semis petits pois | Jardipartage

Le semis des petits pois

Le semis de pois est facile, rapide, et très productif. Découvrez dans cet article quand semer vos petits pois et, selon votre niveau de jardinage, trois manières de faire ce semis illustrées par des vidéos. Après ça, semer des petits pois n’aura plus de secret pour vous !

Quand semer des petits pois ?

Selon la région dans laquelle vous êtes, il est possible de semer des pois à deux moments de l’année:

Semis des petits pois en automne

Si vous habitez une région du Sud de la France et qui a la chance de profiter d’hivers doux. L’automne est une saison idéale pour semer les petits pois au potager. La terre encore chaude en cette période est favorable aux semis en pleine terre.

Plusieurs avantages non négligeables à semer vos petits pois en automne :

  • il y a moins de limaces pouvant grignoter les jeunes plants, donc plus de réussite ;
  • les petits pois sont des légumineuses qui enrichissent naturellement le sol pendant tout l’hiver.
  • et en semant aux alentours de la Toussaint, la récolte est avancée de quelques semaines au printemps, ce qui permet d’optimiser l’espace et d’en libérer en mai pour d’autres cultures comme les tomates.
 

Semis des petits pois au printemps

Si votre jardin est dans une région aux hivers plus froid et pluvieux, il vaut mieux attendre de faire vos semis de pois au printemps. Pour gagner un peu de temps, si vous avez une serre, vous pouvez semer vos graines de pois dès le mois de janvier ou février dans des godets ou sur une plaque alvéolée (Voir plus bas) afin de gagner quelques semaines, sinon, à partir du début du mois de mars en pleine terre.

LIRE AUSSI  Culture des petits pois : Conseils

Comment semer les petit pois ?

 

Chez Jardipartage, nous utilisons 3 manières différentes pour semer les petits pois. Chacune a ses avantages et ses inconvénients.

L’astuce du jardinier : Quelle que soit la manière de faire, avant de semer vos petits pois, laissez les graines tremper pendant au moins 12 dans l’eau. Elle se réhydratent et l’enveloppe extérieure s’attendrit, ce qui permet de gagner quelques jours sur la germination.

Dans cette vidéo, notre jardinier vous montre les 3 manières de semer les pois. Chacune est ensuite expliquée en détail dans la suite de l’article :

Vidéo : Semis des petits pois, 3 manières qui donnent de bons résultats.

Semer les petits pois en pleine terre

C’est la méthode la plus classique. Voici comment semer des petits pois en pleine terre :

  • comme avec la plupart des cultures, commencez par ameublir le sol avec la grelinette, puis cassez les mottes un croc ;
  • utilisez un cordeau pour avoir un alignement parfait ;
  • creusez un sillon peu profond (5 cm) le long de ce cordeau de quelques centimètres de profondeur. Espacez vos différents sillons à 40 ou 50 cm ;
  • déposez les graines au fond à la suite les unes des autres, à 3 ou 5 cm de distance ;
  • ramenez la terre pour refermer le sillon et tassez avec le dos du croc ou d’un râteau ;
  • arrosez en pluie ;
  • mettez en place un support (grillage, treillis métallique, filet) pour faire grimper es pois quand ils auront germé.

Dès que les graines auront germé, il faudra butter (faire une butte de terre) contre les pois pour qu’ils s’enracinent mieux.

Les avantages et inconvénients du semis de petits pois en pleine terre : la quantité de jeunes plants obtenus est importante, mais il y  a aussi beaucoup de perte : certaines graines ne germent pas, d’autres sont mangées par les oiseaux et s’ils ne sont pas protégés, les jeunes plants sont mangés par les limaces.

➥ Lire : Pois mangetout ou à écosser: quelle variété choisir ?

Semer les pois sur plaque alvéolée

Notre façon de faire le semis de pois a donc évolué au fil des saisons et de nos expérimentations. Désormais, nous ne semons presque plus que dans des godets ou sur une plaque alvéolée. Cela permet de gagner du temps sur la germination et surtout de totalement la contrôler car chaque graine de pois semée germe et donne un plant !

semer petits pois | Jardipartage
Semer petits pois sur une plaque alvéolée © CréaHortalia

Voici comment semer des petits pois sur une plaque alvéolée :

  • faites tremper vos graines de pois environ 12h dans de l’eau tiède pour qu’elles gonflent bien.
  • utilisez une plaque alvéolée en carton ou en fibres végétales : c’est pratique, réutilisable si vous le souhaitez et surtout 100% naturel et biodégradable.
  • remplissez les alvéoles aux deux tiers avec du terreau fin ;
  • déposez une graine dans chaque alvéole ;
  • recouvrez-la de terreau presque jusqu’en haut (laissez une petite marge pour arroser sans que l’eau déborde) ;
  • tassez avec le doigt, sans écraser la graine ;
  • arrosez pour finir. Le mieux est de verser 5 cm d’eau dans un bac ou une bassine, puis de mettre dedans la plaque. A bout d’une heure, tout sera parfaitement arrosé.

Vous pourrez repiquer vos plants au potager quand plusieurs feuilles se seront développées. Mais il ne faut pas trop traîner car les racines sont rapidement à l’étroit.

Au moment de la plantation, vous pouvez découper les alvéoles en carton avec des ciseaux et les planter directement en terre le long d’un cordeau : les plants sont déjà à la bonne distance et les racines vont rapidement passer au travers.

Semer les pois dans des godets

Le semis des petits pois en godet a aussi l’avantage de pouvoir maîtriser finement la germination et d’économiser des graines. Une graine germée donne en effet (à peu de choses près) un plant !

Voici comment semer des petits pois dans des godets :

  • ici aussi, utilisez des petits godets en carton ou en fibres végétales ;
  • remplissez chaque godet aux deux tiers avec du terreau fin ;
  • déposez trois graines en triangle à l’intérieur. Vous obtenez ainsi ce que l’on appelle un poquet  ;
  • recouvrez de terreau presque jusqu’en haut et tassez légèrement avec le doigt ;
  • arrosez pour finir.

Pour accélérer la germination, conservez les godets à l’abri et en pleine lumière, dans une serre froide par exemple. En fonction des températures, elle se fait sous 15 jours maximum environ.

Au moment de la plantation, espacez les godets à 40 ou 50 cm de distance (principe des poquets).

Dans cette vidéo, notre jardinier vous donne tous les conseils pour semer vos pois en godet et les repiquer ensuite en terre.

Vidéo : Comment semer et planter des pois à ramer ?
author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

22 réflexions sur “Le semis des petits pois”

  1. bonjour, j’ai semé des petits pois secs debut septembre et, surprise, ils sont tous sortis et font deja 15cm de haut! vu que les gelées ne vont pas tarder(nord est) je les laisse dehors ou je tente de les transférer dans ma petite serre ou j’ai encore quelques belles tomates… vertes?

  2. Bonjour,
    Peut-on aussi semer des petits pois ridés en automne ? en godets ? si oui à quelle moment procéder ? Je suis en région parisienne. Merci

    1. Bonjour,

      En région parisienne, je vous déconseille de semer en automne vos petits pois à grains ridés car ils résistent très peu au froid comparé à leurs cousins à grains ronds.

    1. Il fait généralement trop chaud en août. Il faut patienter un peu plus et les semer entre septembre et la Toussaint. Vous récolterez alors tôt au printemps suivant. Ce semis d’automne fonctionne très bien dans le Sud, mais en Normandie, le climat est peut-être trop froid l’hiver…

  3. Bonjour. Vidéo très claire et très instructive. Pour cette méthode en godets,puis la faire aussi pour le semis d’automne,et à ce moment là quand commencer ces godets.
    Et puis je faire la même chose pour les semis de feve en automne.
    En fait l’année dernière tout mes semis de pois et de fèves fin octobre ont été dévoré par les mulots. Pas par les oiseaux car j’avais mis des filets. J’me dis qu’en godet il y aurait moins de risques.
    Merci beaucoup. Ps je suis en Bretagne en bord de mer. Finistère nord.

    1. Pour des semis de pois et de fèves d’automne faits en godets, vous pouvez commencer dès le début du mois d’octobre. Vou allez obtenir des plants à repiquer 15 jours à 3 semaines plus tard.

    1. Bonjour,

      Oui, vous pouvez encore semer les variétés de pois à grains ridés, qui résistent mieux à la chaleur que les pois à grains lisses.

    1. Bonjour,

      Non, pas la peine de couvrir ! Dans votre région, les semis d’automne de pois et fèves fonctionnent très bien et n’ont pas besoin de protection contre le froid.

  4. Bonjour,
    Je viens de lire votre article et je tenterais bien ces semis de petits pois. Je suis en Provence donc ça vaut la peine d’essayer.
    Peut-on vous demander quelle variété convient le mieux pour ces semis d’automne ?
    On peut espérer les récolter quand ?
    Merci par avance

    1. Bonjour Brigitte,

      Il faut faire votre choix de variété parmi les pois à grains ronds. Pour votre climat, des variétés naines comme « Petit provençal », « Douce Provence » conviennent parfaitement.

