comment traiter les cochenilles naturellement | Jardipartage

4 remèdes de grand-mère efficaces contre les cochenilles

Savon noir, huile de colza, argile, etc. Nous avons tous, dans les placards, des produits naturels pour lutter contre les cochenilles.



Pourquoi se débarrasser des cochenilles ?

Les cochenilles sont de petits insectes parasites. Équipées d’un rostre, elles piquent les plantes pour se nourrir de leur sève. Il s’ensuit des dégâts plus ou moins importants pour les plantes hôtes : retard de croissance, déformations, affaiblissement, production de miellat et développement de la fumagine.

Comment se débarrasser des cochenilles naturellement ?

Les femelles cochenilles protègent leur corps sous des sécrétions qui peuvent prendre la forme de boucliers de laque, de carapaces ou de filaments blancs de cire poudreuse dans le cas de la cochenille farineuse.

Il n’est donc pas facile de s’en débarrasser. Toutefois, vous pouvez essayer les remèdes naturels suivants :

Le savon noir 

Le savon noir agit comme un insecticide de contact qui tue les larves. Il est efficace contre les cochenilles, mais aussi pour lutter contre les pucerons ou encore les altises présentes sur de nombreuses plantes. Il possède également des propriétés fongicides afin d’éliminer la fumagine. Enfin, avec une éponge imbibée d’eau tiède, il a l’avantage de laver les feuilles rendues collantes par le miellat.

La recette :

  • Diluez 5 cuillères à soupe de savon noir liquide (ou 2,5 cuillères à café de savon noir mou) dans 1 litre d’eau tiède.
  • Lorsque le mélange est refroidi, versez-le dans un petit pulvérisateur et vaporisez-le sur les parties des plantes colonisées par les cochenilles.
  • Renouvelez l’opération quelques jours plus tard, si nécessaire.
Remède de grand mère contre les cochenilles | Jardipartage
Les cochenilles farineuses sont les plus résistantes un chiffon imbibé dalcool à brûler est un remède de grand mère efficace pour les déloger © DepositPhotos

L’huile de colza 

L’huile de colza est un insecticide asphyxiant efficace dont les jardiniers se servent beaucoup en traitement d’hiver sur les arbres fruitiers, pour se débarrasser des cochenilles (les formes hivernantes – œufs, larves – tout comme les formes adultes) et d’autres parasites installés dans les creux des écorces comme les pucerons.

Pour l’utiliser efficacement, il convient de la mélanger à un émulsifiant, comme du savon liquide, qui est capable de disperser de l’huile dans l’eau. L’utilisation du savon noir est un plus car il affaiblit les sécrétions protectrices des cochenilles, rendant plus efficace l’action de l’huile de colza, tout en nettoyant les feuilles engluées par le miellat.

 La recette :

  • Emulsionnez 2 cuillères à soupe d’huile avec 2 cuillères à soupe de savon noir liquide.
  • Mélangez le tout avec 1 litre d’eau tiède.
  • Versez dans un pulvérisateur, secouez et pulvérisez.
  • Si les cochenilles ne sont pas mortes (lorsqu’elles le sont, elles se détachent toutes seules de la plante), recommencez le jour suivant.

 Variante ++ : Ajoutez 20 à 25 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat (Pelargonium X Asperum) qui possède des propriétés insecticides très intéressantes contre les cochenilles.

L’alcool à 70 °C

L’alcool possède une action perturbatrice du développement de beaucoup d’insectes et de leurs larves. Puissant, il est préférable de l’utiliser en application localisée.

 Comment l’utiliser ?

  • Sur les parties vertes d’une plante, imbibez un bout de tissu ou un coton-tige et servez-vous-en pour décoller les cochenilles à bouclier et à carapace. Ensuite, rincez la plante, car l’alcool peut abimer les tissus végétaux.
  • Sur les troncs et branches : émulsionnez 2 cuillères à soupe d’huile avec 2 cuillères à soupe de savon noir liquide et 2 cuillères à soupe d’alcool à 70°. Mélangez le tout avec 250 ml d’eau tiède et badigeonnez au pinceau.*

Le badigeon à l’argile

Il est utilisé l’hiver sur les troncs des arbres pour détruire les formes hivernantes de nombreux parasites, y compris les cochenilles.

 La recette :

  • Dans un seau, mélangez 5 volumes d’argile blanche ou verte à 1 volume de bouse de vache.
  • Ajoutez de l’eau jusqu’à obtenir une consistance semi-fluide (soupe épaisse)
  • Appliquez au gros pinceau après avoir brossé l’écorce.

Est-ce que le vinaigre blanc tue les cochenilles ? 

Oui, le vinaigre tue les cochenilles, mais il est aussi extrêmement nocif pour les plantes ; c’est un désherbant naturel.

Est-ce que le bicarbonate de soude tue les cochenilles ?

Le bicarbonate de soude est alcalinisant ; il peut avoir une action insecticide, mais il est également phytotoxique. Comme le vinaigre blanc, c’est un désherbant naturel.

À savoir : Toutes les pulvérisations foliaires sont à éviter sous la pluie ou en pleine chaleur (T° > 20 °C).

* d’après une recette de Brigitte Lapouge-Déjean : « Je prépare mes potions pour le jardin » aux éditions Terre Vivante.

author avatar
Isabelle C
J'aime jardiner, observer la nature et écrire pour partager ce que je découvre, ce que j'apprends, ce que j’expérimente au fil des saisons en espérant transmettre, par l'intermédiaire de mes textes, le goût d'un jardinage respectueux et bienveillant vis-à-vis de son environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut