Plantes fleuries et vivaces

Myosotis du Caucase : Joli couvre sol pour coin ombragé

Le Myosotis du Caucase est une plante vivace à la floraison bleu vif qui forme un excellent couvre-sol pour des endroits ombragés ou mi ombragés.

En résumé :

Nom botanique : Brunnera macrophylla
Nom courant : Myosotis du Caucase, faux myosotis
Famille : Boraginacées

Hauteur/étalement : 30 à 40 cm de hauteur pour 30 à 50 cm de large.
Fleurs : Dès le mois de mars ou avril, les panicules de petites fleurs bleues aériennes, qui ressemblent à celles du myosotis, sortent de la souche et s’élèvent à 40 ou 50 cm de hauteur. Elles apparaissent en premier, avant les nouvelles feuilles.
Feuillage : Les grandes feuilles arrondies, vertes, sont en forme de cœur. Selon les variétés, elles peuvent être plus ou moins panachées de blanc ou de gris argenté. Ces feuilles sèchent sur place dès les premiers grands froids.

Exposition : à l’ombre ou mi ombre si le sol reste frais.
Sol: riche en humus, frais, même argileux ou calcaire
Rusticité : Résistant au froid jusqu’à -20°C

Plantation du myosotis du Caucase

Plantez ce couvre-sol en automne ou au printemps en mélangeant à votre terre du terreau de feuilles mortes ou du compost.

Une plantation en pot est possible mais il faut alors impérativement l’installer à l’ombre et arroser très régulièrement l’été pour garder les racines au frais.

brunnera myosotis du caucase
Brunnera Jack Frost © Henryr10

Entretien du Brunnera Macrophylla

Facile à cultiver, le myosotis du Caucase nécessite peu d’entretien.

  • Si le feuillage disparaît en hiver, ne vous précipitez pas pour nettoyer la plante car en le laissant sécher sur place, il protège la plante du froid.
  • Paillez de feuilles mortes ou avec des tontes de gazon toute l’année pour nourrir les pieds, les protéger du froid et garder la terre fraîche en été.
  • Arrosez uniquement en période de canicule.
  • Quand le temps est très sec, il arrive que le feuillage souffre et brunisse mais il reverdit rapidement dès les premières pluies d’automne.
  • Vous pouvez supprimez les fleurs fanées pour remettre un peu d’ordre et laissez la place aux nouvelles feuilles.

Les Brunneras sont globalement peu sensibles aux maladies et aux insectes. Ils sont aussi délaissés par les limaces.

Le myosotis du Caucase se ressème seul

Si vous laissez se former les graines, vous récupérerez en fin d’été de nombreux jeunes plants qu’il est facile de replanter ailleurs.

Mais cette plante peut rapidement devenir envahissante si les conditions de culture lui plaisent. Dans ce cas, coupez les fleurs avant que les graines n’aient le temps de se former.

Bouturage des racines du myosotis du Caucase

Ce bouturage particulier, facile à réaliser mais aux résultats plus incertains que le semis, peut se faire à l’automne.

  1. Déterrez un pied de Brunnera macrophylla à multiplier.
  2. Retirez toute la terre pour repérer plus facilement les racines qui ont le diamètre d’un pouce.
  3. Prélevez plusieurs de ces racines avant de replanter le myosotis d’origine
  4. Coupez des tronçons de 5 cm avec un couteau parfaitement aiguisé. Chacun doit comporter des racines plus petites que l’on appelle des radicelles.
  5. Installez-les dans des caissettes remplies d’un mélange pour moitié de terre de jardin et de sable.
  6. Enterrez-les légèrement, humidifiez.
  7. Conservez sous abri ou châssis, à la lumière.
  8. En mars, replantez chaque bouture en pot individuel. Arrosez régulièrement.
  9. Plantez au jardin dès le mois suivant ou en mai.

Belles associations en couvre-sol

Le myosotis du Caucase fait un excellent couvre sol :

  • En massif avec des ancolies, des astrances, …
  • En bordure d’allée avec des Hostas
  • Dans une rocaille fraîche avec la bergénie à feuille charnue, des fougères ou encore des bulbes de printemps.
brunnera dawson s white
Brunnera Dawson’s white © A.Ladell

Variétés conseillées

  • Myosotis du caucase langtrees : des taches blanches sont régulièrement réparties sur les bords des feuilles.
  • Looking glass : aux feuilles argentées parcourues de belles veines vertes.
  • Betty Browing : aux feuilles vertes et fleurs blanches
  • Dawson’s white : aux feuilles soulignées d’une marge crème.
  • Jack Frost : l’une des plus belles variétés avec ses fleurs bleues et ses feuilles couleur argent comportant des veines vert clair.
  • Mr Morses : aux fleurs blanches et feuilles vertes marbrées de vert argenté.
Sur le même thème :

Pachysandra terminalis :  Un couvre sol toujours vert de la famille du buis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page