Jardin d'ornementJardiner au printemps

Jasmin officinal, un parfum divin

On croit volontiers que le jasmin officinal (Jasminum officinale) ne se plait qu’en région méditerranéenne. A tort car cette grimpante de la famille des Oléacées est plus rustique qu’on ne le pense :elle résiste à des températures de -15°C. Il est donc possible de la cultiver presque partout en France, à condition de lui offrir un ensoleillement maximal et un sol très drainé.

Divinement parfumé

Le jasmin officinal est une plante grimpante à la croissance relativement lente, qui peut atteindre 3 à 5 mètres de hauteur. Ses branches, d’un vert profond quand elles sont jeunes, deviennent brunes en vieillissant.

Les feuilles de Jasminum officinale sont élégantes, composées de 7 à 11 folioles vertes. Si le climat est doux l’hiver, ce feuillage est semi-persistant. Il est plutôt caduc dans les régions froides.

Ses nombreuses fleurs blanches, nuancées de rose, ou jaunes suivant les variétés, à pétales évasés, s’épanouissent de juillet à septembre, diffusant en fin de journée une puissante fragrance.

Un parfum de légende

Ou de conte, c’est selon… De nombreux écrits (perses, arabes, indiens), mais aussi de nombreux auteurs de la littérature évoquent le parfum enivrant du jasmin qui rappelle des contrées lointaines baignées de soleil ou convoque de précieux souvenirs d’enfance. Toutes ces allusions ne sont pas usurpées : le parfum de Jasminum officinale est réellement entêtant !

Sol et exposition pour le Jasmin officinal

Côté sol, le jasmin officinal apprécie une terre fraîche, bien drainée en hiver pour que la souche de la plante résiste mieux aux températures négatives. La terre ne doit pas être trop riche, sinon, le développement des feuilles se fera au détriment de la floraison.

Côté exposition, dans les régions de climat frais, le jasmin officinal apprécie un emplacement au soleil, en particulier au pied du mur qui lui renvoie un peu de douceur la nuit et protège cette grimpante du vent. Dans les régions chaudes, la mi-ombre lui convient mieux (exposition Sud-Est), en particulier s’il est palissé contre un mur.

jasmin officinal affine
Fleurs du Jasmin officinal ‘affine’, © M.Dumat Flickr

Comment le planter ?

On trouve le jasmin officinal en conteneur. Plantez-le au printemps en mélangeant à la terre une grande quantité de compost mûr. En sol lourd, vous pouvez alléger la terre avec quelques poignées de sable ou de gravier.

Le jasmin officinal se cultive aussi en pot

Ou en bac pour décorer et offrir son parfum sur un balcon ou une terrasse bien exposés. Dans ces conditions de culture, cette plante grimpante est plus sage (environ 2m de hauteur) mais il est possible de la conserver de nombreuses années, y compris sous climat froid. Utilisez un substrat de culture composé d’1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau horticole et 1/3 de sable ou de pouzzolane. Déposez impérativement un lit de gravier sur le fond du contenant pour assurer le meilleur drainage possible.

L’hiver, déplacez le pot à l’abri du gel, sous serre froide, derrière une fenêtre lumineuse d’un garage ou dans une véranda non chauffée. Dans ce dernier cas, une faible humidité de l’air associée à une exposition au soleil direct peuvent entraîner la chute des feuilles. Il faut donc veiller à humidifier régulièrement les feuilles avec une eau non calcaire et à arroser votre plante raisonnablement au moins une fois par semaine, mais en adaptant la fréquence suivant les conditions météo. Sous serre froide ou dans un garage, l’humidification des feuilles est à éviter et les arrosages doivent être espacés d’au moins 15 jours.

Une grimpante à palisser

Contrairement à de nombreuses plantes véritablement grimpantes, le jasmin officinal ne développe pas de crampons, ni même de vrille. Il est donc nécessaire d’accompagner régulièrement sa croissance en attachant ses tiges à un support de palissage en bois, en fer forgé, sur un grillage ou même à une simple structure de fils de fer tendus contre un mur.

Faut-il arroser le Jasminum officinale ?