  5. Bonjour et merci de cet article bien inspirant.
    Je ne sais pas si je peux réagir (car je vois qu’en fait c’est un article de 2014) : j’aurais bien aimé savoir le résultat de l’expérimentation, deux ans plus tard. Cela a-t-il marché ou bien êtes-vous revenu à la méthode « des manuels » ?
    Ici en presqu’île de Guérande (44) nous avons aussi un climat bien doux, avec peu de jours de gel. J’ai donc pour la première fois semé mes petits pois nains ‘Très hâtif d’Annonay’ le 1er octobre. Les plants sont beaux et ont bien passé le premier coup de froid de cette semaine (-2° la nuit). J’attends de voir ce que donnera la récolte, mais si ça marche, je serai sûrement tenté d’en faire autant avec les oignons, suivant vos conseils.
    –> Question : quand vous dites que le terrain est ensuite prêt à recevoir la culture suivante, j’en conclus que vous ne laissez pas les racines en terre pour enrichir en azote, comme on le préconise parfois ? Ou bien arrivez-vous à semer par dessus ?

    1. Bonjour Treyo,

      Pour répondre à la 1ère question, j’utilise désormais le même principe chaque année en changeant simplement de parcelle. Le seul problème est que le grillage de mouton utilisé au moment de la rédaction de l’article n’était pas assez haut pour ramer les pois tout au long de leur croissance. J’ai donc opté pour des tuteurs en treillis soudé (bon marché, durable, rigide…) mais il est possible de monter une ligne supplémentaire de grillage à moutons. Voici une photographie prise au cours du printemps 2016 Treillis soudé pour ramer de petits pois

      Pour répondre à la seconde question, personnellement j’enlève les pieds pour pouvoir réutiliser immédiatement la parcelle laissée vide. Mais il est possible de hacher grossièrement (au débroussailleur) les pois en fin de culture, de les laisser sécher quelques jours au soleil au sol avant d’enfouir dans les 10 premiers centimètres. Il est alors possible à mon avis de semer derrière ou de venir repiquer d’autres légumes. J’essaierai au printemps prochain.

      Les semis en automne permettent de gagner quelques semaines sur la récolte. Mais cela ne fonctionne que dans des régions aux hivers doux. Ou bien en protégeant les cultures en place lors des périodes de froid prolongé.

  6. Bonjour,votre article sur les petit pois,m’intrigue. Il ne gèle pas chez vous ?
    Si oui , quelle chance! Chez moi, à 20 Km de Nice (cote d’azur) il gèle de fin novembre a fin février.
    Inutile de vous dire que les plantation d’automne ne résistent pas, je commence mes plantations vers le 15 février et pas toujours avec succès.

    1. Bonjour Franck,

      Il gèle aussi chez ici, en Béarn, quelques jours par an. Notre climat est tout de même à très forte dominance océanique, donc doux et humide. Par contre, les plantations d’automne tiennent bien: pois, fèves, oignons, ail…Les semaines de grand froid comme celle qui s’annonce, je protège juste sous tunnel.

      1. Catherine Andrée Dolié

        bonjour FRANCK
        pouvez vous me dire quand exactement vous semez les petits pois car je suis en Béarn et c est mon premier potager Un bon conseil es toujours le bien venu
        merci de votre réponse

      2. Bonjour Catherine,

        En Béarn, les pois peuvent être semés sans crainte dès l’automne, les hivers sont plutôt doux. Le sol est encore trop sec en ce moment, il va falloir attendre un peu le retour des pluies. La bonne période se situe généralement entre la mi-octobre et la mi-novembre.Vous pouvez également semer des fèves en même temps.

      3. J’ai fait les fèves en automne que je ramasse mi-avril que nous mangeons en une fois avec du jambon.apres sur la parcelle de passe le fil pour hacher grossièrement,je paille et trois semaines après je repique mes tomates.Courant décembre les fèves ont une bonne hauteur pour couvrir la parcelle,mais cette automne je vais essayer les petits pois.

      4. Bonjour Txomin,

        Bonne idée de hacher menu les fèves, excellent engrais vert au passage 🙂
        Pour les poids, sur la côte basque, aucun souci pour les réussir dès l’automne puis je pratique moi-même ce semis alors que je suis bien plus à l’intérieur des terres. L’hiver dernier, il a d’ailleurs gelée et ça n’a pas contrarié le moins du monde les pois qui sont impressionnants à l’heure actuelle (plus de 2,5 mètres de haut)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut