Plantes fleuries et vivaces

Panicaut, Chardon bleu : Une plante spectaculaire !

Moins envahissant que son cousin sauvage, le chardon bleu, également connu sur le nom de panicaut, est une plante bisannuelle appréciée pour sa silhouette spectaculaire, son feuillage argenté et ses fleurs d’un joli bleu métallique.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Eryngium
Nom courant : Panicaut, chardon bleu
Origine : Europe
Famille : Apiacées
Type : Plante bisannuelle

Hauteur : Les panicauts forment des touffes énormes, à la silhouette architecturale. Ils prennent un aspect spectaculaire. Leur croissance est moyenne à rapide.
Feuillage : Très découpé. Les feuilles épineuses sont d’un joli gris-vert à bleu veiné de blanc selon les espèces.
Fleurs : Les fleurs mellifères s’ouvrent en juillet et août. D’une forme plus ou moins allongée, elles sont entourées de feuilles transformées (des bractées) épineuses, grises ou bleues.

Exposition : La plus ensoleillée possible, sans trop de concurrence autour et à l’abri du vent.
Sol : Les chardons aiment les sols bien drainés. Ils peuvent pousser dans les terres caillouteuses, calcaires et pauvres mais ils sont plus beaux dans une bonne terre de jardin restant fraîche.
Rusticité : -15°C

quand semer les graines de chardon bleu
Il est préférable de semer les graines de chardon bleu en fin d’été © Steve3590

Quand semer le panicaut ?

Effectuez le semis du panicaut au tout début du mois d’août afin que vos plantes disposent de suffisamment de temps pour s’installer avant l’arrivée des premiers froids. Le début du mois de mars offre une seconde période favorable au semis.

Ce semis est effectué en godet ou dans des pots de 8 à 10 cm de diamètre. Semez 2 ou 3 grosses graines par godet en utilisant un mélange à parts égales de bonne terre de jardin et de sable.

La germination des graines se fait sous 7 à 10 jours.

Attendez l’apparition des 2 premières vraies feuilles épineuses avant de les replanter à leur place définitive au jardin.

Si vous devez conserver vos jeunes panicauts en pot plus longtemps, supprimez le plant le plus fragile pour n’en garder qu’un seul par pot.

Quand, comment planter le chardon bleu et le panicaut ?

L’idéal est vous procurer vos chardons bleus en godet vers la fin de l’été afin de les planter en septembre ou en octobre. Si vous achetez des chardons bleus en godet au printemps (en mars ou avril), patientez jusqu’à l’automne pour les planter.

Ameublissez la terre en profondeur mais ne mélangez pas de terreau, ni de compost. Contentez-vous d’apporter du sable ou du gravier si la terre de votre jardin est trop lourde ou si elle est argileuse.

Dépotez le chardon bleu, démêlez délicatement ses racines. Si elles ont formé un chignon au fond du pot et qu’elles se sont enroulées, n’hésitez pas à en couper une partie.

Installez le panicaut au centre du trou, rebouchez avec la terre sur les côtés et terminez en étalant un lit de gravier en surface de la terre afin de maintenir le collet au sec en hiver.

Eryngium planum
Fleurs d’Eryngium planum © DepositPhotos

Où planter le chardon bleu ?

Le feuillage gris ou bleu des panicauts se marie bien aux fleurs bleues ou blanches et à d’autres feuillages gris-vert. Comme les chardons bleus aiment les sols bien drainés à secs, même pauvres et caillouteux, vous pouvez les planter dans une rocaille ou dans un massif très ensoleillé avec des Anthémis, des hélianthèmes ou encore des petites lavandes.

Entretien du panicaut

Arrosage et paillage : Le chardon bleu craint les sols humides, notamment l’hiver, mais résiste en contrepartie parfaitement à la sécheresse l’été : les apports d’eau sont donc inutiles. Evitez aussi de maintenir un paillage.

Engrais : Aucun apport d’engrais ne doit être fait, le panicaut se contente des terres les plus pauvres.

Nettoyage des fleurs : Vous pouvez couper les fleurs sèches dès la fin de la floraison. Décoratives, elles gardent leur couleur bleutée et peuvent être utilisées pour faire des bouquets secs.

Comment diviser le panicaut ?

Au printemps, une division des touffes âgées de plus de 3 ans est possible mais leur reprise prend du temps. Vous pouvez également faire des boutures de racines vers la fin de l’hiver. Gardez les jeunes plants obtenus en pot jusqu’à leur plantation en terre à partir de fin septembre.

quand planter le chardon bleu
Panicaut améthyste © V.Cirillo

Variétés de panicauts remarquables

Panicaut améthyste, Eryngium amethystinum : porte de nombreuses fleurs bleues en forme de boule.

Panicaut géant : Eryngium giganteum : Bisannuel,  ce chardon bleu propose de grandes fleurs argentées attirant les pollinisateurs. Hauteur : Plus d’1 m

Panicaut des Alpes : Eryngium alpinum : un joli chardon bleu bisannuel, aux fleurs allongées entourées de jolies bractées argentées disposées en étoile.

Panicaut, chardon bleu des Pyrénées, Eryngium bourgatii : aux fleurs et bractées d’un joli bleu métallique, après séchage. Hauteur : 40 cm environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page