Plantes fleuries et vivaces

Pachysandre du Japon: un excellent couvre sol pour l’ombre

Originaire du Japon, le pachysandre du Japon,  Pachysandra terminalis, est une plante vivace de la famille du buis qui forme naturellement un élégant couvre sol à feuillage persistant dans les endroits ombragés.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Pachysandra terminalis
Nom courant : Pachysandre du Japon
Famille : Buxacées

Hauteur x étalement : 10 à 30 cm de hauteur pour 100 cm de long à l’âge adulte, mais la croissance de cette vivace drageonnante est relativement lente.
Feuillage : Décoratif, le Pachysandre forme tranquillement un tapis épais et homogène de petites feuilles persistantes alternes, ovales et dentées. Les jeunes pousses, vert chartreuse, deviennent vert foncé brillant en vieillissant. Elles sont portées par des tiges charnues et drageonnantes.
Fleurs :  Entre avril et juin, apparaissent de petits bouquets terminaux arrondis de fleurs blanches (mâles) ou verdâtres (femelles). Bien qu’elles soient légèrement parfumées, elles n’ont pas de réel intérêt décoratif.

Exposition : Ce sous-arbrisseau aime l’ombre ou la mi-ombre si le soleil est léger.
Sol : Frais et humifère, léger. La terre doit être assez légère et souple pour faciliter l’enracinement des tiges. Le pachysandre du Japon préfère les sols frais mais pousse plus vite en sol riche.
Rusticité : très rustique, -20°C

Plantation de Pachysandra terminalis

On peut installer ce superbe couvre sol à feuillage vert à tout moment de l’année mais une plantation d’automne est préférable pour obtenir un bon enracinement avant l’été suivant.

  • Pour bien hydrater les racines, laissez tremper les godets une dizaine de minutes dans un récipient rempli d’un fond d’eau de pluie.
  • Pendant ce temps, creusez les trous de plantation, deux fois plus grands en tous sens que les mottes.
  • Mélangez à la terre extraite une moitié de compost ou de terreau de feuilles.
  • Mettez en place les pachysandres du Japon, à 40 cm de distance.
  • Rebouchez avec le mélange de terre.
  • Terminez par un arrosage copieux, au goulot de l’arrosoir.

Les premières années, le temps que se forme le tapis dense de feuilles du Pachysandra terminalis, un paillis régulièrement renouvelé aide à conserver une terre fraîche.

pachysandra terminalis green carpet
© Anna, Flickr

Entretien du Pachysandre du Japon

Facile d’entretien, ce couvre sol réclame peu de soins :

  1. Arrachez les tiges superficielles quand elles envahissent les plantes voisines.
  2. Arrosez en été pour conserver une terre fraîche. Plus le pachysandre reçoit de soleil, plus il a besoin d’eau.
  3. Apportez un peu de compost au pied à l’automne. Les années suivantes, si les pachysandres sont installés en couvre sol au pied de grands arbres ou d’arbustes, laissez une partie des feuilles mortes en automne. Les vers de terre et les micro-organismes du sol feront un travail de décomposition remarquable, offrant une terre idéale, à la fois souple et légère.

Multiplication de Pachysandra terminalis

Divisez les touffes âgées au début du printemps.

D’octobre à avril, hors période de gel, vous pouvez aussi prélever des marcottes naturelles à replanter rapidement ailleurs.

Utilisations: en couvre sol, talus, bordure…

Le Pachysandra terminalis trouve place aux pieds de vivaces de terre fraîche, comme l’astilbe blanc. Il retient l’humidité du sol et limite la pousse des adventices, souvent difficiles à arracher entre les plantes d’un massif. Dans un coin frais, c’est une bonne alternative au lierre ou à la pervenche, tous deux plus classiques.

On l’utilise aussi pour former une moquette chic et élégante en sous-bois, au pied de grands arbres ou entre des arbustes. Associez-le alors à des bulbes à floraison printanière comme des perce-neige, des jacinthes, des muscaris, des narcisses, en compagnie de ravissants épimédiums.

Vous pouvez également planter le pachysandre sur un talus à l’ombre, pour en limiter l’entretien, et en bordure d’une allée ou le long d’un mur ombragé de la maison en compagnie du myosotis du Caucase.

Cultivé en pot, il permet de végétaliser une cour à l’ombre.

Variétés conseillées

  • Pachysandra terminalis Green carpet: son feuillage, plus découpé que l’espèce-type, tire sur le gris. Il forme un couvre sol très chic. Hauteur : 15 cm
  • Pachysandra terminalis variegata: ses feuilles joliment marginées de blanc sont utilisées pour amener de la lumière dans un massif à l’ombre. Mais la croissance de cette belle variété est encore plus lente que l’espèce-type.

Mis à jour le Oct 24, 2020 @ 8 h 07 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page