pot en terre cuite | Jardipartage

Pot en terre cuite : découvrez cet accessoire durable et esthétique

Si vous voulez végétaliser une terrasse, une cour ou un balcon, la culture en pot est indispensable. Le choix du matériau mérite réflexion. Dans cet article, nous nous penchons plus particulièrement sur le pot en terre cuite.



De couleur rouge brun, ils sont fabriqués à base d’argile moulée cuite à haute température et comportent de nombreux avantages pour vos végétaux. Découvrez lesquels et nos conseils pour entretenir vos bacs et jardinières.

Quels sont les avantages du pot en terre cuite ?

Les pots en terre cuite permettent une meilleure régulation thermique en comparaison avec d’autres matériaux comme le plastique ou le métal. En effet, ils protègent bien la motte de la chaleur en été et permettent aussi de gagner quelques degrés durant l’hiver.

La terre cuite est un matériau poreux, perméable à l’eau. Cette propriété permet à la terre d’être mieux drainée que dans un bac en plastique ou en résine. Mais cela ne doit pas pour autant vous faire oublier les trous de drainage au fond du pot !

Les pots en terre cuite ont la capacité de garder l’eau pour la redistribuer lorsque la terre sèche. Ils laissent circuler l’air à travers leurs parois – à condition de ne pas être vernis – ce qui offre une meilleure respiration des racines.

Enfin, même si cela reste une question de goût, la terre cuite est un matériau naturel et durable. Fabriqués en France, selon un savoir-faire ancestral, ces pots s’inscrivent dans une démarche écologique. Esthétique, elle se patine avec le temps, contrairement au plastique qui se décolore. Elle peut s’intégrer dans n’importe quel décor, en particulier dans un projet de végétalisation d’une terrasse.

blank
Jardin de pots en terre cuite © CréaHortalia

Quelles sont les inconvénients de la terre cuite ?

Les pots en terre cuite présentent quelques faiblesses. Tout d’abord, ils sont lourds, ce qui peut poser problème si vous avez besoin de gros bacs.

D’autant plus qu’il s’agit d’un matériau fragile, qui risque de casser en cas de chute.

Dernier élément à prendre en considération : l’eau contenue dans la terre cuite se dilate sous l’effet du froid. Ces pots sont susceptibles de se briser s’ils sont soumis au gel.

Quelques conseils pour vos plantes cultivées dans des pots en terre cuite

Voici quelques conseils pour prendre soin de vos cultures et entretenir vos jardinières en terre cuite.

  • Les pots en terre cuite aident la terre à évacuer rapidement tout excès d’humidité. Cela signifie qu’il faut arroser vos plantes plus souvent que dans d’autres contenants.
  • Lavez vos pots avec de l’eau et une brosse douce. Vous pouvez utiliser un peu de vinaigre pour enlever les dépôts de sel blancs qui peuvent apparaître.
  • Avant de planter, immergez les pots neufs dans l’eau pour saturer le matériau et l’aider à maintenir l’humidité du sol plus tard. Comptez au minimum 30 minutes, et dans l’idéal plusieurs heures.

Peut-on laisser un pot en terre cuite dehors en hiver ?

Comme évoqué plus haut, la terre cuite est sensible au gel et risque de se casser si elle y est exposée. En hiver, entreposez de préférence vos pots dans un garage, un abri de jardin, ou un autre espace à l’abri du gel et des intempéries.

Toutefois, il est possible de les laisser dehors durant la saison froide, à condition de prendre les précautions nécessaires. Enveloppez vos pots en terre cuite dans des matériaux isolants tels que des couvertures de bulles, du plastique, ou même des couvertures en tissu. Assurez-vous que le pot est surélevé du sol pour éviter que l’eau ne s’accumule sous le pot et gèle.

Choisissez l’emplacement de vos cultures avec soin. Placer vos pots dans un endroit qui reste relativement chaud et protégé, comme contre un mur de la maison qui reçoit du soleil pendant la journée.

author avatar
Camille Gauthier
Amoureuse des plantes, j'allie ma passion pour le monde végétal à mon métier de rédactrice web. Et quand je ne rédige pas, j'expérimente la permaculture, je m'inspire de nouvelles associations lors mes balades et je prends soin de mon jardin. (j'ajoute que les pépinières sont mes boutiques favorites pour le shopping !) Depuis quelques mois, mon jardin est situé de l'autre côté de l'Atlantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut