Ravageurs et parasites

Larve de hanneton : Comment lutter contre au jardin ?

Communément appelée « ver blanc », la larve de hanneton constitue un des pires insectes ravageurs du potager. Peu décelable car dissimulé sous terre, ce redoutable destructeur ruine vos efforts de jardinier en dévorant tous vos plants par leurs racines. Coléoptère de la famille des Scarabéidés, le hanneton est tout à fait inoffensif, pour vos plantations, une fois sa transformation réalisée. Seule sa larve se présente comme une dévoreuse de cultures.

De couleur blanc crème, la larve de hanneton possède une tâche noire au bout de l’abdomen. Sa tête est plus foncée que le reste du corps et elle est pourvue de pattes. Elle ne doit pas être confondue avec la cétoine dorée, amie du jardin. Découvrez comment identifier et lutter contre la larve de hanneton pour préserver votre potager.

Pourquoi trouve-t-on des larves de hanneton au jardin ?

Un lieu de ponte idéal

Tout simplement parce que votre potager offre aux hannetons tous les nutriments nécessaires au bon développement de leurs larves ! Avides de racines de végétaux, les larves de hanneton apprécient particulièrement les racines de graminées et de céréales mais aussi les racines de légumineuses. Non seulement, votre potager en fera les frais, notamment, si vous cultivez des fèves, des pois ou des haricots. Mais vous risquez aussi de voir votre pelouse dépérir car elle représente une source de graminées providentielle !

Les hannetons de nos jardins

Sous nos latitudes, nous rencontrons principalement le hanneton commun (Melolontha melolontha), le hanneton des jardins ou horticole (Phyllopertha horticola), le hanneton foulon ou des pins (Polyphylla fullo), le hanneton de la Saint-Jean (Amphimallon solstitialis) et, dans l’est de la France, le hanneton forestier (Melolontha hippocastani).

Le cycle de vie du hanneton commun et du hanneton des jardins

Hanneton commun

Le hanneton commun vit principalement dans les arbres et les haies. La femelle dépose ses œufs dans le sol à une vingtaine de centimètres de profondeur. La larve peut vivre jusqu’à 3 ans sous terre avant de se transformer à la période d’été (juillet). Devenue adulte, elle ne prendra, cependant, son envol qu’au printemps suivant. C’est la larve de hanneton commun qui crée le plus de ravages au jardin.

Hanneton des jardins

Il vit dans les herbes, en lisière de forêt ou dans les vergers. La femelle pond ses œufs, fin juin, début juillet, à une profondeur de 5 à 20 cm. L’éclosion a lieu 2 à 3 semaines plus tard puis les larves entrent en hibernation à la fin de l’été. Elles sont adultes en mai ou juin de l’année suivante.

comment se débarrasser de la larve du hanneton
Comment se débarrasser de la larve du hanneton ? © Hans Verburg

Comment savoir si mon jardin est attaqué par des larves de hanneton ?

Seuls les dégâts causés par les larves de hanneton vous signalent leur présence ! Elles sont, en effet, très voraces au printemps et se montrent particulièrement friandes des légumes racines mais aussi des racines de fraisiers, salades et même des fleurs. Cependant, de nombreux nuisibles peuvent expliquer la détérioration des cultures, comme les vers fils de fer. Pour vous aiguiller, les plants attaqués par les larves de hannetons flétrissent inexorablement de façon soudaine. Si vous arrachez le plan, vous pouvez constater que les racines ont été dévorées. Avec un peu de vivacité, vous pouvez localiser et extraire la larve ravageuse. Sur une pelouse, la présence de larves de hannetons va être indiquée par l’apparition de plaques jaunies.

Quelle différence entre les larves de hanneton et les larves de cétoine ?

Ne confondez pas les larves de hanneton avec les larves de cétoine dorée ! Aussi appelée « hanneton des roses », la cétoine dorée (Cetonia aurata) est un coléoptère de couleur vert métallisé, aux reflets dorés. Contrairement aux larves de hanneton, les larves de cétoine dorée se nourrissent exclusivement de végétaux morts et s’avèrent donc parfaites pour transformer le compost et vous offrir un bon terreau. Les larves de cétoine dorée sont plus blanches que celles du hanneton, leur tête et leurs pattes sont plus courtes.

Comment vous débarrasser des larves de hanneton ?

Les bonnes habitudes à prendre

  • Supprimez manuellement les larves de hanneton lors du travail de la terre. Évitez de remuer la terre lors de la période de ponte, fin juin et début juillet, car vous risquez de stimuler la ponte. Faites de même si vous observez le flétrissement d’un plant en fouillant la terre alentour.
  • Arrosez copieusement mais moins souvent pour éviter d’offrir aux larves leur habitat de prédilection, à savoir les sols meubles et humides.
  • N’enfouissez pas les matières organiques non décomposées pour éviter d’attirer les hannetons. Laissez-les en surface.
  • Si vous avez un poulailler, laissez vos poules nettoyer votre potager pendant l’hiver, évidemment hors période de culture.

Pour votre pelouse :

  • Ne scarifiez pas votre pelouse en été,
  • Laissez une dizaine de centimètres lors de la tonte.

Les traitements de lutte contre la larve de hanneton

Bien évidemment, afin de préserver la biodiversité, seuls des produits naturels sont recommandés pour lutter contre les hannetons. Deux traitements « bio » sont conseillés :

  • L’introduction de nématodes auxiliaires (Heterorhabditis bacteriophora ou Steinernema feltiae ou Steinernema carpocapsae) : il s’agit de vers parasites microscopiques qui se nourrissent, notamment, des larves de hanneton en s’introduisant dans leur organisme pour les empoisonner. Ces nématodes auxiliaires, commercialisés en sachets, sont très faciles à utiliser :
  1. Diluez le contenu dans l’eau,
  2. Ajoutez le liquide obtenu à l’eau d’arrosage,
  3. Pulvérisez sur la zone à traiter.

En une semaine, les larves sont totalement détruites. À noter que les nématodes auxiliaires ne doivent pas être utilisés à titre préventif. Elles ne sont efficaces qu’en présence de larves.

  • L’utilisation du champignon Beauveria brongniartii : incorporez le champignon dans le sol au printemps afin qu’il agisse sur les larves. Sous forme de petites billes de mycélium, il pénètre sous la cuticule des larves et les tue. Au bout de 6 semaines, les larves sont hors d’état de nuire.

Attention ! N’utilisez pas de gros sel pour lutter contre les larves de hanneton ! Certes, l’action est efficace mais elle détruit toute vie dans le sol !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page