Animaux sauvages et de compagnie

Bien nourrir son lapin nain : Aliments, friandises à donner

Votre compagnon à quatre pattes va arriver d’ici peu, et une fois le choix de la cage ou de l’enclos effectué, se pose maintenant la question de son alimentation. Que donner à un lapin nain pour respecter ses besoins en vitamines et en minéraux ? Quels sont les meilleurs aliments pour lui ? Que faut-il éviter pour le garder en bonne santé ?

Quels sont les besoins nutritionnels du lapin nain ?

Un lapin nain ne diffère pas du lapin de garenne quant à son alimentation. Ses besoins alimentaires sont les mêmes que ceux de son cousin sauvage.

Herbivore par excellence, l’aliment de base du lapin dans la nature reste l’herbe. Riche en silice, celle-ci favorise de plus une bonne usure dentaire. Le lapin n’est pas un rongeur, mais un lagomorphe, et ses dents poussent en permanence. Il doit donc les user régulièrement afin de ne pas risquer un abcès au niveau des gencives.

Mis à part l’herbe, le lapin sauvage se nourrit également de feuilles tombées à terre, de fleurs, de jeunes tiges et de bourgeons. De nombreuses plantes sauvages rentrent aussi dans son régime alimentaire, comme par exemple les pissenlits, le thym, la mauve, la menthe, etc.

Contrairement au cochon d’inde, le lapin extrait correctement la vitamine C de ce qu’il ingère et il n’est donc pas nécessaire de le supplémenter en vitamines ou en minéraux si son alimentation est suffisamment variée.

quels fruits et légumes pour un lapin nain
Le lapin nain mange du foin, mais il apprécie aussi quelques fruits et légumes © DepositPhotos

Quels sont les meilleurs foins pour votre lapin ?

Dans nos maisons et appartements, le foin constitue la base de l’alimentation de notre petit compagnon. Il doit être bien vert, avec des fibres longues, croquant et avec une bonne odeur. Un foin poussiéreux, jaunâtre, avec de tous petits brins très fins ne sera pas appétent pour votre lapin nain.

Celui-ci aura tendance à trier les meilleurs brins de foin et à laisser le reste. L’usage d’un râtelier est important pour éviter un trop grand gâchis. En effet, une fois étalé dans la cage, le foin sera souillé et votre lapin ne le mangera plus.

Différents types de foins existent. Le plus réputé est le foin de Crau, très vert, odorant, riche et appétent. Il est cependant très cher et un peu trop riche en certains minéraux. Il faudra alterner avec un foin de prairie plus neutre. Le regain est le foin issu de la deuxième coupe de l’herbe et il est plus riche en fibres. Il sera un complément de choix pour les lapins ayant de petits soucis digestifs.

Le foin de luzerne est très appétent, mais trop riche en calcium. Il ne sera donné qu’en petite quantité pour éviter les calculs rénaux ou seulement aux très jeunes lapins lors de leur croissance.

Granulés et friandises : en petite quantité

La tentation est grande de donner à votre lapin nain des granulés ou des extrudés, dont il raffolera sans doute. Mais ceux-ci sont trop riches et ne devraient être fournis qu’à titre exceptionnel.

Pour lui faire plaisir, donnez-lui plutôt des jeunes tiges de noisetier, des feuilles de fraisier, de mûrier, de framboisier, de groseiller, de charme, de cerisier ou d’érable. Le chêne et le châtaigner sont à éviter en raison des tanins.

Vous pouvez aussi donner à votre lapin nain quelques fruits et légumes : un petit bout de banane, de pomme, une fraise ou un bout de carotte le régaleront en lui fournissant des vitamines de qualité.Si vous souhaitez tout de même donner des granulés à votre lapin nain, deux cuillères à soupe par jour suffisent amplement, en prenant soin d’éviter les marques contenant des céréales. Le lapin n’est pas granivore.

Les aliments à éviter pour préserver la santé du lapin nain

Certains aliments sont toxiques pour votre petit compagnon.

Beaucoup de plantes d’appartement, comme les ficus par exemple, représentent un vrai danger pour lui. La sève de cette plante peut tuer le lapin et il a de plus un système digestif fragile.

Tout ce qui fermente est à éviter, comme les choux, la laitue, les pois, le brocoli, l’artichaut ou les fruits secs. Le chocolat et les produits laitiers sont à éviter absolument.

Chaque jour, vous devrez donner l’équivalent du volume de votre lapin en foin, plus quelques autres plantes fraiches ou sèches. Ainsi, il sera à la fois heureux et en bonne santé.

N’oubliez pas non plus de bien laver les fruits et les légumes que vous lui donnerez, afin d’éviter une contamination par d’autres animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page