Soins aux arbres fruitiers

Une bonne protection contre le gel des arbres fruitiers

Les températures glaciales et le gel sont redoutables au jardin. Une bonne gelée peut en effet anéantir en une seule nuit des années de patience et d’efforts.

Pour éviter d’en arriver à un tel désastre, prenez les devants pour protéger vos arbres fruitiers ! Un coup de pouce est toujours le bienvenu, même pour les végétaux les plus résistants.  Voici quelques conseils pratiques pour vous aider.

Comment protéger les arbres fruitiers du gel au printemps ?

Le gel détruit la floraison des arbres fruitiers les plus précoces parmi lesquels les abricotiers ou les pêchers. Pour les protéger et limiter la perte de récolte à venir, vous pouvez :

  • Installer un rideau épais qui recouvre la totalité des branches jusqu’au sol. Cela fonctionne si votre abricotier ou votre pêcher sont palissés. Pour maintenir ce voile contre le mur ou un grillage, utilisez des tasseaux positionnés à l’oblique prenant appui sur la structure support.
  • Recouvrir sa ramure en totalité avec du voile d’hivernage si votre arbre fruitier est encore jeune ou nain. Mais le voile ne doit pas être en contact avec les fleurs ou les feuilles pour ne pas les abîmer. Il faut également penser à le découvrir aux heures les plus chaudes de la journée pour que les insectes pollinisateurs puissent venir butiner. Aérez aussi régulièrement si le temps le permet pour éviter les maladies.
  • Si votre arbre est cultivé en plein air, protégez-le des vents dominants. Pour cela, positionnez un écran temporaire entre des poteaux : par exemple des canisses en bambou ou en roseaux.
protection contre le gel des arbres fruitiers
Recouvrez les jeunes arbres de petit volume d’un voile d’hivernage.

Une fois taillés, les petits fruits plantés en pleine terre peuvent être recouverts d’un voile d’hivernage si besoin.

Comment protéger les arbres cultivés en pot ?

Les arbres fruitiers cultivés en pot sont plus sensibles au gel que les arbres plantés en terre car leurs racines sont davantage exposées.

Si le pot n’est pas verni, l’eau s’infiltre dans ses parois poreuses et l’alternance gel-dégel  finit par le fendre.

Si le pot en terre cuite n’est pas déplaçable contre un mur abrité, entourez-le d’un cadre en bois sans fond rempli de feuilles mortes ou de paille.

Isolez aussi le pot du sol en le surélevant à l’aide  de planches ou de dalles en bois  afin d’éviter que l’eau ne remonte par capillarité.

D’autres astuces donnent également de bons résultats. Vous pouvez par exemple emballer le pot avec du carton, du papier à bulles, de vieux paillassons, de la toile de jute épaisse, …

Les pots en terre cuite et les arbres qu’ils contiennent passeront ainsi l’hiver sans encombre.

Doit-on abriter le point de greffe des arbres fruitiers ?

Oui et plus particulièrement ceux des jeunes arbres fruitiers plantés en hiver car le gel a tendance à décoller le greffon du porte-greffe.

Pour éviter le problème, rien de mieux que de protéger les pieds sous une épaisse couche de feuilles mortes.

Vous pouvez aussi entourer la greffe d’un manchon de paille ou de voile non tissé maintenu par un anneau de fil de fer, sans trop serrer.

Le tronc des jeunes arbres fruitiers peut également être abîmé par une couche de glace. Au dégel surtout, l’écorce se fendille et éclate. En prévention, appliquez du blanc arboricole, pour un dégel plus progressif.

Sur le même thème :

Comment gérer l’arrosage des arbres fruitiers ?

Mis à jour le Déc 3, 2020 @ 9 h 59 min

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page