Légumes fruits

L’oïdium de la courgette

Parmi nos cultures potagères, il en est une particulièrement sensible à l’oïdium : la courgette. Ce champignon microscopique s’installe sur les larges feuilles et les dessèchent en peu de temps. Il est heureusement facile de l’éradiquer pour peu qu’il ait bien été identifié.

Une maladie de chaleur humide

L’oïdium affectionne les ambiances chaude et plutôt humides. Il se développe parfois massivement lorsque le feuillage est régulièrement mouillé pendant l’arrosage des plants de courgettes.

Il vit à l’extérieur de la feuille de la courgette et se répand en formant une tache farineuse blanchâtre, filamenteuse, le plus souvent sur la face supérieure. Pour se nourrir, il en­fonce de puissants suçoirs dans les jeu­nes tissus qui vident littéralement les cellules de la plante hôte.

Ainsi, la plupart du temps, si le blanc est présent sur les feuilles, c’est une affaire d’oïdium !

Cependant, sur certaines feuilles épaisses et cireuses, il arrive que les oïdiums ne parviennent pas à enfoncer leurs suçoirs. Ils s’installent alors sur la face inférieure, généralement plus tendre.

L’oïdium peut être stoppé par une pulvérisation de soufre mouillable. Ce produit formulé en poudre ou en liquide et mélangé à de l’eau doit être appliqué à des températures supérieures à 16°C pour être le plus efficace.

A lire aussi sur le même thème:

Culture du pâtisson blanc ou coloré
Arroser les courgettes, mais pas trop !

Mis à jour le Juin 24, 2020 @ 7 h 26 min

Tags

5 commentaires

  1. Hier mes plants de courgettes étaient magnifiques avec des courgettes de 6 à 10 cm et aujourdhui le plus beau a des feuilles blanchies un peu comme au lait de chaux. J’ai pulvérisé un mélange eau lait à 10% sur les feuilles blanches et les autres mais est ce que ça va suffire ou bien est ce que je vais devoir enlever les feuilles ? Ou même les plants.
    Merci d’avance de votre aide
    Isabelle

  2. Mon plant de courgette vient de s’effondrer d’un coup ! Il y avait 5 fleurs et déjà 2 petites courgettes… On dirait qu’une bestiole a grignoté le pied au ras de la terre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer