coquille d oeuf compost | Jardipartage

Coquilles d’œuf : Peut-on les jeter dans le tas de compost ?

Tous les résidus végétaux provenant de la maison et du jardin, ainsi que certains restes alimentaires tels que les coquilles d’œufs, peuvent être convertis en compost, un précieux amendement aussi précieux que le fumier.

Comment utiliser les coquilles d’œufs dans le compost ?

Les morceaux d’œuf ont besoin d’un certain temps pour se décomposer entièrement. Afin de faciliter le processus, il est recommandé de les briser en tous petits bouts. En les réduisant en fragments plus petits, vous accélérerez leur désintégration et leur incorporation dans le compost.

Veillez également à les mélanger avec d’autres déchets végétaux, comme des épluchures de légumes, des peaux de banane ou des fruits, des feuilles d’arbre tombées ou encore de l’herbe coupée, pour obtenir un compost équilibré et riche en nutriments.

4 atouts des coquilles d’œuf pour votre compost !

Les coquilles d’œuf réduites en petits morceaux sont acceptées dans le tas de déchets car elles améliorent la structure et la richesse du compost obtenu. Leur utilisation présente divers avantages :

  • Naturellement riches en Ca (calcium), les coquilles favorisent la bonne santé des plantes. Incorporez-les sans plus tarder dans votre compost, vous apporterez un supplément de calcium à cet amendement qui favorisera le développement des racines et renforcera la structure cellulaire des végétaux.
  • Leur nature alcaline aide à remonter l’acidité du compost autour de valeurs neutres.
  • Les coquilles d’œuf participent à améliorer la structure du compost. Elles favorisent en particulier sa bonne aération. Lorsqu’elles se désagrègent, elles laissent en effet des poches d’air qui favorisent le développement de micro-organismes bénéfiques et améliorent la santé globale du compost.
  • Les bords tranchants des coquilles d’œuf forment une barrière naturelle contre les gastéropodes (limaces ou escargots) qui n’osent pas s’y aventurer ! Leur présence peut donc contribuer à réduire ces nuisibles, tout en laissant les insectes bénéfiques du compost s’épanouir.

Quels sont les déchets à ne pas mettre dans votre compost ?

Même si les coquilles d’œufs sont considérées comme des déchets d’origine animale, elles peuvent être utilisées dans le compost du moment qu’elles sont sèches. Riches en calcium, les coquilles sont aussi essentiellement minérales.

Cependant, il convient de noter que cela représente une exception. Il est donc important de savoir quels aliments doivent absolument être exclus lors du compostage :

  • Les déchets carnés (tous types de viandes et poissons) ;
  • Les produits à base de lait ;
  • Les noyaux durs et gros (avocat, pêches) et toutes les graines ;
  • Les peaux d’agrumes (sont tolérées en faible quantité) ;
  • Les huiles de cuisson ainsi que toutes les graisses.

Cet inventaire n’est pas exhaustif, il peut néanmoins faire référence pour adopter de bonnes pratiques lors de votre pratique du compostage. Si vous souhaitez obtenir des informations plus détaillées, nous vous invitons à consulter notre article complet dédié au compostage. Il vous fournira des conseils supplémentaires et approfondis sur le sujet.

author avatar
Viviane G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut