Accueil » L'hiver » Faut-il craindre la neige au jardin ?
bienfaits neige au jardin

Faut-il craindre la neige au jardin ?

Faut-il craindre la neige au jardin ?
Partagez votre avis sur cet article !

Certaines années, la France essuie en hiver quelques épisodes répétés de chutes de neige, entre novembre à mars. Redoutée lorsqu’elle accroche  sur la route,  la neige n’est généralement pas néfaste pour les végétaux. Au contraire, elle forme un manteau isolant qui protège du gel les vivaces des massifs ou des potées. Quels sont ses bienfaits et ses méfaits au jardin ?

La neige nuit-elle aux végétaux ?

Oui et non.  Oui pour les conifères et pour tous les arbustes à feuillage persistant. L’apparence est en effet trompeuse. La neige n’est pas aussi légère qu’on le croit. En s’accumulant sur les feuillages, cette masse d’eau et d’air déforme les branches et finit pas les casser. La  solution pour éviter ces dégâts est de secouer les branches en utilisant un râteau.

neige jardin avantagesLa ramure nue des arbres à feuillage caduc ne craint pas vraiment les chutes de neige. Attention toutefois aux branches déjà à l’horizontale sur lesquelles l’accumulation de neige peut provoquer des cassures.

La neige abîme t-elle la pelouse ?

 Oui et non. Tout dépend en réalité des jours précédents les chutes de neige. Si l’herbe est gelée au moment où la neige tombe, un cumul trop important de précipitations, ou encore le fait de marcher sur la pelouse, risquent de casser les brins.  Si la neige recouvre également trop longtemps la pelouse, cette dernière peut jaunir. Pas d’inquiétude toutefois, la première pousse printanière suivie de la première tonte de la saison feront bien vite disparaître ces dégâts.

Est-il utile de retirer la neige des massifs, jardinières et balconnières ?

Clairement non. Les cristaux de neige emprisonnent dans leur structure une grande quantité d’air dont les qualités isolantes sont excellentes. Ainsi, le manteau de neige protège efficacement les souches des vivaces, surtout si les températures ressenties descendent fortement après les chutes de neige. Laissez donc la neige en place en attendant le redoux. Les parties aériennes des plantes risquent, elles, de souffrir d’étouffement. Pas d’inquiétude là encore, le nettoyage printanier du massif ou des jardinières et les nouvelles pousses  gommeront les éventuels dégâts.

Finalement, la neige amène plus de bienfaits que de méfaits au jardin, ce que résume parfaitement le proverbe : « Neige de février, vaut jus de fumier » !

A propos de Bruno Nunez

Je m’appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l’univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes…bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l’ornement…Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

1 commentaire

  1. Des conseils précieux pour nombre de jardiniers si d’aventure la neige arrivait. Pour ma part, je me contente de l’ôter du camélia qu’elle risque de brûler et des arbustes trop fragiles pour la supporter quand elle est lourde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *