Plantes fleuries et vivaces

Anthemis frutescens, Argyranthemum : Entretien, taille

Originaire des îles Canaries, l’Argyranthemum frutescens est le nom botanique complexe donné à ces marguerites blanches, roses, jaunes, simples ou doubles, toujours très florifères. Ces ravissantes vivaces frileuses, souvent confondues avec des chrysanthèmes, sont idéales pour obtenir des bordures fleuries décoratives.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Anthemis frutescens, Argyranthemum frutescens
Nom courant : Anthémis, marguerite des Canaries, fleur d’argent, “Paris Daisy” pour les Britanniques, chrysanthenum
Famille : Astéracées
Origine : îles Canaries

Hauteur : 30 cm à 1 m de hauteur selon les variétés et les conditions de culture, avec des tiges dressées et un port buissonnant, généralement bien ramifié. La croissance est rapide.
Feuillage : persistant, vert bleuté, argenté ou crème. Les feuilles découpées sont plus ou moins longues.
Floraison :  Les marguerites jaunes, roses ou blanches, s’épanouissent du printemps à la fin de l’automne (gelées), avec une pause plus ou moins longue au cœur de l’été. Cependant, la floraison du printemps est la plus intense. Selon les variétés, les fleurons du centre sont disposés à plat, forment un dôme ou ressemblent à des pétales frisés. Les couleurs des fleurs ont tendance à pâlir plus vite au plein soleil.

Exposition : Au soleil ou à l’ombre très légère. Cette vivace résiste parfaitement à la sécheresse, aux embruns et se plaît particulièrement en bord de mer.
Sol : La marguerite des Canaries apprécie tous les types de sols riches et bien drainées, avec une préférence pour les sols légers et sableux ainsi que les terrains secs. Les terres trop acides ne lui conviennent pas.
Rusticité : Elle résiste au froid jusqu’à -3 à -4°C, parfois moins en situation froide et humide.

 

anthemis blanc
L’Anthémis blanc forme un arbuste © Cerlin.NG

Plantation de la marguerite des Canaries

La plantation s’effectue de préférence au printemps ou en automne si le climat est doux. Choisissez un emplacement protégé du froid, au soleil à l’ombre légère, sinon l’anthémis ne fleurit pas.

  • Enrichissez la terre avec deux poignées de fumier d’algues. Mélangez-le bien à la terre en place.
  • Installez les pieds en place à 40 cm de distance les uns des autres. Vous pouvez prévoir environ 6 plantes au mètre carré. Avant de planter, mettez les godets à tremper une dizaine de minutes, puis dépotez vos plantes une par une, au fur et à mesure de leur plantation.
  • Rebouchez le trou avec la terre d’origine. Tassez fermement autour de la tige avec la paume des mains.
  • Terminez par un arrosage copieux au goulot de l’arrosoir.

Entretien de l’Anthémis frutescens

Arrosage : En pleine terre, un arrosage régulier est très important par temps sec la première année. Les années suivantes, il devient inutile car cette plante vivace est bien adaptée à la sécheresse.

Conservation en hiver : Dans les régions douces, l’Argyranthemum peut rester en pleine terre en hiver sans protection particulière. Mais par précaution, bouturez-le en automne pour garder de jeunes pousses et ramenez un peu de terre contre les pieds pour former une butte.

Dans les régions froides, il est possible de le conserver d’une année sur l’autre du moment qu’il est cultivé en pot et rentré à l’abri du gel, dans un local frais (8 à 15°C) et lumineux.

Nettoyage : Pendant la floraison, coupez très souvent les fleurs fanées avec les doigts ou un couteau afin d’encourager la formation et l’éclosion de nouvelles. A la fin de la période d’hivernage, coupez les branches mortes ou mal placées juste avant la reprise de la végétation.

Taille : Coupez votre Anthémis à 20 cm du sol au début du printemps. En juillet, après la fin de la floraison printanière, rabattez légèrement la touffe pour stimuler une belle remontée de fleurs dès la fin d’été.

Maladies : Les Argyranthenums sont peu sensibles aux maladies. Les principaux problèmes rencontrés viennent d’un excès d’humidité du sol, de chenilles mineuses qui mangent les feuilles ou de pucerons. Contre l’humidité, améliorez le drainage en mélangeant du sable à la terre. Pour lutter contre les chenilles, une pulvérisation de Bacille de Thuringe est efficace alors que le savon noir permet d’éliminer une grande partie des pucerons.

L’astuce pour avoir un Anthémis très fleuri :

Dès le début de la végétation, pincez régulièrement l’extrémité des nouvelles pousses pour faire ramifier cette vivace arbustive et obtenir plus de fleurs.

anthemis rose
Dans cette variété d’Anthemis rose, les fleurettes du centre forment un pompon © Forest and Kim Starr

Bouturage des Anthémis : Comment l’effectuer ?

La bouture de l’Argyranthenum peut être effectuée en fin d’hiver (février), en fin d’été (septembre) et en automne. Les boutures faites en automne donnent de meilleurs résultats, à condition de pouvoir les abriter tout l’hiver dans un endroit protégé du gel.

  • Prélevez des extrémités de rameaux n’ayant pas fleuri. Ils doivent comporter au moins 3 ou 4 paires de feuilles.
  • Supprimez les 2 premières feuilles de la base et retaillez proprement la bouture juste sous le nœud.
  • Repiquez ensuite vos boutures préparées dans un petit pot en terre cuite rempli d’un mélange drainant.
  • Gardez à mi-ombre. Arrosez peu mais régulièrement.

Utilisations de l’Anthemis

Dans les régions douces, le port compact d’Argyranthemum frutescens convient parfaitement pour une utilisation en bordure d’allée ou dans les plates-bandes. Plantez-le en compagnie d’euphorbes basses, d’armoises, de géraniums vivaces, d’alchémilles ou des marguerites du Cap, visuellement très proches. Ces plantes s’utilisent aussi en association avec des bégonias, des cosmos ou des gauras.

Les variétés les plus hautes d’Anthémis se plaisent en fond de massif avec des verveines hautes de Buenos aires.

Culture en pot des Argyranthenums

Dans les régions plus froides, une culture en pot est possible mais la marguerite des Canaries demande dans ce cas beaucoup d’eau. Déplacez-la au soleil léger (exposition Est ou Ouest plutôt que plein sud) et arrosez tous les jours en été. Utilisez un mélange de terre de jardin et de sable afin d’obtenir un support de culture bien drainé.

En pot, la plante est aussi plus gourmande : faites des apports d’engrais liquide une fois tous les 15 jours pendant toute la période de végétation.

Belles variétés d’Anthemis conseillées

Les Argyranthenums comptent environ 20 espèces, la plupart à fleurs blanches. Mais de nouvelles variétés à fleurs roses ou jaunes simples, semi doubles ou doubles, font régulièrement leur apparition.

Anthemis blancs

  • Edelweiss : à grandes fleurs blanches montrant un petit cœur jaune vif. Hauteur : 80 cm
  • Snow flakes : à fleurs blanches et feuillage fin, très découpé. Elle s’arrête de fleurir quand il fait très chaud. Hauteur : 80 cm à 100 cm
  • Véra : une variété classique blanche : ses fleurs, tardives, s’ouvrent en mai. Hauteur : 30 cm à 40 cm

Argyranthenum jaunes et orange

  • Double yellow : aux pétales très frisés jaune d’or. Hauteur : 100 cm
  • Etoile jaune : une variété à marguerites jaune vif, très utilisée dans les jardins méditerranéens.
  • Délice d’argent : une variété panachée de crème et de jaune.
  • Jamaïca primrose: à grandes fleurs jaunes, très lumineuses. Hauteur : 80 à 100 cm
  • Peach cheeks : aux fleurs doubles originales de couleur saumon ou orangé. Cette variété est encore plus sensible que les autres à l’humidité. Hauteur : 60 à 80 cm
anthemis frutescens
Argyranthenum rose © J.L.Valero

Marguerite des Canaries roses

  • Mary Wootton ; à fleurs rose pâle et pompon rose au centre. Ses feuilles sont vert pâle. Hauteur : 80 à 100 cm.
  • Argyranthenum Petite Pink : une variété à fleurs simples rose pâle. Son port est plus compact et son feuillage fin est très décoratif. Hauteur : 60 cm à 80 cm.
  • Pink delight : offre beaucoup de fleurs simples, rose pâle. Hauteur : 80 cm à 100 cm.
  • Powder Puff Pink : Une variété miniature aux fleurs rose pâle de 4 à 5 cm de diamètre, à cœur frisé.
  • Rollasons rose : aux fleurs rose magenta soutenu avec un halo jaune entourant le cœur.
  • Sark : à fleurs roses très frisées. Hauteur : 100 cm.
  • Vancouver : une belle marguerite entièrement rose pâle au cœur en dôme. Sa couleur devient plus pâle par temps très chaud. Son nom vient de la ville de Vancouver, au Canada, d’où elle est originaire. Hauteur : 60 à 80 cm.

Le saviez-vous ?

Son nom botanique Argyranthenum signifie fleur d’argent.

Marguerite de Valois lança la culture en France dans son jardin parisien de cette belle marguerite il y a plus de 400 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page