Animaux sauvages et de compagnieAutomne au jardin

Le hérisson, un précieux auxiliaire à aider sous conditions !

Vous voyez passer de temps à autre dans votre jardin ce joli petit visiteur recouvert de piquants, et vous avez envie de lui donner à manger pour l’inciter à rester dans les parages ? Malgré le fait que ces mignonnes petites bêtes soient se montrent à fait inoffensives tant qu’on ne s’aventure pas à les toucher, les hérissons restent malgré tout des animaux sauvages. Leur proposer de la nourriture en abondance n’est donc pas la meilleure des solutions, bien que, dans certaines situations, cela puisse leur sauver la vie !

Nourriture du hérisson sauvage dans la nature

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le hérisson n’est pas du tout un animal végétarien ! Bien au contraire, son régime alimentaire est de type insectivore. La nourriture du hérisson varie en effet selon les saisons mais se compose essentiellement des insectes qui croisent sa route.

Ainsi, parmi ses mets favoris, on retrouve majoritairement des coléoptères ((les carabes par exemple), mais aussi des vers de terre et des chenilles. Contrairement à une idée largement répandue, les hérissons ne sont pas de gros mangeurs de limaces et d’escargots, ils s’en nourrissent épisodiquement, surtout quand les mets précédemment cités font défaut !

Dans une moindre mesure, au menu des hérissons, on trouve également des perce-oreilles, des mille-pattes, des mouches et même des moustiques !

Contrairement aussi à une autre idée largement répandue, le hérisson n’est pas un véritable prédateur des serpents, en particulier des couleuvres. Il faut en effet se rappeler que son mode de vie nocturne contraste avec celui des couleuvres, animaux à sang froid, qui ont besoin quant à elles des rayonnements du soleil pour se réchauffer ! Peu de chances donc que ces deux-là se croisent !

que mange un herisson
Le hérisson est en principe un animal nocturne. Le voir déambuler en plein jour au jardin peut être le signe qu’il a besoin d’aide. et qu’il ne parvient pas à s’alimenter convenablement.

Dans quelles conditions peut-on nourrir un hérisson ?

Bien qu’il soit tentant d’offrir de la nourriture aux hérissons qui visitent votre jardin, sachez que cela peut avoir des conséquences néfastes pour eux. Ainsi, un hérisson qui trouvera toujours à manger chez vous pourra se contenter de cette source sûre, et fera en conséquence moins d’effort pour en chercher seul, quitte à devenir dépendant de l’Homme. De même, un hérisson nourri toute l’année pourra être tenté de ne pas entrer en hibernation, ce qui n’est pas bon pour son cycle naturel.

En revanche, nourrir un hérisson durant l’automne est une vraie bonne idée. Cela lui permettra d’accumuler davantage de réserves pour sa période d’hibernation qui approche, ce qui l’aidera grandement et augmentera ses chances de survie. De même, à la fin de l’hibernation, aux mois de de mars – avril, les hérissons affamés et affaiblis ont besoin de récupérer rapidement des forces. Leur proposer à ce moment-là un point de nourriture bien remplie, jusqu’au mois de mai, pourra leur permettre de reprendre des forces plus facilement !

Quelle nourriture donner à un hérisson qui en a besoin ?

Vous souhaitez nourrir ces petits visiteurs avant ou après leur période d’hibernation ? Alors vous pouvez opter pour de la nourriture du hérisson adaptée ayant une grande valeur nutritive. Avec beaucoup de protéines et riche en bonne graisse, vous leur permettrez ainsi d’emmagasiner ou de reprendre des forces et de l’énergie ! Ces mélanges de nourriture pour hérisson répondent à leurs besoins nutritionnels, composés majoritairement comme nous l’avons vu d’insectes et de protéines.

Vous pouvez aussi leur mettre à disposition des insectes déshydratées, des vers de farine séchés par exemple, les hérissons seront ravis !

Enfin, n’oubliez pas d’y joindre un grand bol d’eau à température ambiante pour leur permettre de bien s’hydrater. Installez votre buffet garni le soir, dans une assiette plate, et retirez tout le matin, en prenant soin de nettoyer les contenants avant de les re-remplir le soir même !

Pas de lait !

Beaucoup de jardiniers sont tentés d’offrir du lait aux hérissons. Surtout pas ! Le lait de vache contient du lactose et le petit animal piquant ne dispose pas d’enzyme pour digérer cette molécule. Résultat : le lait provoque diarrhées et inflammations de l’intestin chez ce précieux allié du jardinier pouvant conduire jusqu’à sa mort !

Mis à jour le Déc 5, 2019 @ 9 h 58 min

Margaux

Paloise passionnée par la Nature au sens large, j'aime écrire et partager des informations sur les sujets qui m'intéressent au quotidien: les remèdes 100% naturels pour se soigner et se sentir bien; comment sublimer les produits de notre jardin dans une recette; ou encore comment s'occuper au mieux de nos amis les bêtes ! La planète Terre nous offre le meilleur d'elle-même, essayons de la respecter et de la préserver !

24 commentaires

  1. Bonjour je viens de trouver un petit hérisson qui n a pas l air malade il mange et dort.je l ai installer dans un aquarium de 400 llitres dans mon salon. Vue que on est en pleins mois de décembre et que normalement il iberne je me demande si je dois le relâcher ou le garder jusqu au printemps .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer