Plantes fleuries et vivaces

Lupin de Russell, des fleurs en épis colorés

Originaires d’Amérique du Nord, les lupins sont des plantes fleuries de massif plébiscitées pour leurs épis colorés spectaculaires. Certains sont annuels, d’autres vivaces et il en existe un dernier groupe arbustif. Les plus connus restent néanmoins les lupins hybrides de Russell, faciles à cultiver et vraiment splendides !

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Lupinus polyphyllus
Nom courant : Lupin de Russell, hybrides de Russell, lupin polyphylle
Famille : Fabacées

Hauteur : 80 cm à 1,20 m de hauteur, parfois plus. 40 cm à 60 cm pour les variétés naines.
Feuillage : vert. Il forme une touffe de feuilles palmées, aux folioles lancéolées.
Floraison :  Souvent spectaculaires et très colorés, les inflorescences forment à la fin du printemps (juin) de longs épis dressés porteurs de nombreuses petites fleurs. Elles s’ouvrent d’abord à partir du bas puis progressivement vers le haut de la hampe. Si l’été n’est pas trop sec, les lupins peuvent refleurir en septembre-octobre. Cette floraison est toujours plus généreuse au bout de la deuxième année.
Exposition : Au soleil, dans un massif dégagé.

Sol : Tous les types de sols conviennent, du moment qu’ils restent frais et bien drainés, sauf les terres calcaires. Les lupins sont aussi capables de pousser dans des terres relativement pauvres. Mais en sol riche, leur croissance rapide donne des plantes et des inflorescences majestueuses.
Rusticité : Les lupins de Russell résistent bien au froid et sont souvent considérés comme vivaces. Mais en réalité, ce sont des vivaces éphémères, qui ne vivent que 2 ou 3 ans, rarement plus.

lupin de russel
© D.Mitchell

Comment semer les lupins ?

Pour accélérer la germination, laissez tremper vos graines dans un verre d’eau au moins 12h.

Vous pouvez ensuite semer en place les graines début mai. Le sol doit être travaillé et enrichi d’un peu de compost.

Creusez un trou peu profond, déposez 1 à 2 graines dedans, rebouchez et terminez par une fine couche de terreau.

Plantation du lupin de Russel

Cet hybride est souvent vendu en godet. Vous le trouverez dans les rayons vivaces des jardineries. Attendez qu’il commence à fleurir, vous pourrez ainsi choisir les plantes en fonction de leurs couleurs pour les associer au mieux dans vos massifs.

La terre doit être profondément ameublie car le lupin développe une racine principale qui s’enfonce à la verticale.

  • Laissez tremper vos godets dans un fond d’eau 15 à 20 min pour bien humidifier la motte.
  • Au bout de ce temps, retirez le godet et démêlez délicatement les racines, surtout celles qui se sont enroulées au fond.
  • Placez le lupin dans son trou et commencez à reboucher avec la terre extraite. Prenez soin de ne pas enterrer le collet de la plante.
  • Terminez par un arrosage léger.

La taille des lupins de Russell

Après la fin de la floraison, taillez vos lupins au ras du sol. Vous favoriserez ainsi une repousse naturelle qui donnera une deuxième floraison vers la fin de l’été. Vous empêcherez aussi les graines de se former.

En revanche, après cette seconde floraison, supprimez uniquement les fleurs fanées. Il est important de garder à ce moment-là un maximum de feuilles pour que les lupins puissent accumuler des réserves pour refleurir abondamment au printemps suivant.

lupin lupinus polyphyllus
© S.Yeliseev

Récolte des graines de lupins

Pour les multiplier, il est possible de récolter et de ressemer les graines des lupins. Ces plantes se ressèment d’ailleurs naturellement si le sol s’y prête bien.

Mais comme pour tous les hybrides, les résultats obtenus sont souvent décevants car ces semis ont tendance à produire des fleurs prenant toutes sortes de couleurs, pas seulement celles de la plante-mère. Rapidement aussi, la teinte bleue du lupin sauvage devient prédominante.

D’autres variétés de lupins

Les lupins hybrides de Russell sont les plus courants. De nombreuses variétés ont été sélectionnées et nommées en fonction de leur couleur. Mais il existe d’autres lupins qui donnent des floraisons tout aussi belles.

Les lupins annuels

Leurs épis dressés présentent des fleurs plus espacées, d’une couleur jaune ou bleue uniforme. Certains sont aussi bicolores, jaunes et bleus. Leur croissance est très rapide et ils peuvent résister à un hiver doux, mais pas ou peu au gel. N’hésitez pas à semer des graines en mélange avec d’autres : les couleurs du lupin jaune se marient bien à celles des phacélies, les lupins bleus avec des trèfles incarnats.

Hauteur : 30 à 60 cm

Les lupins arbustifs, Lupinus arboreus

Plus hauts (1,20 m) et plus larges, ces lupins vivaces ne vivent pas plus de 3 à 5 ans, mais leurs branches se lignifient tout de même. Il en existe 3 variétés : à fleurs blanches, jaunes et bleu pâle. Toutes fleurissent dès juin jusqu’en août-septembre si le sol reste frais et sont légèrement parfumées. Dans les régions douces, leur feuillage est persistant.

Hauteur : 80 cm à 1,50 m

Le baptisia, Baptisia australis

Aussi appelé faux indigo, le Baptisia n’est pas un lupin à proprement parler : il s’agit d’une espèce voisine souvent confondue avec les lupins à cause de la silhouette en épis et de la couleur de ses fleurs. Il forme des touffes qui prennent de plus en plus de place et fleurissent plus généreusement au fil des ans. Le Baptisia le plus classique est à fleurs bleues mais on trouve aussi des fleurs blanches (Baptisia leucantha) ou des hybrides plus surprenants (violet, jaunes…)

Contrairement au lupin, le Baptisia est parfaitement vivace, pouvant vivre 10 ans et plus sans problème dans vos massifs.

Hauteur : 1 m à 1,50 m

Comment utiliser et associer les lupins ?

Les fleurs de lupin sont parfaites pour occuper rapidement un massif de plantes annuelles ou vivaces. Afin d’obtenir un résultat harmonieux, il ne faut pas hésiter à les planter en groupes de 4 à 5 plantes d’une même couleur.

lupinus polyphyllus
© C.Rita

Les associations à des pivoines, à des rosiers arbustifs ou à des arbustes bas comme les spirées mettent bien en valeur les épis élancés des lupins. Les mariages sont aussi très réussis avec de nombreuses autres plantes vivaces comme les marguerites, les achillées, les iris, les campanules vivaces hautes, tous les pavots, notamment ceux d’Orient, les centaurées, les géraniums vivaces ou encore les ancolies.

Les lupins arbustifs et les Baptisias peuvent être placés à l’avant d’une haie d’arbustes à feuillage vert pour y apporter des notes de couleurs. Ils seront contenus par des tailles régulières pour ne pas occulter la haie de fond.

Les lupins sont des engrais verts

Tous les lupins appartiennent à la famille des fabacées, un groupe qui comprend aussi les haricots, les fèves, les genêts ou les petits pois… Toutes ces plantes sont capables de pousser dans une terre assez pauvre qu’ils enrichissent en azote grâce à des bactéries spécifiques logées dans leurs racines.

Ainsi, les lupins sont décoratifs et utiles.

Le saviez-vous ?

Le lupin de Russell tire son nom du jardinier anglais George Russell qui effectua un travail de sélection rigoureux des lupins au début du XXe siècle. Il vivait à York, dans le Nord de l’Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page