Ravageurs et parasites

Purin de consoude : Un produit naturel riche en minéraux

Très productive et résistante aux maladies, la consoude est une plante phare du jardinage naturel. Elle se repique au printemps et se multiplie très facilement en prélevant des jeunes pousses dès leur apparition à la mi-mars.

Qu’est-ce que la consoude officinale ?

La consoude officinale (Symphytum officinale) est une plante vivace poussant spontanément au bord des chemins, mais uniquement dans les fossés et les zones humides. Il est donc assez facile d’en trouver et de prélever ses feuilles pour faire du purin de consoude.

Au jardin, la consoude forme un couvre-sol très intéressant pour les massifs au soleil ou à la mi-ombre, mais elle peut être très envahissante.

Deux autres variétés peuvent être cultivées :

  • La consoude de Russie est un croisement entre la consoude officinale et la consoude piquante (Symphytum asperum). Elle forme d’énormes touffes de grandes feuilles, velues sur leur face inférieure. Ses fleurs en cloches, violettes mais parfois jaunes, sont groupées en grappes.
  • La consoude bocking 14 est un hybride de consoude officinale et de consoude de Russie.  Elle est plus intéressante à utiliser au jardin car elle est moins envahissante que les autres consoudes.

Les grandes feuilles fraîches et coupées des 3 variétés de consoude peuvent être utilisées pour faire du purin.

Fleurs symphytum officinale
La consoude officinale (Symphytum officinale) fleurit joliment © Jardipartage

Pourquoi utiliser le purin de consoude ?

Le système racinaire puissant de la consoude s’enfonce en profondeur, ce qui permet à la plante de prélever une grande quantité d’éléments minéraux auxquels les autres plantes ne peuvent pas accéder. Ces oligo-éléments sont par la suite stockés en quantité dans les feuilles.

La consoude est très riche en minéraux, en oligo-éléments, en vitamines, dont la vitamine B12, et en substances de croissances.

Le purin de consoude est un stimulant pour les légumes, les arbres fruitiers.

On utilise essentiellement les feuilles. La consoude supporte ainsi 2 à 3 coupes par an entre mai et octobre.

Ses feuilles séchées peuvent être étendues comme paillis, au pied des salades par exemple pour en améliorer le rendement.

Les feuilles fraîches mélangées au tas de compost accélèrent le processus de décomposition. La consoude est ainsi un activateur de compost naturel.

Comment faire du purin de consoude ?

Pour fabriquer du purin de consoude, la recette est sensiblement la même que celle du purin d’ortie. Hachez grossièrement au sécateur 1 kg de feuilles fraîches que vous plongez dans 10 litres d’eau de pluie. Une semaine de fermentation est nécessaire pour obtenir un jus brun, très riche en calcium, fer, magnésium, bore, manganèse et zinc.

Ce jus s’utilise en arrosage, dilué à 10%/20% (1 à 2 volumes d’extrait pour 9 à 8 d’eau) sur les semis, les plantes repiquées mais aussi au pied des gourmandes (tomates, aubergines, poivrons, poireaux…)

consoude au jardin
Pour faire du purin, on utilise les feuilles fraîches de la consoude © DepositPhotos

Utiliser les racines de la consoude

Les racines écrasées fournissent une purée blanche qui agit sur la peau comme baume cicatrisant (sur les gerçures, brûlures superficielles et petites coupures).

Ce baume peut se congeler dans l’optique de l’utiliser aussi comme produit de cicatrisation au jardin, pour soigner les plaies des tailles sur les arbres fruitiers.

6 commentaires

  1. « Hachez grossièrement au sécateur 10 kg de feuilles fraîches que vous plongez dans 10 litres d’eau de pluie. »

    10 kg pour 10 litres d’eau. Waouuh !! je pense que c’est plutôt 1 kg pour 10 litres d’eau.

    1. Vous avez raison, une erreur de frappe s’est glissée dans le texte (corrigé) : il s’agit bien d’1kg de feuilles fraîches. Merci pour votre vigilance.

  2. Merci pour toutes ces précisions….j ai fabriqué du baume anti inflammatoire avec et qqs huiles essentielles….j en ai incorporé dans le stoemp et la soupe….mais…. j ai tenté par 2 fois la conserve avec stérilisation….et cela a échoué..auriez vous des astuces autre que la congélation qui me permettrait d en conserver pour l hiver?????????merciii

  3. bonjour la comunauté …si un amateur a trop de consoude dans son terrain ..je suis preneuse ou faire unn échange …mais de la consoude sauvage ..merci

    1. Bonjour les passionnés de jardins

      J’accepterais aussi volontiers des pieds de consoude.
      Merci à qui voudrait bien en partager de m’envoyer vos coordonnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page