Uniquement en période de croissance. Une fois la plante établie depuis plusieurs années, les arrosages sont inutiles, même en plein été.

Comment le tailler ?

Supprimez chaque année en fin d’hiver un tiers des branches les plus anciennes. Ila taille sert à renouveler les jeunes pousses pour obtenir une floraison abondante.

Le jasmin officinal résiste au froid

Si les branches de Jasminum officinale peuvent geler pendant l’hiver, une fois installée, la souche est suffisamment rustique en sol drainé pour supporter des hivers rigoureux (jusqu’à -15/-20°C), plus encore si vous la protégez sous un épais paillis.

Si votre jasmin gèle, rabattez l’ensemble de la plante près des racines au début du printemps. Elle devrait rapidement repartir avec le radoucissement.

Bouturer du Jasmin officinal

Il est très facile de multiplier le Jasminum officinale. 2 méthodes sont possibles :

  • son bouturage s’effectue en août. Prélevez un bout de pousse secondaire et non fleuri d’une quinzaine de cm de longueur. Supprimez l’ensemble des feuilles de la partie basse. Piquez délicatement cette bouture préparée dans un pot rempli d’un mélange léger (terre de jardin normale pour moitié, complétée de sable). Arrosez sans excès. Conservez au pied d’un mur à l’abri du soleil. L’enracinement s’effectue avant l’automne. Attendez le début du printemps suivant avant de planter en pleine terre à son emplacement définitif.
  • Le marcottage s’effectue au cours du printemps. Plaquez une jeune pousse issue de la souche contre le sol. Enterrez le morceau de branche en contact avec la terre et disposez un tuteur pour relever à la verticale la partie terminale. L’enracinement s’effectue là aussi en quelques semaines. La jeune marcotte peut être séparée de la plante-mère dès l’automne. Replantez-la provisoirement en pot pour passer l’hiver puis en terre au début du printemps

Variétés conseillées

Il existe environ 300 espèces de jasmins. Certains portent des feuilles caduques, d’autres persistantes comme Jasminum officinale. Tous ne sont pas grimpants. Le jasmin d’hiver, par exemple, est buissonnant. La sélection ci-dessous se concentre sur des variétés aux caractéristiques proches de Jasminum officinale

Jasmin officinal « affine »

Cette variété plus résistante au froid que le classique Jasminum officinale, fleurit un peu moins mais ses fleurs sont plus grandes.

Jasmin officinal aureum

Cette variété reprend les caractéristiques du Jasmin officinal avec des feuilles vert pâle qui deviennent jaunes lorsqu’il est exposé au soleil. La variété ‘Fiona sunrise’ est quasi identique. Ce sont des plantes intéressantes pour déboucher un coin d’ombre.

Jasmin officinal argenteovariegatum

Le feuillage panaché de crème fait la beauté de cette variété. Le parfum de ses fleurs reste puissant.

jasminum officinale argenteovariegatum
jasminum officinale argenteovariegatum, © L.Enking Flickr

Jasminum polyanthum

Une variété intéressante pour sa période de floraison plus précoce que Jasminum officinale, à cheval entre l’hiver et l’été. Il est tout aussi florifère et à peine un peu moins parfumé. En revanche, sa floraison hâtive le réserve presque exclusivement aux régions douces car il craint le gel.

Jasminum grandiflorum

Impossible de ne pas terminer cette sélection sans citer ce proche parent du jasmin officinal. Les précieuses et grandes fleurs du jasmin de Grasse sont utilisées pour fabriquer une essence qui sert de base à de nombreux parfums de luxe. Malheureusement, sa faible rusticité limite sa culture au Midi.

A lire aussi sur le thème des plantes grimpantes:

➥ Trachelospermum jasminoides, le faux-jasmin
Solanum jasminoides, la morelle faux-jasmin
Suzanne-aux-yeux-noirs
Abutilon megapotamicum: l’Abutilon grimpant !
Bignone ou Campsis
Akebia quinata, Akébie à 5 feuilles
Plumbago: la dentelaire du Cap
➥ Quel entretien pour la passiflore ?
Chèvrefeuille grimpant
Ipomée vivace

Mis à jour le Avr 10, 2020 @ 7 h 22 min

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer