micocoulier de provence | Jardipartage

Micocoulier de Provence : L’arbre pour une zone d’ombre agréable

Le micocoulier de Provence est un arbre ornemental et utile au jardin pour aménager une zone d’ombre agréable. Avec sa croissance lente et son faible entretien, c’est un arbre résistant et peu exigeant.

Carte d’identité de la plante :

Nom botanique : Celtis australis
Nom courant : Micocoulier de Provence.
Famille : Cannabaceae.
Origine : Horticole.
Dimensions : 15 à 20 mètres de hauteur.

Feuillage : Caduc et vert.
Floraison : Avril.
Fruits : Drupes rondes ( appelées micocoules), noires à maturité et comestibles.

Exposition : Soleil à mi-ombre.
Sol : Sol argileux, caillouteux ou riche en humus.
Rusticité : Rustique, résiste au froid jusqu’à -25°C.

micocoulier feuille | Jardipartage
Feuilles du micocoulier de Provence © Simona Pavan

Le micocoulier de Provence, un arbre ornemental facile à vivre

Destiné à orner les vergers, les bosquets, les forêts ou utilisable en plantation isolée, le micocoulier de Provence est réputé pour sa capacité à pousser sur des terrains compliqués. Effectivement, il apprécie les sol riches en cailloux ou en argile, mais il aime également le humus.

On le cultive pour son port arrondi élégant, décoratif malgré sa croissance lente. Son entretien est relativement facile puisqu’il se débrouille bien tout seul. Dans votre jardin, il vous fera profiter de son écorce décorative et de son feuillage vert clair ou vert vif en fonction des saisons et des climats.

Ce qui le différencie des autres variétés de micocouliers

Le micocoulier de Provence se caractérise par des feuilles rugueuses, à la fois ovales et dentées. Son fruit comestible est quant à lui violet foncé à noir. Sa résistance au froid et à des températures négatives allant jusqu’à -25°C fait aussi partie de ses caractéristiques.

Comment faire pousser un micocoulier de Provence ?

Avant d’évoquer la plantation du micocoulier de Provence, il convient de choisir son emplacement avec le plus grand soin. Cet arbre du sud aime un sol léger, riche, mais restant frais en été tout en étant bien drainé l’hiver. Toutefois, il peut s’adapter à un sol rocailleux et sec, si vous le désirez ! Prenez soin de l’installer au soleil ou dans un espace à mi-ombre, toujours à l’abri des vents froids.

La plantation du micocoulier de Provence s’effectue d’Avril à mai ou d’Octobre à décembre.

Nos conseils pour planter un micocoulier de Provence :

  • Creusez un trou d’au moins deux fois la taille de la motte en profondeur et en largeur ;
  • Installez la motte au centre du trou ;
  • Enfoncez un tuteur sans abîmer la motte ;
  • Remplissez le trou avec un mélange de terre, de terreau ou de compost et de sable grossier ;
  • Réalisez une cuvette de terre autour du pied pour le maintenir humide et guider plus facilement l’eau vers son système racinaire ;
  • Tassez la terre délicatement autour du pied ;
  • Arrosez régulièrement les 3 premières années durant les périodes de fortes chaleurs.

Quand semer les graines de micocoulier ?

Vous pouvez semer les graines à partir du mois de mai, mais pour cela, il convient de les préparer en amont. Il faut notamment faire tremper les graines dans de l’eau tiède 24 heures avant la plantation. La germination peut être longue puisqu’elle nécessite entre 4 et 8 semaines, faites preuve de patience ! Voilà pourquoi le micocoulier est souvent acheté en motte.

micocoulier de provence fruit | Jardipartage
Les fruits noirs du micocoulier de Provence sont comestibles © ChWeiss

Est-ce que les fruits du micocoulier sont comestibles ?

Les fruits du micocoulier, surnommés micocoules, sont comestibles. Ils affichent une couleur allant du jaune au bordeaux qui peut paraître peu rassurante, pourtant ils sont riches en lipides sains. Avec leur chair charnue et leur petit noyau, les micocoules offrent un bon apport en acides gras végétaux.

La saveur de ce fruit méconnu se rapproche de celle d’une pomme caramélisée. Voilà pourquoi, vous pouvez les utiliser après un passage afin d’agrémenter vos boissons et vos desserts.

A noter : les fruits du micocoulier de Provence se récoltent de septembre à novembre.

Est-ce que le micocoulier de Provence pousse vite ?

La croissance du micocoulier de Provence est plutôt lente. Toutefois, cet arbre du Sud se rattrape en affichant un joli port arrondi et une belle longévité. Il peut atteindre des hauteurs allant jusqu’à 20 mètres et afficher jusqu’à 10 mètres de large, ce qui est impressionnant !

author avatar
Viviane G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut