Accueil » Le printemps » L’entretien du citronnier 4 saisons
entretien citronnier pintemps

L’entretien du citronnier 4 saisons

Si le soleil et la douceur sont parfois de retour dès le mois de mars, les agrumes (citronniers et orangers) cultivés en bac ou en pots méritent d’en profiter. Mais pas question encore de les sortir au grand air. Les nuits du début du printemps sont beaucoup trop fraîches et les gelées possibles encore en cette période de l’année.

Les agrumes restent donc bien au chaud la nuit à l’abri d’une véranda, d’une serre froide, d’une remise ou d’un garage.

Vous pouvez néanmoins procéder à leur entretien, avant que les pousses et la superbe et odorante floraison de ces agrumes ne repartent de plus belle avec l’arrivée des beaux jours.

Etape 1: la taille

Commencez par supprimer tout le bois mort en coupant à l’aide d’un sécateur bien affûté au plus près des branches principales ou du bois encore vert.

Raccourcissez également d’un bon tiers les longues pousses verticales  et équilibrez dans l’espace la ramure de votre arbre. Quelques branches peuvent aussi être supprimées à l’intérieur de l’arbre pour laisser l’air circuler un peu mieux et prévenir l’apparition de maladies.

Next Suivante
 
 
Next Suivante

Etape 2: fertilisez les citronniers, orangers…

Pour les plantes en pots, vous pouvez redémarrer en mars la fertilisation en diluant dans l’eau d’arrosage un engrais spécial agrumes. Respectez scrupuleusement le dosage indiqué sur l’emballage. Une alimentation trop riche peut en effet être source d’apparition de parasites. (araignées rouges, cochenilles …).

Les agrumes cultivés en bacs ont d’autres besoins. Remplacez la terre en surface par un terreau agrumes (5 centimètres environ) tous les 2 ou trois ans.

cochenilles citronnier

Etape 3: traitez (uniquement si besoin)

Inspectez attentivement la ramure et le feuillage des agrumes (des feuilles noircies doivent vous alerter) à la recherche de coques sèches de cochenilles. Si leur présence est détectée, cela signifie que les parasites reviendront s’installer avec les beaux jours et affaibliront l’arbre.

Préparez un traitement bio maison, simple et efficace. Diluez dans un litre d’eau tiédie une cuillère à café d’huile de soja, une d’alcool à brûler et une dernière de savon noir. Remuez puis pulvérisez sur et sous le feuillage en protégeant la motte par un morceau de bâche pour que le produit ne pénètre pas la terre. Répétez toutes les semaines pendant un bon mois.

Si vous observez la présence d’araignées rouges, lavez plutôt le feuillage de l’arbre (sur et sous les feuilles) pour les décoller et les faire tomber. Elles détestent l’eau.

E-BOOK: Découvrez le nouveau "Guide Jardipartage 2016:" 2 € seulement !

Cliquez sur la vignette pour en visualiser un extrait

Résumé: De la description des espèces végétales à leur culture au jardin, plus de 120 pages comportant 34 fiches de conseils et d’astuces pratiques illustrées par plus de 50 photographies. Format PDF compatible PC, tablettes et smartphones. Cl

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Mon calamondin aussi aprécie la véranda ! Même si les gelées ne sont plus de mise dans la sud (quoique on ne sait jamais…) il n’est pas encore dehors. Il fait aussi encore des fruits…

    • L’hiver n’est pas encore terminé ! Dans le sud Ouest, il n’est pas rare d’avoir encore des gelées à la fin mars. Je sortirai les agrumes comme chaque année, à la mi-avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *