Plantes fleuries et vivaces

Verge d’Or: Une Vivace Ensoleillée

Plante vivace fidèle et robuste, la verge d’Or apporte ses couleurs ensoleillées en été et en automne des massifs de fleurs et jusque dans les bouquets.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Solidago, ssp canadensis et virga aurea, parfois orthographié virgaurea
Nom courant : Verge d’Or, Solidage
Famille : Astéracées

Hauteur x étalement : 40 cm à 1,50 m de hauteur x 40 à 60 cm de large.
Feuillage : Les tiges dressées, arquées et souples forment une touffe de feuilles alternes, étroites, élancées.
Fleurs : Les panicules de petites fleurs jaune d’or se renouvellement en continu, en fonction des variétés, de juin pour les plus précoces si le climat est doux, à novembre pour les plus tardives. Elles sont visitées par de nombreuses abeilles et insectes pollinisateurs et sont délicatement parfumées.

Exposition : Très florifère au soleil, la verge d’or supporte la mi-ombre. A l’abri du vent.
Sol : Riche et frais pour obtenir des fleurs en abondance. Le Solidago supporte le calcaire et la sécheresse mais fleurit sensiblement moins.
Rusticité : -15°C

Plantation de la verge d’or

Plantez la verge d’or au printemps (de Mars à Mai), vous obtiendrez ainsi des fleurs dès la première année de culture.

Si vous l’installez en début d’automne (septembre/octobre), elle aura davantage de temps pour s’enraciner et sera plus robuste l’année suivante.

Espacez ces belles vivaces de 40 cm pour les variétés les plus basses, 50 cm à 60 cm pour les plus hautes et vigoureuses.

verge d or plante invasive
© J.Gaimard

Culture en pot du Solidage

La culture dans un grand pot ou une jardinière est possible à condition d’utiliser un support de culture riche mais drainant : moitié bonne terre de jardin, moitié terreau horticole.

Installez plutôt des Solidago nains. Vous pouvez les associer à des graminées, à des Anthémis ou des fleurs annuelles comme les Pétunias, Surfinias,…

Entretien de la verge d’Or

Arrosage

Cette vivace est sensible à l’oïdium lorsque le temps est trop sec ou trop chaud. Il faut donc l’arroser très régulièrement pour maintenir un sol frais. Évitez de mouiller le feuillage. Pour ralentir le dessèchement de la terre, mettez en place un épais paillis de tontes de gazon dès le milieu du printemps.

Tuteurage

Les variétés les plus hautes s’écartent un peu les unes des autres. Pour une bonne tenue, elles ont besoin d’un tuteur circulaire discret que vous installez dès le printemps. Les verges d’or de taille moyenne et les plus basses forment des touffes compactes : elles se passent de tuteurage.

Nettoyage

  • Supprimez régulièrement les tiges défleuries pour encourager le renouvellement des fleurs et limiter de laisser les massifs envahir par de nouveaux semis.
  • Laissez les dernières tiges en place tout l’hiver. Elles protègent la touffe du froid et continuent de donner du relief aux massifs. Nettoyez la touffe en février ou début mars, avant le redémarrage de la végétation.

Belles associations avec la verge d’Or

Les solidages sont des plantes de massif au soleil qui assurent une transition douce entre les floraisons d’été et celle d’automne. Ils forment de belles associations avec des plantes vivaces qui fleurissent en même temps qu’eux, en deuxième partie d’été ou en automne. Vous pouvez mêler des verges d’or :

  • Aux graminées d’automne : Molinia, Panicum virgatum
  • A des vivaces solides à fleurs bleues, roses ou blanches: des Sauges, des Asters, le Gaura de Lindheimer, des Cosmos, des Liatris, des Echinacées…
verge d or du canada
© H.Braxmeier

Multiplication du Solidago

La verge d’Or se développe rapidement quand elle se plait. Divisez une touffe âgée de 2 ou 3 ans au printemps ou en début d’automne. Vous obtiendrez de jolis éclats tout en redonnant un coup de jeune à la souche.

Vous pouvez également profiter des nombreux semis naturels.

Le saviez-vous ?

  • N’hésitez pas à couper quelques fleurs pour vos bouquets. Les fleurs légères apportent de la couleur aux compositions ! Cueillez-les quand la moitié des fleurs du panicule sont ouvertes.
  • Évitez au maximum de laisser les graines sécher : les variétés botaniques de la verge d’Or peuvent être considérées comme des plantes invasives : elles s’échappent du jardin pour aller coloniser les friches industrielles et les talus.

Variétés conseillées de verges d’Or

Originaire du continent nord-américain, naturalisé en Europe, le Solidage du Canada (Solidago canadensis) est une espèce botanique offrant en fin d’été et en automne des épis de fleurs coniques compacts qui rappellent le mimosa. Hauteur : 1,50 m

Les hybrides (obtenus à partir du croisement de Solidago canadensis et Solidago shortii sont plus hauts et plus élancés. Ils portent tous des fleurs jaunes, plus ou moins nuancées.

Des verges d’or naines

  • Goldenmosa: Un  solidage nain et compact voisin de Golden Showers, aux fleurs jaune clair.
  • Golden Dwarf: variété naine, compacte, aux fleurs jaune d’or : Hauteur : 40 cm
  • Laurin : 40 cm, plus tardif que le précédent, fleurs plus foncées.

Des moyennes à plus hautes

  • Golden showers: Très précoce, à fleurs jaune-orangé légèrement retombantes, une verge d’or vigoureuse sans être envahissante. Hauteur moyenne : 50 cm à 1 m
  • Strahlenkrone: à floraison précoce. Hauteur : 60 cm
  • Solidago rugosa fireworks: aux fleurs jaune d’or portées par des ramifications fines et longues qui lui confèrent un port léger.
  • Citronella: fleurs jaune pâle, très précoces. Hauteur : 1m
  • Mimosa : se développe rapidement. Hauteur : 1m
  • Goldwedel: précoce, aux panicules de fleurs très légères jaune vif, dès fin juin. Hauteur : environ 1m
Sur le même thème:

Le Balisier, ou Canna

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer