bouse de vaches qui est un véritable concentré de bactéries !

Retrouvez mes conseils dans cette vidéo:

Mis à jour: Mai 19, 2019 @ 11 h 20 min

 

Traitement d’hiver des fruitiers: du blanc sur les troncs
4 (80%) 1 vote[s]

A propos de Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

1 commentaire

  1. touloumdjian cognat eliane

    Bonjour,

    J’ ai utilisé le lait de chaux agricole sur mon pommier en février/mars et mes pommes ont été moins touchées par les parasites et maladies que les années précédentes Je recommencerai au premier beau jour

    Merci pour votre article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.