Potager du débutant

Que faire au jardin en septembre ?

Au mois de septembre, l’été touche à sa fin et le jardin doit être lentement préparé à affronter l’hiver.

L’année 2020 a été une année particulière car nous avons pu porter une attention encore plus forte que les autres années à notre jardin. En effet, suite à la crise sanitaire liée à l’épidémie du Coronavirus, les différents gouvernements à travers la planète ont déclaré l’état d’urgence dans leur pays via un confinement total des populations. Une aubaine pour s’occuper dans les moindres détails de son extérieur.

En cette fin d’été, la vie a repris son cours malgré quelques restrictions, et cette période est cruciale pour bien préparer son jardin qui va traverser en hiver, un moment toujours délicat !

Comment s’y prendre, quand et quoi faire, quel rôle pour le composteur ? Nous allons tenter de vous guider au mieux.

Les dernières récoltes

Il faut d’abord prendre le temps de récolter les fruits et les légumes. Septembre est le mois où les récoltes sont les plus abondantes. Il est temps de vider votre potager, de cuisiner les produits frais, de faire des conserves et de congeler.

Vous pouvez également en profiter nettoyer le potager de tous les végétaux morts et des fleurs fanées qui seront déposés au compost dans la foulée.

➥ A lire: Que faire à la rentrée au potager ?

N’oubliez pas aussi de préparer le futur: récoltez les graines des légumes reproductibles comme les tomates ! Faites-les sécher sur du papier absorbant et stockez-les ensuite au sec !

septembre au jardin
© Jardipartage

Aération du sol

Armé de courage, la griffe et la grelinette seront vos alliées en cette fin de période estivale. En effet, la terre doit respirer et un bêchage respectueux du sol est indispensable pour oxygéner la terre et la décompacter.

Si vous prévoyez de planter des cultures d’automne et d’hiver comme le poireau, les choux, la mâche… vous pouvez profiter de ces travaux d’entretien pour enrichir la terre avec du compost mûr.

Repenser son jardin

Suite à votre expérience de la saison passée, vous serez satisfait ou non de votre jardin potager.

Son exposition était-elle bonne ? Était-il  trop au soleil ? Trop à l’ombre ? Bien à l’abri du vent ?

Cette période entre deux saisons est l’occasion de revoir et corriger le cas échéant quelques détails:

  •  l’emplacement du potager sur votre terrain.
  • l’Installation d’une arrivée d’eau, d’un récupérateur d’eau pour éviter la besogne de l’arrosage qui doit se faire en fin de journée.

Il faut garder à l’esprit qu’un jardin doit toujours être placé au soleil quitte à l’ombrager manuellement par la suite.

Aussi, vous aurez envie de nouvelles expériences de production en agrandissant le périmètre de celui-ci. L’hiver sera le moment idéal pour revoir le cas échéant l’architecture globale de votre jardin pour l’agrandir ou le rétrécir si vous aviez vu trop gros.

Les insectes sont nos amis

quand installer hotel a insectes
© U.Mai

Il est toujours bon d’attirer la petite faune au jardin. Certains insectes sont des ravageurs des cultures mais d’autres sont utiles: ce sont ceux que l’on appelle des auxiliaires. Il est important de garder un équilibre le plus naturel possible entre ces deux types.

Pour les accueillir, il existe des maisons à insectes: elles permettent d’abriter par exemple les coccinelles qui vont lutter contre les pucerons. Des réalisations naturelles à base de terre cuite, de tuiles, de pommes de pins, de paille… peuvent également facilement faire l’affaire.

 Préparation du sol avant les grands froids

Ce n’est pas parce que les cultures sont ralenties ou mises à l’arrêt durant plusieurs mois qu’il faut laisser tomber le jardin en attendant les beaux jours.

Bien au contraire, il faut le préparer dès maintenant pour le Printemps. Et la meilleure façon de le préparer est de le couvrir en permanence, ce qui garantit une bonne protection contre l’érosion et le froid hivernal. Vous pouvez:

  • semer un engrais vert: phacélie, féverole…
  • déposer des couches successives de tontes de gazon, feuilles mortes… et confier le travail de décomposition aux petites bêtes du sol !

Le composteur

Le compost est l’élément clé du jardinage au naturel. Il profite à tout votre jardin et à votre potager. Le compost permet de réduire ses déchets domestiques mais aussi tous ceux du jardin (feuilles des arbres et arbustes, y compris celles toxiques des lauriers roses,  mauvaises herbes,…).

Il existe différents composteurs de plus ou moins grande taille. Ils sont disponibles dans tous les magasins spécialisés et peuvent même être fabriqués sur-mesure à partir de palettes !

Les outils

Avoir un bon équipement est indispensable pour une réussite totale. S’équiper est une chose mais entretenir celui-ci pour le faire durer dans le temps est aussi essentiel.

Pour retrouver son matériel opérationnel à la nouvelle saison, il faut le nettoyer convenablement. Profitez de ce rangement pour contrôler, graisser les rouages, les lames, voire même les réparer.

Patience jusqu’au beaux jours

Il fait froid ? il pleut ? Aucun travail dans le jardin ne peut être entrepris tant que la terre est détrempée. C’est le moment de lire, de se documenter, de feuilleter les catalogues des grainetiers pour trouver de nouvelles idées de plantation pour la nouvelle saison.

Sur internet également, les tutos seront une source géante pour apprendre et trouver les astuces pour réussir son jardin idéal pour le Printemps prochain !

Sur le même thème:

Les travaux de Novembre au potager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page