Mildiou vigne | Jardipartage

Mildiou de la vigne : Les traitements naturels pour en venir à bout

Le mildiou de la vigne est une maladie fongique (due à un champignon) très fréquente. Pouvant nuire de façon irrécupérable à votre culture, il est nécessaire de mieux la connaître pour l’éviter et, si le mildiou est déjà présent, pour en venir à bout. Suivez nos conseils pour que votre vigne ne soit plus touchée par le mildiou.

Qu’est-ce que le mildiou de la vigne ?

Le mildiou est une maladie causée par plusieurs genres de champignons (comme le brémia, par exemple, qui touche également les cultures de salades). Cette maladie se caractérise par le développement, sur la face supérieure de la feuille, de taches jaunâtres formées de cercles concentriques.

Il faut noter que, parfois, on peut confondre le mildiou avec l’oïdium, une autre maladie fongique qui se caractérise, quant à elle, par le développement, sur la face supérieure de la feuille, d’une fine couche de poudre blanchâtre.

Traitement mildiou vigne | Jardipartage
Mildiou vigne des taches grises apparaissent au dessous des feuilles © Viktor Kovtun

Comment lutter contre le mildiou de la vigne ?

Il existe 2 grands types de stratégies pour venir à bout du mildiou de la vigne :

  1. la méthode préventive consistant à adopter de bonnes pratiques pour que la plante ne soit pas touchée par la maladie ;
  2. la méthode curative, inévitable, lorsque le mildiou se développe sur la vigne.

Lutte préventive contre le mildiou de la vigne

Etant donné que le mildiou se développe via des champignons dont les spores (cellules reproductrices des champignons) sont transportées par le vent et que ces derniers se multiplient dans des environnements humides : la première stratégie consiste à éviter ces conditions favorables. Pour cela, il est recommandé :

  • d’espacer les pieds de vigne de 40 cm, au minimum, les uns des autres ;
  • d’éviter de placer la vigne à proximité de plantes sensibles au mildiou (comme la tomate, par exemple) ;
  • de réaliser un arrosage au pied de la plante ; en effet, en arrosant via le système aérien, on crée une atmosphère plus humide, propice au développement de champignons ;
  • d’arroser le matin pour que la plante profite au maximum de l’eau et des minéraux d’arrosage tout en évitant la propagation du mildiou ;
  • de pailler avec de la bardane (Arctium x, ASTERACEES), plante connue pour ses vertus anti-mildiou. Il est également possible de réaliser un purin de bardane et de pulvériser lors des périodes de végétation (lorsqu’il y a du feuillage) ; pour réaliser le purin, il faut couvrir la bardane d’eau, remuer quotidiennement jusqu’à la fin de la fermentation (généralement, cela prend 2 à 3 semaines et cela est visible comme les bulles présentes à la surface du mélange disparaissant) ;

Il faut aussi avoir en tête que le choix de la variété de vigne peut influer sur l’apparition du mildiou. En effet, certaines variétés comme ‘Floreal’, ‘Vidoc’, ‘Artaban’ ou ‘Voltis’ sont peu sensibles à cette maladie.

Mildiou vigne traitement naturel | Jardipartage
Mildiou de la vigne face inférieure de feuilles très atteintes par la maladie © CréaHortalia

Lutte curative contre le mildiou de la vigne

Afin de limiter la propagation du mildiou sur la vigne, il est nécessaire de surveiller la plante en cas de forte humidité. Dès l’apparition des premiers symptômes, retirez les parties touchées et éliminez pour éviter la propagation.

Bouillie bordelaise : Simultanément, pulvérisez sur la vigne un produit à base de cuivre comme la bouillie bordelaise ou tout autre produit antifongique disponible dans le commerce.

Huile essentielle d’origan : Il est également possible de pulvériser de l’huile essentielle d’origan (Origanum vulgare, Lamiacées). Attention, tout de même : cela doit être fait avec beaucoup de parcimonie car l’origan, à trop haute dose, peut avoir un effet néfaste sur la photosynthèse.

Infusion de tanaisie : Vous pouvez également opter pour la pulvérisation d’infusion de tanaisie (Tanacetum vulgare, Astéracées). Pour cela, il faut mettre la plante dans de l’eau chaude pour qu’elle infuse une dizaine de minutes avant de filtrer le mélange qui, une fois refroidi, pourra être utilisé.

Bicarbonate de soude : Ce produit alimentaire a également une action fongicide et se révèle efficace pour lutter contre le mildiou de la vigne : diluez 3 cuillères à café de poudre dans 1 litre d’eau tiède. Ajoutez quelques gouttes de liquide vaisselle ou de savon noir, la même quantité d’huile de colza afin que le mélange obtenu adhère aux feuilles une fois pulvérisé.

A lire aussi : 6 étapes pour l’entretien de la vigne au printemps

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut