Accueil » L'été » Rentrée: que faire au potager début septembre ?
potager en septembre

Rentrée: que faire au potager début septembre ?

Rentrée: que faire au potager début septembre ?
Partagez votre avis sur cet article !

Début septembre, l’heure de la rentrée a sonné pour beaucoup et les travaux au potager se jouent en deux temps : donner un petit coup de pouce à toutes les plantes qui peuvent encore nous gratifier de leurs légumes et préparer les futures récoltes, celles de l’automne et de l’hiver prochains. Aujourd’hui, coup de projecteur sur la première étape ou comment sauver tout ce qui peut l’être pour prolonger les récoltes d’été ?

Au chevet des tomates

Si personne n’est passé s’occuper des tomates en l’absence du jardinier en chef, les fruits arrivés à maturité ont pourri sur pied, quand ils ne se sont tout simplement pas éclatés au sol. Pendant les vacances, les tomates ont aussi poursuivi leur croissance frénétique et les gourmands se sont développés dans tous les sens ! Les tomates ont également eu soif, leurs feuilles sont en partie recroquevillées. Si le temps s’est montré pluvieux, des maladies ont pu les affecter, en particulier le mildiou qui brunit feuilles et tiges.

potager en aout septembre
En septembre, les tomates commencent lentement à décliner. Un seul objectif: les amener à maturité pour pouvoir les transformer en conserves

Que faire début septembre ?

  • Commencez par ramasser tous les fruits pourris, malades et attaqués ou dévorés par les insectes. Faites le tri, vous pouvez encore cuisiner les parties saines en coulis ou pipérades.
  • Taillez les tiges et les feuilles malades : conservez seulement les parties vertes les plus saines.
  • Attachez les tiges les plus hautes pour supporter le poids important des tomates. Ce palissage en hauteur peut se faire sur des fils lorsque les plantes sont cultivées sous abri.
  • Pulvérisez du purin de prêle ou de la bouillie bordelaise pour désinfecter les plaies de taille et éviter de nouvelles maladies.

 Courges, courgettes, potirons, concombres… : éviter le blanc !

Au retour des vacances, les courgettes affichent une taille monstre. Leur chair est dure, remplie de pépins ; elles sont difficilement consommables, sauf à retirer les graines et à les transformer en soupes ou farcies. Leurs feuilles, comme celles des courges, se couvrent aussi en fin de saison d’un feutrage gris-blanc, synonyme d’oïdium.

potager septembre
En fin de saison, les courges et les courgettes se couvrent d'oïdium: un bon nettoyage s'impose pour prolonger les récoltes. photo: Jardins d'Aurélie (64)

Que faire début septembre ?

  • Cueillez les grosses courgettes pour stimuler l’éclosion de nouvelles fleurs suivies de nouveaux fruits.
  • Nettoyez les pieds en supprimant à ras à l’aide d’un sécateur propre les feuilles sèches ou malades et les fruits abîmés ou pourris.
  • Glissez une ardoise sous les courges, les potimarrons et les potirons pour les mettre à l’abri de l’humidité du sol et des insectes.

Une couverture chaude pour les aubergines et les piments

Les pieds d’aubergine et de piments ont profité en votre absence. Sous l’effet de la chaleur parfois caniculaire du mois d’août, ce sont maintenant  de véritables petits arbustes chargés de piments, poivrons et aubergines alternant avec de belles fleurs pendantes. Quelques soins à la rentrée permettent de prolonger la récolte de ces légumes tardifs jusqu’à la fin de l’automne.

Que faire début septembre ?

  • Cueillez les aubergines trop grosses et les piments ou les poivrons devenus rouges. Colorés, ces derniers sont encore meilleurs ! Leur chair est plus sucrée et fondante que lorsqu’ils sont verts !
  • La rentrée s’accompagne aussi de nuits plus froides et de matins frais que ces Solanacées, avides de chaleur, redoutent. Si vous ne cultivez pas ces légumes sous abri, protégez-les au moyen de housses. Pour éviter les maladies dues à la condensation, houssez en soirée mais retirez les couvertures le matin, avant que les températures n’augmentent trop.
  • Poursuivez les arrosages, avec parcimonie (1 à 2 par semaine) ; les aubergines, piments et poivrons résistent bien au manque d’eau.
  • Nourrissez une dernière fois les pieds avec une poignée d’engrais naturel à base d’algues ou de laine de mouton.

Petits fruits : fraises, framboises et mûres produisent une nouvelle fois !

A la rentrée, les petits fruits du potager ne sont pas en reste ! Les variétés remontantes de fraises et de framboises ont profité des belles journées d’été pour préparer leur retour en force de septembre. A cette période de l’année, les fraises sont plus petites et moins nombreuses mais elles se laissent déguster tout de même ! Les framboisiers et les mûriers, quant à eux, se sont émancipés en votre absence : il est temps de ramener tout le monde dans le rang !

petits fruits en septembre
Il faut souvent mettre de l'ordre dans les framboisiers en septembre: la récolte se situe en effet sur les extrémités des rameaux de l'année, à près de 2 mètres de hauteur !

 Que faire début septembre ?

  • Renouvelez le paillis des petits fruits pour conserver de la fraîcheur aux pieds. C’est ce paillis qui a permis aux framboisiers, aux fraisiers et aux mûriers de résister à la sècheresse du mois d’août.
  • Palissez soigneusement les hautes tiges des framboisiers remontants et des mûriers pour éviter qu’elles ne traînent au sol. Il ne faut pas hésiter à couper à ras quelques rejets trop éloignés du pied mère. Vous pouvez aussi les prélever, munis de racines, pour les multiplier ou les replanter ailleurs.
  • Récoltez les fraises, les mûres et les framboises trop mûres pour les destiner à la confection de confitures gourmandes.
  • Nettoyez et débarrassez les fraisiers des feuilles malades, tachées ou sèches : elles épuisent inutilement les plants !
  • Les fraisiers se sont étalés au moyen de stolons enracinés ? Profitez-en pour les récupérer et les repiquer en pot. Vous pourrez en donner ou les replanter ailleurs pour compenser les pieds morts.

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.