Santé & Bien-être

5 astuces contre les moustiques

Avec le retour des beaux jours et des températures de plus en plus chaudes, le jardin se présente sous son meilleur jour. Il y fait bon flâner, s’enivrer des senteurs d’un rosier parfumé à la tombée de la nuit ou encore passer du bon temps entre amis sur la terrasse. Enfin, à conditions que les moustiques et les moustiques tigres ne viennent pas bêtement gâcher le plaisir ! Comment lutter contre les moustiques au jardin ? Existe-t-il des plantes qu’ils détestent ?

Les moustiques : dangereux pour l’Homme et pourtant si utiles !

Les moustiques contrarient la vie des hommes depuis la nuit des temps. Ils sont responsables d’un grand nombre de maladies mortelles qu’ils ont contribué à propager massivement, touchant prioritairement des pays sous-développés : le paludisme, la fièvre jaune, la dengue ou encore le chikungunya, ces dernières années.

Toujours plus avancé technologiquement, l’Homme a cherché à se débarrasser à grands coups de pesticides des insectes volants, parfois sans distinguos entre eux et au prix d’un avenir écologique incertain. Car si les moustiques sont potentiellement dangereux pour l’homme, y compris en métropole avec le moustique-tigre par exemple, ils sont aussi particulièrement utiles au jardin et précieux pour l’équilibre des écosystèmes.

Les moustiques figurent ainsi au menu de nombreux animaux du jardin : les araignées, d’autres insectes, des reptiles (lézards), des amphibiens (grenouilles, crapauds, etc.), des poissons, des oiseaux (hirondelles, etc.), des chauve-souris.

astuces contre les moustiques
Les moustiques et autres petits insectes volants figurent au menu des oiseaux insectivores. © pixabay

Les larves de moustique mènent une vie aquatique et ne peuvent pas à ce titre se passer d’eau. Or, chacune d’entre elles filtre jusqu’à 2 litres d’eau par jour, assurant un entretien écologique des bassins, ruisseaux et mares qu’elles peuplent.

Les éradiquer purement et simplement, à coups de produits chimiques, serait un double non-sens écologique : empoisonnement pour l’Homme et la faune d’une part, déséquilibre des écosystèmes d’autre part !

Des astuces simples pour lutter contre les moustiques !

1- Faire la chasse à l’eau stagnante

Compte-tenu du mode de vie des moustiques, en particulier de leur stade larvaire aquatique, le moindre récipient rempli d’eau : soucoupe, seau oublié, arrosoir, cuve de récupération d’eau de pluie ouverte, gouttière engorgée, etc. offre un habitat naturel auxlarves de moustiques. Voilà la plupart du temps pourquoi vous avez beaucoup de moustiques dans votre jardin.

Videz souvent ces récipients, rincez-les et limitez-les. Fermez également le récupérateur d’eau de pluie ou fixez sur le haut une moustiquaire sur un cadre. Le précieux liquide pourra passer au travers, les moustiques, non !

Il faut également savoir qu’un étang ou un bassin à proximité de votre maison attire aussi les moustiques.

2- Introduire des prédateurs naturels

Dans les jardins comprenant des pièces d’eau (étang, mare ou bassin), pensez à introduire des prédateurs naturels. Les gambusies (Gambusia affinis), des petits poissons exotiques de couleur grise proche des guppys, mais aussi les grenouilles se nourrissent d’une grande quantité de larves de l’insecte et sont ainsi d’excellents démoustiqueurs.

Suivant la taille du bassin, pensez également à le vidanger régulièrement pour le nettoyer et éviter d’être envahi par les moustiques.

3- Fabriquer une moustiquaire pour empêcher les moustiques de rentrer

Qui a déjà fait du camping connait mieux que quiconque l’importance d’une moustiquaire ! Rien ne vaut en effet ce genre de barrière physique, sans danger pour l’Homme, fixée au cadre d’une fenêtre pour empêcher les insectes de venir piquer les occupants.

Il est très facile de fabriquer une moustiquaire avec des tasseaux de bois retaillés aux dimensions de la fenêtre. Agrafez ensuite dessus un filet moustiquaire en plastique.

Pour finir, placez ce cadre en appui sur des pattes scellées de chaque côté sur le mur et n’oubliez pas de poser un joint souple sur le pourtour car les moustiques profitent du moindre espace pour passer !

4 -Comment éloigner les moustiques sur une terrasse ?

Les moustiques détestent les plantes aromatiques ! Ce remède de grand-mère est d’ailleurs utilisé depuis longtemps pour éloigner les moustiques.

L’idée prête à sourire ; pourtant, ces plantes installées à proximité des lieux de vie du jardin que sont la terrasse, le balcon ou une pergola, sont d’excellents répulsifs tant les moustiques détestent leur odeur.

plante anti moustique
Certains géraniums des terrasses (des pélargoniums comme le cultivar « mosquitaway ») sont des plantes répulsives des moustiques

Pour un maximum d’efficacité, installez vos plantes aromatiques en bouquets frais ou secs, en pots ou dans des jardinières sur le rebord de vos fenêtres ou encore parmi les plantes de vos bordures de terrasse.

Voici une liste de plantes aromatiques que les moustiques détestent car elles perturbent leur odorat :

  • L’armoise,
  • L’absinthe,
  • L’anis vert
  • Le basilic,
  • La vraie citronnelle,
  • La lavande,
  • Certains pélargoniums très parfumés
  • La verveine citronnelle

5 -Vivre dans le noir, vraiment ?

Il est des vérités communément admises. Les moustiques seraient ainsi attirés par la lumière artificielle. Eh bien, ce n’est pas tout à fait vrai. Comment se fait-il en effet que ces insectes voraces nous piquent tout autant quand nous dormons dans l’obscurité de notre chambre ? Comment expliquer également que certaines personnes soient plus sujettes aux piqûres que d’autres ? En réalité, ce qui attire les moustiques, ce n’est pas la lumière artificielle, mais notre odeur corporelle ! Voilà pourquoi il est intéressant de faire un produit anti-moustique maison pour perturber leur odorat (avec des huiles essentielles). C’est bien plus efficace pour se protéger que de limiter les sources lumineuses !

2 commentaires

  1. Bonjour Bruno

    Je découvre avec bonheur votre site qui est une source d’informations super pour les personnes qui comme moi sont adeptes depuis toujours d’un jardin naturel.
    J’avais auparavant un très grands jardin et aujourd’hui je dispose d’une belle terrasse mais cela change complètement les conditions de culture.

    Vos articles sont judicieux et fort bien rédigés. Merci de partager votre passion et vos connaissances.

    Bonne fin de semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page