Accueil » Le verger » Mettre en place les coudes lors de la formation d’un pommier en U

Mettre en place les coudes lors de la formation d’un pommier en U

Mettre en place les coudes lors de la formation d'un pommier en U
Partagez votre avis sur cet article !

formation d'un pommier en uJ’ai abordé précédemment le début de la taille de formation d’un pommier ou d’un poirier en U simple : à savoir la taille initiale du scion et la mise en place du palissage. L’objectif de ce présent article est de décrire le travail de formation et de taille sur cette première année de végétation.

Tout d’abord, il est bon de commencer par supprimer toute la végétation basse pour ne garder que trois rameaux sur la partie supérieure.

Si la taille du scion a correctement été menée l’hiver dernier, deux rameaux se sont développés (l’un à droite du tronc, l’autre à gauche). Par mesure de précaution, conservez-en un troisième plus bas qui pourra servir à remplacer l’un des deux du haut en cas de casse accidentelle au moment de la mise en place des coudes du U.

Dès que les rameaux d’extrémité atteignent une longueur de 25 à 30 cm, vous pouvez les palisser provisoirement à l’oblique.

Plus tard, en cours d’été ou avant suivant la vitesse de croissance, lorsque leur longueur le permet, palissez-les de manière définitive en formant les coudes avec précaution et en les positionnant sur le support prévu. Ce palissage définitif ne doit être pratiqué qu’à partir du moment où la végétation verticale au-dessus du coude remonte de 20 à 25 cm. Dans le cas contraire, vous risqueriez de ralentir ou de stopper la croissance du rameau.

Si l’allongement des rameaux palissés se poursuit au cours de la saison, continuez à les attacher au support pour guider leur croissance.

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.