Accueil » Jardiner » Lis des Cafres: en fleurs jusqu’aux confins de l’automne !
lis des cafres

Lis des Cafres: en fleurs jusqu’aux confins de l’automne !

Lis des Cafres: en fleurs jusqu'aux confins de l'automne !
Partagez votre avis sur cet article !

Le Lis des Cafres (Schizostylis coccinea, famille des Iridacées) se plaît à mélanger les genres. Comparable à un glaïeul bas pour ses tiges florales et  pour la taille de guêpe  de ses feuilles rubanées, ses fleurs imitent celles de jolis crocus. En dépit de ses origines sud africaines, ce Lis des Cafres est une vivace bien rustique (-10°C) partout en France. Comment le cultiver et l’entretenir ?

3 conseils pour bien cultiver le lis des Cafres

Le lis des Cafres se plaît en sol humide qui rappelle ses régions humides d’origine. Installez-le aux abords d’une pièce d’eau.

Divisez régulièrement les touffes pour stimuler sa vigueur et la floraison

Utilisez les fleurs en bouquets, elles tiennent longtemps !

Description

Cette belle plante vivace forme une touffe de 40 à 70 centimètres de hauteur composée de feuilles fines, étroites, rubanées. Le feuillage est persistant en climat doux, semi-persistant ailleurs.

La souche présente de nombreuses bulbilles qui s’étirent et se propagent latéralement au moyen de stolons.

Les tiges florales s’élèvent au milieu du feuillage. Elles portent chacune entre 6 et 10 fleurs rouges clair groupées en épis qui s’ouvrent à partir de la fin de l’été (fin septembre) jusqu’aux premières gelées, et même au-delà dans les régions aux hivers doux. Ces fleurs étoilées, en coupe, sont une aubaine pour constituer des bouquets colorés à un moment de l’année où les fleurs à couper se font de plus en plus rares. Elles sont par ailleurs de très bonne tenue.

entretien lis des cafres

Où planter le Lis des Cafres ?

Au sud de l’Afrique, Schizostylis coccinea peuple naturellement les berges des rivières. Tenez compte de ce goût avéré pour les sols humides au moment de l’introduire.  Le lis des cafres redoute en effet la sècheresse, même passagère. Il est donc préférable de le planter en massifs ou en groupes près d’une source d’eau (bassin, mare, étang, ruisseau ou fontaine) en direction de laquelle il pourra étendre son système racinaire et aller y puiser l’humidité qu’il affectionne. La plante résistera ainsi bien mieux aux étés écrasés par le soleil.  Peu importe la terre, même lourde et argileuse, pourvu qu’elle conserve simplement un bon taux d’humidité. Plantez-le en compagnie de plantes à floraison automnale tardive, à l'image de la nérine (Nerine bowdenii), d'asters… 

Côté exposition, le plein soleil lui va bien même si le lis des Cafres tolère au besoin la mi-ombre.

Comment planter le Lis des Cafres ?

Le semis du Lis des Cafres n’est pas vraiment pratiqué. 3 années de culture pleines sont en effet nécessaires avant de voir apparaître les premières fleurs.

Pour gagner du temps, on introduit donc le Schizostylis au jardin à partir de godets ou en divisant une  souche existante.

Plantez les godets ou les pots en automne en climat doux, au printemps partout ailleurs. Creusez un trou deux à trois fois plus grand que la motte. Ameublissez bien la terre au fond et sur les côtés. Calez la motte en laissant affleurer le haut au niveau du sol. Rebouchez avec un mélange mi-terre de jardin, mi-compost. Terminez en tassant et en arrosant en douceur.

lis des cafres rouge

Quel entretien ?

Le Lis des Cafres réclame peu de soins.

Au moment de la reprise de la végétation, au printemps, faites un apport de compost aux pieds, en griffant le sol pour bien le faire pénétrer. Les plantes cultivées en pot apprécieront un peu d’engrais pour plantes fleuries tous les 15 jours. A réaliser uniquement après un arrosage copieux au préalable pour ne pas brûler les racines.

Pendant la période de floraison, nettoyez régulièrement les épis de fleurs fanées pour encourager la production et la bonne tenue de nouvelles fleurs.

De décembre à fin mars, en fonction de période de fin de la floraison, procédez à une taille globale de la plante en rabattant la totalité de son feuillage à 10 ou 15 centimètres du sol.

Enfin, dans les régions aux hivers froids et même si le Lis des Cafres est plutôt rustique, il ne faut pas hésiter à couvrir les pieds d’un épais paillis de feuilles mortes ou de frondes de fougères. Les plantes en pot, plus sensibles, doivent également être mises à l’abri des gelées, sous serre froide dans l’idéal.

Comment multiplier le Lis des Cafres ?

Schizostylis coccinea s’étale naturellement au fil du temps en émettant des racines rhizomateuses semblables à des stolons (comme les fraisiers). Si les conditions de culture lui plaisent, le Lis des Cafres peut alors devenir un brin envahissant. N’hésitez pas à profiter de ce caractère expansif.

Divisez les souches régulièrement, tous les 3 ou 4 ans, pour renouveler les plantes et les aider à retrouver davantage de vigueur. Retirez la souche à l’aide d’une fourche bêche. Coupez les rhizomes au niveau des entrenœuds et replantez les éclats sans attendre. Une souche de bonne taille peut ainsi en produire 4 à 6. 

Mise à jour: Sep 9, 2018 @ 21 h 50 min

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.