Animaux sauvages et de compagnie

Un abri à hérisson pour l’hiver

L’hiver, la petite faune du jardin est particulièrement vulnérable. Sa survie dépend en grande partie de l’accumulation de réserves de nourriture faite durant l’automne mais aussi de l’installation dans un abri de fortune. En novembre, il n’est pas rare de croiser la route d’un hérisson en retard, encore en quête d’un refuge. Ce petit mammifère, comme beaucoup d’autres espèces, hiberne. Il passe donc les cinq mois de l’année les plus froids à dormir sous un tas de feuilles mortes, roulé en boule, en attendant des jours meilleurs.

Pourquoi accueillir un hérisson ?

Le pouvoir de séduction de ce petit mammifère est grand.  Il est difficile d’en expliquer la raison mais tout le monde, ou presque, a un faible pour lui. Les enfants encore plus ! Pourtant, force est de constater que ses piquants ne sont pas des plus accueillants.

Du côté du jardinier, le hérisson fait valoir ses nombreuses qualités, ce qui lui vaut d’être toujours le bienvenu au jardin ! La légende veut qu’il soit un redoutable prédateur de limaces ou d’escargots… mais aussi qu’il se nourrisse à l’occasion de reptiles comme les couleuvres. En réalité, le régime alimentaire du hérisson est insectivore, débusquant bien plus les vers de terre et les coléoptères de nos jardins que les limaces ou les serpents. Le hérisson reste cependant l’un des principaux alliés du jardinier !

Herisson en automne
Il n’est pas rare de croiser en automne un hérisson déambulant à la recherche d’un abri pour l’hiver

Qu’est-ce qu’un jardin accueillant pour le hérisson ?

Un jardin accueillant est un jardin le plus naturel possible.  C’est par exemple un espace ceint de nombreuses haies épaisses qui permettent au petit animal de s’abriter, de trouver sa nourriture mais aussi d’échapper aux chiens et aux renards, ses principaux prédateurs. (Cependant,  son plus grand prédateur reste de loin la voiture de l’Homme)

fabriquer cabane pour herisson
Voici une maison à hérisson simple fabriquée avec du matériel de récupération

C’est aussi un jardin qui se caractérise par des méthodes de cultures respectueuses des végétaux et de l’environnement. Par exemple, si vous utilisez régulièrement du ferramol (vous savez, les petits granulés bleus dont raffolent les limaces) pour lutter contre la prolifération de ces voraces gastéropodes, il est fort probable que vous n’accueillerez pas de hérissons dans votre jardin car, au-travers des limaces, ce produit de synthèse empoisonne le précieux ami.

Vous l’aurez compris, le hérisson affectionne les coins sauvages, y compris les enchevêtrements de ronces impénétrables pour tout autre animal que lui. Le mammifère aime aussi farfouiller du côté du tas de compost pour y glaner un peu de nourriture. (Il y a toujours des limaces de ce côté-là aussi !)

Alors, à l’approche de l’hiver, nous nous devons tous de l’aider. On peut par exemple lui confectionner un abri confortable. Engagez  vos enfants avec vous. Ils adorent le bricolage, qui leur permet d’imiter les grandes personnes. Proposez-leur de construire une « maison à hérisson », vous serez surpris de voir comme ils s’y investissent !

Comment construire une maison à hérisson ?

Il est facile de se procurer le matériel ! Responsabilisez d’ailleurs dès cette étape les enfants en les invitant à collecter eux-mêmes les fournitures. Demandez-leur ainsi de récupérer une grande cagette à légumes chez l’épicier du coin ou en grande surface. Puis ramassez avec eux et mettez à sécher un bon volume de feuilles. Peu importe leur taille. Les grandes, comme celles du châtaigner, ou les petites du chêne pédonculé ! Le hérisson s’accommodera de tout du moment qu’il peut s’aménager un nid douillet. Ajoutez quelques ardoises, tuiles ou, à défaut, une plaque d’acier galvanisé destinée à abriter la « maison » de la pluie. Et le tour est joué !

Choisissez un emplacement discret, au cœur d’une haie par exemple. Retournez la cagette et découpez une entrée suffisamment large pour permettre le passage de l’animal. Remplissez l’intérieur de l’abri d’une importante épaisseur de feuilles sèches. Puis étalez  une couche de cet isolant naturel sur le haut de la cagette avant de poser la toiture et de la lester d’une grosse pierre. C’est tout ! L’abri est fonctionnel, prêt à recevoir son hôte. Pensez à laisser un bon tas de feuilles à proximité de l’entrée pour que le mammifère puisse organiser sa « décoration intérieure » comme bon lui semble.

Si vous n’avez pas le temps, l’envie ou si tout simplement vous ne vous sentez pas les compétences de le construire, optez pour une maison pour hérisson  de qualité spécialement conçue pour cet adorable aide-jardinier.

fabriquer abri pour herisson
© Jardipartage

Comment savoir si l’abri est occupé ?

Chez les enfants, l’envie sera grande de vérifier que la maison qu’ils ont fabriquée est réellement occupée. Responsabilisez-les en leur demandant de ne pas déranger ou toucher à la construction. En revanche, profitez avec eux d’une soirée douce pour tenter une approche, à pas feutrés. Le hérisson ayant des mœurs nocturnes, peut-être les enfants auront-ils la chance de l’apercevoir ou d’entendre le bruissement des feuilles dans l’abri ? Le Graal…

Sur le même thème :

Oie domestique : Une excellente tondeuse écologique

Mis à jour le Oct 26, 2020 @ 11 h 34 min

56 commentaires

  1. Bonjour,

    J’habite à Brest et j’ai depuis 6 ans la visite de plusieurs hérissons dans mon jardin. Nous pensons en reconnaître un depuis plusieurs années (le plus gros)
    Pour la première fois cette année, mon mari a construit un abris à hérisson. Nous y avons disposé des feuilles, mis de l’eau à côté et des croquettes pour chat (ce que je mets à disposition depuis plusieurs années après l’hibernation).
    Un hérisson (adulte assez gros) y a pris place. Seulement au bout de 3 semaines après l’installation du hérisson, en changeant l’eau, j’ai senti une drôle d’odeur. J’ai ouvert l’abris par le haut, soulevé les feuilles et j’ai vu le hérisson infesté d’asticots, il était sec, complètement rongé, on voyait les os… mort… Il y avait des asticots partout dans l’abris…
    Est-ce notre faute ? Si le hérisson s’est installé, a fait ses besoins dans la maison cela a peut-être été la cause de la venue de mouches.. Il a du beaucoup souffrir… ce serait étonnant qu’il soit mort avant. Je l’avais vu en pleine forme quelques jours avant l’installation.
    Je mettais des croquettes pour chat à l’entrée (couloir de l’abris) et chaque jour la coupelle était vide. Je pensais que c’était le hérisson qui les mangeait mais peut-être était-ce des rats ou autre… Peut-être est-ce un rat qui l’aurait blessé..
    Nous hésitons beaucoup à refaire un abris si cela attire les mouches…

    Une autre question : dans environ 2 ans, toutes les maisons de notre rue (logements de fonctions) vont être réaménagés. Les jardins vont être rasés.
    J’aurai voulu déplacer un ou deux hérissons (ceux que j’ai l’habitude de voir) dans un autre environnement mais je ne sais pas où et comment.

    Vous remerciant pour les informations que vous pourrez m’apporter.
    Cordialement.

    1. Bonjour,

      Les œufs de mouche et les asticots figurent parmi les parasites externes du hérisson les plus fréquents. Lorsqu’ils sont très nombreux, ils peuvent anémier l’animal et cela peut aller jusqu’à entraîner sa mort si l’animal s’affaiblit considérablement. C’est probablement ce qui est arrivé à votre petit pensionnaire.
      Avant de réutiliser l’abri, il faut parfaitement désinfecter. Le plus efficace est de refaire un abri ailleurs et de brûler la litière et l’abri précédent (si vous n’y tenez pas trop) pour éliminer tous les parasites.

      Pour ce qui est de les déplacer, vous pourrez le faire du printemps à la fin de l’été, uniquement pour des hérissons en bonne santé et déjà adultes. Il faudra leur trouver un nouvel espace disposant de cachettes naturelles (haies, buissons, tas de bois, de feuilles, herbes hautes), de nourriture (insectes, limaces), tout cela le plus loin possible d’une route !

  2. bonjour ! j’ai deux hérissons qui partagent la gamelle du chien et ont fait des petits mais j’ai envie de vomir quand je vois les gosses des gitous avec des chiens et des piques suivre les haies et remplir des filets de hérissons qu’ils tuent a coup de chaine de vélo

  3. Bonjour,

    Avez-vous des conseils pour choisir une caméra thermique à placer dans un abri à hérissons? Un modèle, une marque ou une technologie en particulier?

    Merci d’avance.

    1. Bonjour Alice,

      Les caméras de surveillance pour les animaux se sont démocratisées ces dernières années. Pour un prix allant de 50 à 100€, on trouve des modèles qui procurent une bonne qualité d’images. Il faut tenir compte avant tout de la résolution et de la taille du capteur : un minimum de 20 MP offre une résolution suffisante pour une finesse de détails. Ces caméras embarquent des capteurs à LED qui ne dérangent plus les animaux comme avant. Ensuite, il faut regarder du côté de l’encombrement. Plutôt que de l’installer à l’intérieur de l’abri à hérisson, positionnez-le plutôt pour obtenir une vue en sortie ou sur une zone de passage fréquentée. Vous en apprendrez plus sur le mode de vie de ce petit animal.

  4. bonjour
    je voudrai savoir si on peut faire un tapis de fougère sèche pour creer une litière aux hérissons , ou simplement des feuilles morte séchées

  5. Bonjour,
    J’aimerais installer un abri à hérissons, mais j’ai des poules en liberté dans mon jardin, qui viendront forcément gratter près de l’entrée. J’ai peur qu’elles perturbent le hérisson. Auriez-vous une solution? Merci pour le partage, c’est un site bourré d’infos.

  6. J’ai fabriqué un abris à hérisson sous mon préau près d’un tas de bois. Il a été habité cet hiver et j’ai la chance d’apercevoir souvent mes locataires (papa, maman et petit !) quand ils viennent notamment manger dans la gamelle du chat…Dois-je « nettoyer » leur abris (comme il faut le faire pour les mésanges par exemple) pour qu’ils restent là cet hiver ? Ou au contrairer laisser leur abris tel quel ? Merci…

    1. Hérisson change souvent de domicile mais il viendra toujours dans sa niche la nuit pour la surveillé, et voir si on lui à mis des croquettes qu’il en raffole.

  7. Bonjour
    J’ai un tout petit jardin (100 m2)
    À Ivry , à 150 m du périphérique et à 200 m du cimetière d’Ivry qui est un bel espace vert . Je ne sais comment car mon jardin est clos de murs ,J’y ai trouvé un hérisson hier soir ( il a peut être profité que mon portail était ouvert une nuit).mon jardin quoique petit a qd même pas mal de petits endroits bien touffus en végétation ( petit tas de déchets verts, buisson de mauvaises herbes aux pied d’arbustes ) et si je laisse le portail fermé il ne pourra pas sortir et tant mieux car dehors il n’y a que des rues et pas de végétation hormis le cimetière à plus de 200 m.
    Il vaudrait mieux que je le prenne pour l’

  8. Bonjour
    Nous avons fabriqué un abri à hérissons « bien sous tous rapports », reste à le positionner à l’abri du vent/pluie/soleil. Il y a 2 possibilités derrière une haie, 2 endroits où nous n’allons pas. J’hésite et j’aimerais bénéficier de vos conseils :
    – un espace très calme mais à 20 m d’une route peu passante (notre sortie de garage).
    – un espace moins calme proche de notre terrasse tandis que celle du voisin est juste derrière la haie (donc du bruit de voix humaines à prévoir par beau temps le jour et plus rarement la nuit) mais plus éloigné de la route, l’accès vers la mare serait nécessairement en passant par les jardins (tandis que pour l’autre position il aurait 2 options vers la mare : un par notre monteee de garage et un autre uniquement jardins).
    Que me conseilleriez vous ?
    Cordialement
    Cécile

    1. Bonjour Cécile,

      Il vaudrait mieux faire le test de l’emplacement le plus loin de la route, même si la présence humaine y est plus forte. De toute façon, vous pourrez régulièrement aller « visiter » cet abri pour voir s’il est occupé. Vous pourrez donc modifier sa position si aucun hérisson ne s’y sent suffisamment en sécurité pour s’y établir. Attention à la mare: il faut prévoir, si ce n’est pas déjà le cas, une possibilité d’en sortir si le petit animal y tombe accidentellement.

  9. Bonjour Bruno !
    À mon tour j’ai une multitude de questions auxquelles je n’ai pas trouvé de réponse.. attention elles sont nombreuses !

    J’ai la chance d’avoir la visite de hérissons depuis plusieurs années (2-3 ans sûr car nous n’étions pas là avant 😁) et l’an passé ainsi que cette année c’est même le couple qui nous rend visite !
    Du coup j’ai installé une cabane à Hérisson fait par un monsieur qui vend ses oeuvres sur le bon coin il y a à peine 15 jours, mis de l’eau car il ne pleuvait pas depuis des semaines au moment de l’installation.. et des croquettes afin de définitivement les habituer à venir chez nous !
    Grand succès !! Seule chose c’est que je vois moins les deux, peut être parce que le mâle ayant fait son travail il est moins présent (?) Du moins c’est ce que j’ai pu lire.
    Le petit hic c’est que j’ai installé cette cabane comme elle était, « dans l’urgence » ,mais elle a des petites lacunes..

    Absence d’aération, il faudrait au minimum que je perce des trous sur le fond, qu’en pensez vous ?

    Et absence de petite avancée comme sur bon nombre de cabanes, ce petit tunnel en excroissance de 12/12.
    Alors hier j’ai justement confectionné cette petite avancée avec un petit toit en ardoise qui va bien, dans un bois contreplaqué okumé, résistant à l’humidité mais pas non plus aux vraies intempéries.
    J’ai lu qu’il ne faut absolument pas peindre ni vernir l’intérieur de la cabane, mais savez vous si je peux au moins passer un coup de lasure sur cette avancée ?

    Et le plus embêtant, façon de parler car en réalité je suis super content, c’est qu’au moment où j’ai voulu visser mon avancée sur la cabane, j’ai vérifié avant ce qu’il se passait à l’intérieur en soulevant délicatement le couvercle..
    Et youpiii!! Madame (??) Ou monsieur (?) est confortablement installé à l’intérieur en pleine journée !!

    Plusieurs questions en découlent..
    Pensez vous que je peux régulièrement regarder en soulevant à peine le couvercle ? Le but étant de contrôler si il ou elle passe une journée ailleurs, me permettant de passer au tuning de la maison 😁
    Ou est ce vraiment traumatisant ?

    Et, mon rêve serait qu’un hérisson passe l’hiver dans cette cabane, mais pourtant elle n’a aucun attrait par rapport à tout ce que j’ai pu lire..
    Certes nous sommes dans une impasse donc c’est plutôt calme, le hérisson passe sous le portail puis peut discrètement longer les murs pour arriver à cette cabane.
    Mais nous ne disposons d’aucune haie ou tas de bois, ainsi cette cabane est simplement posée sur une petite dalle bétonnée, le long d’un mur avec l’entrée orientée Est.
    Pensez vous qu’il y ait une chance qu’elle soit habitée cet hiver ? Ou est ce un peu trop à découvert ?

    J’ai peut être encore oublié des questions mais je vais vous laisser d’abord soin de si possible répondre à celles ci 😉

    Merci par avance pour votre retour !
    Nicolas

    1. Bonjour Nicolas,

      Beaucoup de questions effectivement. 🙂
      – Pour ce qui est de peindre, lasurer…l’abri. Je vous le déconseille. Il vaut mieux laisser le bois nature…pour ne pas faire fuir les hérissons qui ont un odorat bien plus développé que le nôtre.
      – Pour ce qui est d’ouvrir régulièrement l’abri… je vous le déconseille aussi. Laissez-les les plus tranquille possible. si l’envie de suivre leur évolution vous titille, à la rigueur, achetez et installez une petite caméra thermique. Il existe des modèles pas très chers et qui permettent d’espionner ces hérissons sans les déranger.
      – Si cette cabane est déjà habitée, il y a des chances pour qu’elle le reste cet hiver aussi. Mais il est étonnant que le hérisson s’y plaise alors qu’elle n’est pas plus « cachée » que cela.
      A suivre….

  10. Bonjour
    Dans mon jardin , il y a un amas de feuilles sous lequel s abrite un animal. Mais je ne sais pas de quel animal il s agit. Je pense que c est un hérisson mais je ne suis pas sure .Comment pourrais je vérifier sans déranger l animal ?

    1. Bonjour,

      Sous un tas de feuilles, il est probable qu’il s’agisse d’un hérisson ou d’un crapaud. Sortez à la nuit tombée avec une lampe de poche. avec la remontée des températures, l’un et l’autre vont se remettre en quête de nourriture (si ce n’est déjà pas le cas !)

  11. Bonjour, je suis en pleine campagne avec un grand terrain, il y a des hérissons par ici mais aussi des rats noirs. Je me demande si j’installe des abris pour les hérissons, ne risque-t-ils pas d’être occupés par des rats plutôt? Et si je leur mets quelques croquettes, est-ce que ce ne sera pas plutôt les rats que je vais nourrir? Les chats (je n’en ai pas pour protéger les oiseaux, mais il y en a hélas toujours partout 🙁 ) peuvent-ils aller sous les abris pour manger les croquettes? Merci

    1. Bonjour,

      Si vous construisez un abri à hérissons vous-même, il faut prévoir une entrée avec coude serré ou en labyrinthe pour justement empêcher les chats (plus gros) et certains nuisibles éventuels (comme les rats ou les ragondins) d’y entrer. Vous pouvez autrement aménager des tas de bois en divers points. Pas sûr alors vu la situation de votre terrain qu’il ne soit occupé que par des hérissons. Bonne journée !

      1. J’avais 3 hérissons qui venais dans mon jardin et sur la terrasse hélas le petit est mort il y a 15 jours
        Les 2 plus grands surtout un , viennent et je leur donne des croquettes pour chats au poulet
        J’aimerais leur faire un abri mais je ne sais pas où le placer
        Car il y a beaucoup d’en neige en hivers pouvez vous m’indiquer Un endroit ou le placer

      2. Bonjour,

        L’idéal est de le placer dans une zone du jardin calme, à l’abri des intempéries: sous une haie dense ou, mieux, dans un tas de bois de chauffage mis à sécher en extérieur (sous un appentis…). C’est naturellement ces lieux que recherchent les hérissons pour passer l’hiver.

  12. Pour attirer les hérissons tous les soirs je dispose des écuelles avec des croquettes e de l eau j .ai cinq hérissons et des petits j .en suis ravie cette année il y en a un de blessé je l .ai soigné pendnant une semaine il a l air allé mieux

  13. Bonjour,
    J’ai noté que certain abri pour hérissons vendus dans le commerce disposent « d’une porte anti-rats », un simple battant pivotant autour d’un axe horizontal sur le haut de la porte qui se rabats par gravité. Est-ce efficace et utile car j’ai pu observé la présence d’un rongeur gris 15cm de long et je crains qu’il puisse être un danger pour les nouveaux hérissons?
    Cordialement

  14. nous avons plusieurs herissons dans notre jardin ,mon mari leur donne des croquettes pour chatons et des gateaux petits lu.il leur met ça dans un plat rectangulaire ,a l’abri de la pluie, mais depuis quelques jours nous avions des doutes ,à savoir si un chat ne venait pas manger a leur place, nous avons mis le plat en hauteur depuis 2 nuits et en effet le matin tout avait disparu.
    nous voulons leur faire une caisse pour que les chats ne viennent plus mais je ne sais pas quelles dimensions faire. quel dimensions pour leur faire un passage.
    l’année derniére nous avons eu deux gros herissons et 2 petits ,pas peureux du tout mon mari les caressait.
    je compte sur vous pour nous donner des idées
    a bientot j’espére.

    1. Bonjour,

      Je pense que les petits gâteaux sont de trop : ils contiennent du sucre, néfaste à mon sens pour la santé du hérisson. Une gamelle comportant des croquettes pour chat, c’est suffisant ! Ainsi qu’une gamelle d’eau fraîche à proximité. Pour les mettre à l’abri des chats, vous pouvez les disposer sous une cagette (à fruits ou légumes) renversée, fixée au sol à l’aide de sardines de camping ou lestée d’un pavé. Ménagez un passage de 10 à 15 cm de large suivant la taille de vos petits protégés pour que seul les hérissons puisse y entrer se ravitailler.

    2. bonjour , j’ai une couleuvre de bonne taille dans mon jardin et un petit hérisson adorable , j’ai ai peur que la couleuvre ne s’attaque du herisson et n’en fasse son repas , est-ce possible ?

      1. Bonjour,

        C’est plutôt l’inverse à vrai dire ! C’est le hérisson qui tue la couleuvre mais ces deux-là n’ont pas trop de risques de se rencontrer: le 1er est nocturne, la seconde a besoin de soleil pour se réchauffer 🙂
        Je vous conseille de vous abonner au site (soit par la lettre info, soit aux notifications du navigateur –> en bas à droite). J’ai en effet prévu de publier dans les prochains jours un article sur les mœurs de notre petit ami plein de piquants 😉

  15. Bonsoir
    Il y a quelques jours j ai découvert en faisant du rangement sous un escalier extérieur , un petit hérisson en hibernation dans un sac plastique . Le tout recouvert de feuilles mortes , c’est ce qui m a intrigué. Que dois je faire ? Améliorer son habitat ? Cageot et plus de feuilles mortes . Et dois je laisser dans ce sac plastique ? Dois je lui mettre de l eau .
    Merci pour tous les conseils

    1. Bonsoir Michèle,

      Une belle surprise ! Il faut ne surtout pas déranger ce hérisson. Début décembre, il est entré dans sa phase d’hivernation. Se remettre en quête d’un autre abri serait dangereux pour lui. Ne touchez donc surtout pas à son abri actuel. Vous pouvez par contre lui mettre à disposition une gamelle d’eau à proximité immédiate et quelques croquettes pour chat. Le hérisson se réveille régulièrement pour faire ses besoins et boire.

    2. Bonjour,
      Nous avons plusieurs hérissons dans notre jardin. En plein jour, nous avons eu un hérisson qui n’arrêtait pas de se gratter, il bougeait peu, il ne faisait pas très chaud.
      Nous l’avons pris (il a à peine réagit) et mis à l’abris dans un carton dans notre sous sol (env. 15 °). Nous lui avons supprimer les tiques et mis une goutte de pipette anti-puces. Cela semble fonctionner.
      Nous avons voulu, dès le lendemain, le remettre en liberté, mais voilà, on est parti, et 10mn plus tard, il n’avait pas bougé, en plus, il faisait froid (0°). Nous avons préféré le reprendre.
      Comment doit-on aménager sa cage ? Combien de temps devons-nous le garder ? (il n’est pas maigre) ? Nous avons construit une grande boite en bois dehors qui n’est pas habitée. Nous pensions le mettre dedans avec plein de feuilles, de la nourriture et de l’eau pour qu’il puisse hiberner et qu’il soit au calme. Est-ce une bonne idée en cette période ? Il n’a rien mangé cette nuit (croquettes chats poulet, normalement nos hérissons de jardin en sont friands). Dois-je lui donner du poulet cuit pour l’aider ? Merci de vos conseils.

      1. Bonjour Sandra,

        votre hérisson devait effectivement être plein de parasites (tiques et puces). Les hérissons se réveillent régulièrement au cours de leur hivernation pour boire, faire leurs besoins et si l’hiver est doux, faire un petit tour nocturne. J’en ai également un qui a élu domicile sous ma haie. Avant-hier soir, il était de sortie.
        Ne laissez pas le vôtre dans le sous-sol, il vaut mieux trouver et lui aménager un coin, dans une niche entre les bûches d’un tas de bois, en bourrant l’espace avec des feuilles, sous une haie impénétrable, toujours en déversant un gros tas de feuilles mortes qui jouent un rôle d’isolant, sous une cagette renversée (en laissant un côté ouvert) protégée des intempéries par une ardoise, une tuile….La grande boîte que vous lui avez confectionnée est donc une bonne idée ! Laissez éventuellement à proximité une petite gamelle d’eau et quelques croquettes pour chat. Pas d’autre nourriture qui pourrait vous attirer des nuisibles ! Le fait qu’il ne s’alimente pas est normal, son organisme tourne au ralenti 🙂

  16. Bonsoir,

    Je souhaiterais savoir comment « attirer » des hérissons dans mon terrain. Je m’explique. A côté de mon terrain il y a un grand champ en friche (avec d’énormes tas de ronces). Je sais qu’ils abritent des hérissons (entre 2 et 3) vu que le tas de ronces est vraiment impénétrables. J’ai pu les voir en hiver venir manger quelques croquettes du chat, et grapiller les graines pour les oiseaux que je dispose pour l’hiver.

    Seulement dans ce fameux champ, il va y avoir des constructions de maisons, probablement dans le courant de l’été ou au pie l’année prochaine.

    Du coup je souhaite construire un abri pour les hérissons, mais surtout pour les attirer pour éviter que ceux-ci soient tués lorsque les pelles mécaniques feront leur œuvre …. Mais j’aimerai ainsi pouvoir les « attirer » afin qu’ils puissent voir que maintenant il va y avoir un bel abri pour eux. Pourriez vous me dire comment les attirer ? (ça va être dur de leur faire préférer mon abri au tas de ronces, j’en ai peur, mais je n’ai tellement pas envie qu’ils disparaissent !)

    Merci ! 🙂

    1. Bonsoir Christophe,

      Malheureusement, l’habitat du hérisson subit la pression de l’Homme. Voilà un nouvel exemple frappant. Je pense cependant qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Vous ne pourrez pas attirer et retenir « de force » ces animaux. Et heureusement d’ailleurs. Toutefois, en leur offrant des conditions idéales qui leur permettent de se constituer un abri douillet (abri bricolé, tas de feuilles mortes et mousse à proximité, pas de danger – je pense surtout aux chiens – ), probablement qu’ils n’iront pas chercher bien loin leur nouvelle résidence d’hiver si la leur est détruite. L’idéal est probablement d’essayer de reproduire cet habitat naturel. Les hérissons seront toujours plus enclin à aller nicher dans un roncier (impénétrable) que sur une pelouse parfaitement tondue en automne. Ils pourront ainsi être attirés par une haie dense, ou un coin du jardin (pas bien grand) laissé en friche et dans lequel on aura disposé des branchages ou des bûches ménageant des espaces pouvant les accueillir. Il vous reste quelques mois pour préparer tout ça. Tenez-nous au courant de la suite 🙂 !

  17. Bonjour, nous habitons mon mari et moi en seine et marne et nous avons 2 petits chiens. Hier soir le mâle aboyait à tort et à travers, du coup mon mari est sorti pour voir ce qui se passait. Et surprise, il a vu qu’un petit hérisson s’était abrité sous une petite cabane que mon mari a fabriqué pour les oiseaux (il en a fabriqué tout un tas car nous avons la chance d’habiter la campagne et nous avons des tas d’oiseaux à qui nous donnons à manger tout l’hiver, mésanges bleues, mésanges charbonnières, chardonnerets, rouge-gorge etc…). Du coup, mon mari va fabriquer un abri pour notre petit compagnon hérisson. Je précise que l’an dernier nous avions tout une famille hérissons dans le jardin. Nous sommes très proches de la nature que nous aimons et protégeons du mieux que nous pouvons. Merci pour tous les conseils que vous donnez. Cordialement. Monique

    1. Bonsoir Monique,

      Je suis sûr que le petit hérisson sera confortablement installé dans l’abri douillet que lui prépare votre mari. 🙂 Je suis d’accord avec vous qu’il est important de préserver la Nature qui nous entoure et nous apporte tant de bonnes choses 😉

    2. c’est très beau votre histoire et super pour la nature et protection de tous ses petits oiseaux et mammifères..J’ai moi aussi un couple de hérisson depuis quelques jours je leur mets quelques croquettes le soir ..

  18. Bonjour,
    Je viens de me faire membre de votre site et j’en suis ravie !
    Je viens d’accueillir un hérisson dans la cabane aménagée pour eux dans mon jardin et je me demande si je dois continuer à l’alimenter pendant l’hiver ?
    Il hiberne, donc je le laisse tranquille, non ?
    Merci pour vos conseils 😉
    Martine

    1. Bonjour Martine,

      Le hérisson se réveille de temps en temps en hiver, quand les journées sont douces, surtout pour faire ses besoins. On pourra donc lui laisser à proximité un fond d’eau fraîche et vérifier régulièrement que l’eau est propre. Pas de nourriture à mon avis. Pour le reste, évitez des passages trop fréquents ou de faire du bruit ou du remue-ménage à proximité.
      Et puis, ravi de vous compter comme nouvelle lectrice de Jardipartage ! 🙂

  19. Je cherchais un moyen économique et rapide de construire un abri, le cageot me semble une bonne solution, à condition toutefois de bien le fixer pour mettre le hérisson à l’abri des prédateurs. Dautre part, ce ne sont pas les granulés de ferramol qui sont dangereux pour les hérissons mais les granulés de métaldéhyde.

  20. Depuis quelques années je nourris les hérissons dans mon jardin, croquettes et eau. j’ai recueilli le 23 septembre 3 BB de 60 gr et de 80 gr. J’ai du les nourrir les 2 premiers jours à la cuillère. A présent, ils pèsent 250/300 gr. Croyez-vous que si je les mets dans mon jardin, il y a 2 abris sous l’escalier où je dépose tous les sors les gamelles, ils tiendront le choc de l’hiver? J’habite près de Nice, il ne fait pas trop froid. Merci beaucoup.

  21. Bonjour et merci pour votre article sur notre petit ami nocturne.
    J’ai depuis l’année dernière des hérissons qui viennent manger les croquettes de mes chiens sur la terrasse dès la nuit tombée.
    Un petit s’est aventuré en plein jour et je me suis aperçu qu’il était infesté d’asticots et malgré deux heures de soins et de retrait des vers à la pince à épiler il nous a quitté.
    Je fais depuis attention à eux et vais souvent les voir le soir quand ils viennent.
    Je sort et les scrute à la lampe torche et les laissent repartir.
    Si une blessure ou écorchure je met de la betadine.
    Et mes deux compères reviennent quasi tous les soirs.
    Pb je dois démolir un dépendance cet hivers et j’ai peur qu’ils nichent dedans.
    Comment puis je faire pour les attirer à coup sur dans leur nouvelle maisonnette où je serai sur qu’ils soient à l’abri ?
    Merci d’avance
    Christophe

    1. Bonsoir,

      Je pense que pour les habituer à venir au nouvel encdroit, le plus efficace est d’y déposer une petite gamelle contenant quelques croquettes pour chat ou chien et un point d’eau. Disposez aussi à proximité quelques « cachettes » pour que les hérissons puissent trouver abri facilement et des feuilles mortes + quelques branchages (ça va être la saison !) pour l’aménagement de cet abri.

  22. Bonjour
    tout d’abord, merci pour ce bel article, je confectionne l’abri dès ce week end !! J’ai pas mal de visites de hérissons dans mon « jardin », et si ça peut leur donner un coin où faire leur nid, j’en serais ravie.
    J’ai une question (sans doute bête..) mais … pendant l’hiver, les hérissons s’enfouissent-ils sous terre ou restent-ils simplement dans les feuilles ? En effet mon jardin est essentiellement recouvert de graviers, et j’aimerais savoir s’il était nécessaire que je les enlève avant de mettre l’abri ?
    Je vous remercie par avance

    1. Bonjour Jeanne,

      Les hérissons passent l’hiver sous un tas de feuilles épais, au pied d’un gros buisson ou encore (j’en ai accueilli un de cette façon l’année dernière), entre les bûches d’un tas de bois…bref, dans un endroit à la surface du sol qui leur offre un abri (qu’ils s’aménagent) contre le froid. Même si leur vie est ralentie, ils sont quand même mobiles et se réveillent pour faire leurs besoins par exemple.
      La présence de ces petites bêtes en nombre dans votre jardin est bon signe: il ne doit y avoir ni traitements, ni poison à limaces. La nourriture doit aussi y être abondante (limaces, escargots…). C’est encourageant 🙂

  23. Bonjour
    nous avons découvert hier soir un hérisson planqué dans notre verrière qui est utilisé pour le chat.
    Dois je le remettre dehors? Sachant que l’on a un jardin clos et qu’on ne sait pas par ou il est arrivé.
    dois je lui faire un abris? il mange les croquettes de mon chat est ce grave?

    Merci de m’éclairer pour faire en sorte que se petit hérisson survive.

    Juliette

    1. Bonjour Juliette,

      Ne vous inquiétez pas. Chat et hérisson peuvent faire bon ménage, de même que le hérisson trouvera tout seul l’issue de votre jardin. A l’automne, ils recherchent un abri pour passer l’hiver, généralement sous un tas de feuilles mortes et de branchages qui les abritent du froid. L’automne est aussi une période durant laquelle ils engraissent. Les hérissons étant carnivores, il est normal qu’ils mangent des croquettes prévues pour le chat. Aucun risque de ce côté là non plus. Essayez de lui réserver un petit coin en lui instant un nid douillet de feuilles mortes.

      Bonne journée,

      1. Salut j’ai trouver en plein jour un hérisson 126gm jai pas mal d’ hérissons qui profite de l’eau et croquette de mes chats donc depuis que j’ai vu sa je pense toujours a eux.. Mais pour le petit hérisson que me conseil tu ?

      2. Il mange bien en tout qu’a donc je m’occupe de lui pour le relâché dans mon jardin quand je pourrai

      3. Il ne faut surtout pas leur donner de croquettes pour chat à base de poisson ni de produits lactés qui les tueraient aussi

      4. Le beaux des hérissons et le sanctuaire des hérissons, les 2 associations de sauvegarde du hérissons, disent croquettes pour chat et pâté pour chat pour nourrir les hérissons et de l’eau . Surtout ni lait ni pain c’est mortel pour eux.

  24. Petite question car le sujet me passionne et nous avons récemment construit un abri à hérisson dans le jardin suivant tes conseils : pourquoi dis-tu que le Ferramol empoisonne les hérissons, il est bien spécifié sur la boîte que c’est inoffensif pour les hérissons et d’ailleurs le Ferramol est agréé en culture bio ….Ne confondrais-tu pas avec les granules d’anti-limaces  » normaux  » , qui sont effectivement aussi bleus ?

    1. Effectivement, vérification faite sur la boîte, le ferramol semble inoffensif pour les hérissons. De toute façon, j’utilise de plus en plus les cordons de cendres pour lutter contre les limaces…encore plus écologique 😉

      1. Coucou,
        Merci pour ta réponse…Il serait bon dans ce cas que tu corriges ton article car cela pourrait induire en erreur d’autres jardiniers ( je n’ai aucun lien avec la marque Ferramol, je m’empresse de te le préciser ;-)) !!!) qui comme moi luttent désespérément contre les limaces ( je les ramasse à la frontale la nuit, les voisins doivent me prendre pour une folle !!!! ) ! C’est vrai que les moyens naturels ou bio pour s’en débarrasser sont rares hélas, et la cendre, je trouve ça peu efficace car il faut renouveler très fréquemment l’application, notamment par temps humide que les limaces affectionnent justement pour sortir ….Par contre j’ai trouvé récemment un produit que je trouve très intéressant, une sorte de glu à limaces (disponible en flacon ) dont il faut entourer la plante à protéger et qui résiste à la pluie…. Tu me diras ce que tu en penses ….? Très bonne journée !

  25. Accrédité Jardinier Formateur Région Rhône Alpes par le ministère de l’agriculture, je suis très intéressé par tout ce qui touche à la protection de la faune et respect de l’environnement. Donc votre article sur l’abris à hérissons, me passionne, d’autant plus que çà peut être une source d’observation pour capter l’attention des jeunes et les éduquer au respect de l’environnement.

    1. Vous avez raison, il est important de sensibiliser les plus jeunes aux questions environnementales dès le plus jeune âge. Cette maison à hérisson constitue par ailleurs une activité intéressante à mener avec es élèves des l’école primaire ( cycle 2 ou 3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page