Accueil » généralités » Quel sécateur choisir ?
Comment choisir secateur

Quel sécateur choisir ?

Quel sécateur choisir ?
Partagez votre avis sur cet article !

Le sécateur est au jardinier ce que la truelle est au maçon, la clé à mollettes au plombier ou encore le stylo rouge à l’enseignant …bref, un outil indispensable.  Il doit offrir confort et  efficacité à son utilisateur, en toutes situations. Il doit lui être pour cela parfaitement adapté. Comment choisir votre sécateur ? Quelques éléments de réponse.

Un sécateur à enclume ou à double lame ?

Le choix du sécateur va d’abord dépendre principalement de l’usage que l’on en fait.

Si le sécateur est ainsi principalement destiné à couper bois sec, il vaut mieux opter pour un modèle à enclume avec d’un côté une lame tranchante et  de l’autre une lame plus large sur laquelle vient buter l’autre, pour tailler net. Un sécateur à enclume n’est cependant pas adapté à la taille du bois vert. Il le déchiquette alors plus qu’il ne taille, occasionnant des plaies sur les plantes qui sont autant de portes d’entrées pour les maladies.

Si le sécateur sert donc majoritairement à couper du bois vert , on opte plutôt pour un outil à deux lames qui se croisent à la manière des ciseaux.

Un sécateur à tête inclinée  est-il mieux qu’un modèle classique ?

C’est une affaire de goût avant-tout ! Un sécateur à tête inclinée est cependant à mon sens beaucoup plus agréable à utiliser et présente l’avantage de ménager les tendons et les articulations. Ce modèle est ainsi particulièrement conseillé aux personnes qui souffrent de troubles musculo-squelettiques.  Je crois qu’il faut essayer différents sécateurs pour choisir le sien, en prenant soin de vérifier l’alignement de l’avant-bras, du pouce et de la tête de l’outil.

La poignée du sécateur : plutôt en métal, en matériau plastique dur ou en élastomère ?

Ce dernier permet une meilleure préhension et un confort accru par rapport aux deux précédents. Le métal est néanmoins gage de solidité. Le sécateur accompagnant le jardinier tout au long de l’année, l’outil doit être durable, c’est certain. Et les bons sécateurs ont un coût.

Quelle taille de sécateur choisir ?

Pour connaître la taille de sécateur adaptée à sa morphologie, on mesure :

Taille secateurD’une part, la distance dans la main entre l’extérieur, sous l’auriculaire et l’index (n°1 sur la photo). Si la mesure est inférieure à 8 centimètres, on choisit un sécateur de petite taille. Entre 8 cm et 10 cm, le choix se porte sur une taille moyenne et au-delà de 10 cm, sur un outil de grande taille.

D’autre part, la distance entre l’extrémité du majeur et la première ride du poignet. (n° 2 sur la photo). Elle permet d’évaluer la force et la puissance de l’utilisateur. Si la valeur est de 17 centimètres et moins, on opte pour un modèle en taille S. Entre 17 cm et 20 cm, la taille M est plus appropriée. Enfin, au-delà de 20 cm, la taille L est la plus adaptée.

Pour terminer, n’oubliez pas de choisir votre modèle en fonction de votre latéralité. Même si peu de sécateurs pour gauchers existent, certaines marques renommées y ont tout de même pensé !

A propos de Bruno Nunez

Je m’appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l’univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes…bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l’ornement…Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *