Sol vivant et fertile

Comment se débarrasser de ses déchets de jardin ?

Les déchets de jardin, également appelés « déchets verts », sont tous les déchets résultant d’actions réalisées pour entretenir son jardin. En effet, tout jardin nécessite un entretien régulier : tonte de la pelouse, taille des haies, plantation de fleurs, d’arbres ou de toute autre plante, etc.

En France, on estime le volume de ces déchets verts à environ 17 millions de m3, soit 0,3 m3 par habitant et par an. La plupart du temps, ces déchets de jardin sont évacués et déposés dans des déchetteries mais il existe d’autres manières de recycler et de valoriser tous nos déchets verts.

Quels sont les déchets du jardin ?

Les déchets de jardin ou déchets verts sont donc les déchets d’origine végétale résiduels de l’entretien du jardin. On peut notamment citer les déchets suivants :

  • L’herbe issue de la tonte et du fauchage des espaces verts ;
  • Les feuilles mortes ;
  • Les branches d’arbre ;
  • Les résidus d’élagage, de taille et de débroussaillage de haies ;
  • Les végétaux non malades et non envahissants ;
  • Les fruits non consommables tombés des arbres ;
  • Les épluchures des fruits et légumes : les fanes.

Tous les déchets non-naturels (bâches, filets, divers objets composés de plastique) ne sont pas considérés comme des déchets de jardin.

recyclage des déchets verts
© Jardipartage

Comment et où se débarrasser de ses déchets de jardin ?

Au lieu d’apporter vos déchets verts en déchetterie, plusieurs solutions s’offrent à vous pour les valoriser.

Le compost maison

Le compost vous permet de recycler vos déchets alimentaires (épluchures, coquilles d’œuf, marc de café, thé). Le compost vous permet donc de réduire vos déchets de cuisine tout en faisant profiter vos plantes d’un apport de matière organique.

Pour faire votre compost maison, vous pouvez donc utiliser vos déchets verts. En effet, pour obtenir un bon compost, il faut mélanger « matières brunes » et « matières vertes ».

  • Les « matières brunes » sont composées de feuilles mortes, de brindilles sèches, de branches broyées, de copeaux de bois et de sciure, d’écorce, de paille, de carton, …
  • Et les « matières vertes » sont composées des déchets de cuisine et de tontes de gazon fraîches. Ces dernières sont fraîches et humides, contrairement aux matières brunes qui sont sèches.

Pour créer un bon compost, il faut donc alterner couches de matières brunes et couches de matières vertes. Il faut également que tous les déchets verts composant le compost soient déchiquetés en petits morceaux,

Pour aller plus loin, lisez : Quels déchets mettre dans le tas de compost ?

Le paillage

Pour faire un paillage organique, vous pouvez utiliser différentes matières : tontes de gazon, feuilles mortes, copeaux de bois, écorces de pin, tailles de haies d’arbres ou d’arbustes.

Le paillage a plusieurs avantages :

  • Diminution de l’arrosage de vos plantes ;
  • Maintien de l’humidité du sol ;
  • Entretien de la vie microbienne du sol et libération d’engrais pour vos plantes
  • Réduction des mauvaises herbes et de l’utilisation du désherbage chimique…
peut on stocker des déchets verts dans son jardin
© Jardipartage

Le paillage peut être déposé sur le sol d’un potager, aux pieds de jeunes arbres, d’arbustes et de haies, ou encore dans des plantes en pots ou dans des jardinières. Ces déchets verts peuvent être stockés en tas provisoirement dans un coin du jardin, puis utilisés au fur et à mesure des besoins.

Les déposer en déchetterie

Enfin, la plupart des déchets verts sont également acceptés dans des déchetteries « classiques ». Vous pouvez notamment y déposer les feuilles mortes, les petits branchages, les tontes, etc. Pour évacuer vos déchets verts plus confortablement, vous pouvez utiliser de grands sacs à déchets type gravats.

Il vous suffira ensuite de les déposer en petites quantités dans la benne appropriée. Pour connaître les horaires de la déchetterie la plus proche de chez vous et confirmer que vous pouvez bien y déposer ces déchets, pensez à la contacter avant votre passage, les « grosses » déchetteries ont souvent leur site internet, il vaut mieux se rendre sur ces derniers pour avoir les informations à jour. Pour les plus petites déchetteries ou éco-points, utilisez les sites spécialisés de déchetterie comme https://ma-dechetterie.fr ou en passant par une carte interactive de type google maps.

Par ailleurs, sachez que certaines communes organisent une collecte des déchets verts. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des services de collecte des ordures ménagères.

Ce qu’il ne faut pas faire avec ses déchets de jardin

Notez que, depuis 2011, il est interdit de brûler des déchets végétaux et tout autre déchet ménager. En effet, le brûlage des déchets verts à l’air libre dégage de nombreuses particules fines qui polluent énormément. Ils peuvent aussi provoquer des débuts d’incendie. Toute personne brûlant ses déchets verts peut encourir jusqu’à 450 € d’amende.

Sachez également que le dépôt de déchets verts est interdit dans la rue, dans la nature ou près des déchetteries. Dans ce cas, le montant de l’amende peut aller jusqu’à 1 500 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page