Arbustes caducs

Le Lilas des Indes assure le spectacle en été !

Dans le sud ouest du pays, le lilas des Indes ou lilas d’été offre sa floraison spectaculaire dès le mois d’août et septembre. Il se couvre d’une myriade de fleurs aux couleurs pétillantes.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Lagerstroemia indicata
Nom courant : Lilas des Indes, lilas d’été, lagerose
Famille : Lythracées
Origine : Chine, région de l’Himalaya, Japon. Il a été introduit en Europe en 1759.

Hauteur et étalement : Maintenu en buisson, il ne dépasse pas 3 m de hauteur. Laissé libre de pousser, ce grand arbuste (parfois même un arbre) atteint 6 m de haut et jusqu’à 4 m de large. Le lilas des Indes pousse lentement.
Silhouette et branches : Les branches, bien rigides, sont dressées.
Ecorce : Son écorce, lisse et décorative, se desquame au fil des ans, offrant différentes nuances de marron clair, brun rosé, gris qui s’apprécient surtout l’hiver quand le Lagertroemia a perdu toutes ses feuilles.
Feuillage : Caduc. Les petites feuilles ovales, de couleur cuivrée à la naissance au printemps, deviennent vert sombre en été, avant de prendre à nouveau en automne de belles teintes cuivrées puis rouges.
Floraison : Le lilas des Indes fleurit à partir du mois d’août jusqu’en octobre dans les régions chaudes, et plus tard, à partir de septembre, dans les régions du Nord de la France. Sa longue floraison s’étale sur 3 semaines à 1 mois.  Les fleurs apparaissent à l’extrémité des nouvelles branches : ce sont de gros bouquets de fleurs simples ou doubles, aux pétales souvent chiffonnés. Si le choix des coloris ne manque pas : fuchsia, rose magenta, pourpre, rouge ou plus rarement blanc pur, les variétés les plus vives et lumineuses sont les plus belles.
Fruits : Sans intérêt décoratif.

Exposition : Plein soleil exigé, à l’abri des courants d’air froids l’hiver. Sa bonne floraison dépend en effet de la quantité de chaleur emmagasinée.
Sol : Toute bonne terre de jardin bien drainée convient au lilas des Indes, même argileuse mais pas trop sèche l’été les premières années.
Rusticité : -15°C

lagerstroemia indicata
Plus l’été est chaud, plus le Lagerstroemia indicata offre de fleurs © Jardipartage

Où planter un lilas des Indes ?

Plus il fait chaud, plus le lilas des Indes fleurit généreusement. Toute la difficulté de sa culture est donc de lui offrir un emplacement suffisamment chaud.

Vous habitez le Sud du pays ? Vous pouvez planter sans problème votre lilas des Indes, particulièrement dans le Sud-Ouest. C’est une région réputée pour ses automnes chauds, secs, ensoleillés et ses hivers doux et pluvieux : des conditions idéales pour le lilas des Indes.

Vous habitez dans le Nord ou dans une région froide ? Plantez votre lilas d’été au pied d’un mur plein Sud. Au nord de la Loire, le Lagerstroemia a plus de difficulté à fleurir mais on peut choisir de l’installer pour la beauté de ses couleurs automnales.

Comment l’utiliser au jardin ? Naturellement buissonnant, le lilas des Indes trouve facilement sa place dans un massif.

Mais on trouve aussi des sujets plus âgés formés sur tige à planter en isolé sur une pelouse : ils donnent un petit arbre à l’effet garanti !

Et dans le Nord de la France, pourquoi ne pas essayer de planter une variété naine, en pots pour un coin de votre jardin, votre cour, votre terrasse ou votre balcon, à condition qu’il soit bien exposé ? En compagnie de graminées, de plantes vivaces ou d’arbustes à floraison estivale comme l’abélia ou la lavatère arbustive, il fera merveille ! Pensez juste à le protéger ou à le mettre plus à l’abri pour l’hiver.

Retrouvez dans cette vidéo tous les conseils pour bien planter un lilas des Indes :

Entretien du lilas des Indes

Arrosage : En été, un sol frais est important afin de favoriser une belle floraison. L’année de la plantation de votre lilas des Indes, arrosez-le très régulièrement au pied en apportant au moins 10 à 20 litres d’eau par semaine en période de sécheresse.

Les années suivantes, vous pourrez diminuer la quantité d’eau et n’arroser qu’en période très sèche.

Taille : La taille du lilas des Indes s’effectue en fin d’hiver. Après les grosses gelées, on raccourcit les rameaux ayant fleuri l’année précédente afin de provoquer l’apparition de nouvelles pousses printanières porteuses de fleurs en août ou septembre.

Maladies : Les lilas des Indes résistent bien aux parasites, mais ils peuvent être sensibles à l’oïdium au printemps. Dès l’apparition des nouvelles feuilles, elles se recroquevillent et se couvrent, si le temps est frais et humide, d’une fine poudre grise. Il n’est pas utile de traiter, l’oïdium disparaît seul avec l’arrivée des premières grosses chaleurs.

lilas des indes oidium
Le lilas des Indes est sensible à l’oïdium © Jardipartage

Comment bouturer un lilas des Indes ?

Au mois d’août, choisissez des morceaux de tiges qui n’ont pas fleuri et avec de l’écorce naissante.

Plantez-les dans des petits pots individuels remplis d’un mélange de bonne terre de jardin, de terreau et de sable.

Gardez-les à l’ombre, puis déplacez-les sous un châssis froid pour l’hiver.

Variétés de Lagerstroemia indica

Il existe de nombreuses variétés de lilas des Indes, certaines anciennes, d’autres plus récentes. Les améliorations des nouvelles variétés visent surtout à créer des lilas d’été qui fleurissent de plus en plus tôt, dès le début de juillet ou août, avec des grappes de fleurs denses, résistants aux maladies (oïdium), et présentant une bonne rusticité.

Au moment de l’achat, ne vous ruez pas sur le premier lilas des Indes que vous trouverez en jardinerie ! Prenez le temps de vérifier la couleur de ses fleurs afin de sélectionner celui qui vous plaît.

Voici quelques variétés classiques faciles à trouver :

lilas des indes rose
Lilas des indes rose : l’une des plus belles variétés © Jardipartage
  • Lagerstroemia indica Rosea ou lilas des Indes rose : aux fleurs rose foncé
  • Lagerstroemia indica Jeanne Desmartis : aux fleurs d’une très belle couleur rose Bengale. Il convient bien pour une culture en buisson.
  • Lagerstroemia indica Bergerac : aux fleurs rouge magenta lumineuses
  • Lagerstroemia indica Kimono : à fleurs blanches, plus compact mais avec de nombreuses fleurs.
  • Lagerstroemia indica Yang Tse : au port dressé, compact et aux fleurs rouges
  • Lagerstroemia indica Monbazillac : une variété précoce, légèrement remontante, aux fleurs rose clair
  • Lagerstroemia indica Soir d’été : à la belle couleur rose vif, sa floraison est plus longue, sa silhouette plus souple que les autres variétés de cette sélection

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page