Ravageurs et parasites

Les larves de chrysopes, précieux insectes auxiliaires

La chrysope verte est un précieux petit insecte ailé de la famille des Chrysopidés, facilement identifiable à ses grandes ailes membraneuses  transparentes et à ses deux gros yeux ronds jaunes qui lui valent le surnom de  demoiselle aux yeux d’or .

En résumé:

Nom scientifique: Chrysoperla carnea
Nom courant: chrysope verte, chrysope aux yeux d’or, demoiselle aux yeux d’or.
Famille: névroptère, chrysopidés
Longueur: 1,5 cm de longueur, ses ailes transparentes sont nervurées, démesurées par rapport à son corps
Répartition: Partout en France, aussi bien en ville qu’à la campagne, plus rarement dans des régions très ventées.

Comment vit la chrysope verte ?

La femelle sort de son abri hivernal au printemps et commence à pondre entre février et avril près des colonies de pucerons. Cette ponte est curieuse: elle dépose sous une feuille une goutte d’un liquide qui s’étire pour former un long fil transparent à l’extrémité duquel sont accrochés les œufs.

L’éclosion a lieu une semaine plus tard.

3 ou 4 générations peuvent se succéder pendant l’année. Les larves de chrysopes peuvent se rencontrer sur toutes les plantes colonisées par des pucerons.

La chrysope s’active la nuit

Mais se réfugie le jour sur le revers des feuilles.

Les adultes s’alimentent de nectar, de pollen et de miellat. Ces derniers jouent donc un rôle de pollinisateurs.

Les larves, elles, sont de redoutables carnassières. Elles se délectent en quantité ( de 400 à 600 pucerons pendant tout leur cycle de développement qui s’étale sur un mois environ jusqu’à devenir adultes) de pucerons, de cochenilles, d’araignées rouges ou de jeunes chenilles.

Elles utilisent ensuite les débris des pucerons, notamment pour se camoufler de leurs prédateurs.

En juin-juillet, les larves se transforment en nymphes, qui donnent naissance à des adultes en automne, moins colorés, plus bruns qu’au printemps.

chrysope verte
Chrysope verte adulte, © Frauke Feind

De précieux auxiliaires

Les chrysopes sont de précieux insectes auxiliaires qu’il faut protéger:

  • Plantez des haies champêtres accueillantes qui leur offriront gîte et couvert,
  • laissez pousser des prairies fleuries non tondues,
  • plantez des bordures de fleurs utiles aux insectes auxiliaires
  • disposez des abris à chrysopes (tas de bois, lit de feuilles mortes, abris du commerce).
  • Pour ne pas éliminer malencontreusement cet insecte utile, il est conseillé de ne pas traiter les plantes parasitées par les pucerons, même au savoir noir.

Sachez qu’il est possible d’acheter des larves de chrysopes pour les relâcher dans votre jardin et renforcer les populations locales mais que, si vous ne leur offrez pas gîte et couvert, elles auront vite fait d’aller voir ailleurs !

Sur le même thème:

Comment faire un hôtel à insectes ?

Mis à jour le Juil 1, 2020 @ 7 h 51 min

A lire aussi sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page