Jardin dhiver | Jardipartage

Jardin d’hiver : Cocooning et bien-être pour vos plantes et vous !

Le jardin d’hiver est un écrin protégé de verdure et de sérénité. C’est un espace qui s’inscrit en option ou en trait d’union entre votre lieu d’habitation et vos extérieurs. Les conditions qu’il offre sont une aubaine pour la culture des plantes exotiques ou fragiles.

Le jardin d’hiver permet de contourner, de façon subtile et agréable, les conditions climatiques de votre région. Il vous offre l’opportunité de cultiver des espèces non indigènes.

Pourquoi un jardin d’hiver ?

Les premiers jardins d’hiver sont apparus en France au XIXème siècle. À l’origine, ils servaient à protéger et à exposer les espèces exotiques rapportées des expéditions à l’autre bout du globe. Ces structures d’un nouveau genre sont constituées de matériaux issus de la toute nouvelle industrialisation : le fer et le verre.
Ces jardins d’hiver étaient alors imaginés comme de nouveaux espaces de vie bourgeois où il était de très bon goût de recevoir ses invités, que ce soit pour y jouer aux cartes ou pour y admirer des plantes tropicales. La fascination pour l’exotisme génère à l’époque un engouement grandissant pour le végétal qui finira par entrer dans les maisons.

Aujourd’hui encore, le jardin d’hiver reste un lieu de détente et de bien-être, aussi bien pour les plantes que pour leurs propriétaires. C’est un lieu baigné de lumière chaleureuse et naturelle dans lequel il fait bon se ressourcer dans un cadre naturel végétal et protecteur. Il peut être envisagé comme un prolongement naturel de votre habitation vers l’extérieur, ou comme une structure indépendante, isolée de votre maison.

quelles plantes dans un jardin d | Jardipartage'hiver
Les plantes tropicales et exotiques se plaisent dans un jardin dhiver © DepositPhotos

Quelles plantes mettre dans votre jardin d’hiver ?

Les conditions particulières qui règnent à l’intérieur du jardin d’hiver permettent la culture des plantes fragiles, frileuses, sensibles ou inadaptées au climat de votre région. En voici quelques exemples :

Les plantes exotiques et tropicales :

Les palmiers, tels que l’Areca, le Kentia, le Chamaedorea ou le cycas, apprécient la chaleur et la lumière naturelle des jardins d’hiver. Leurs grandes feuilles donneront instantanément un look exotique à votre cocon de verdure. De plus, ils sont très faciles d’entretien.
Le Monstera et ses larges feuilles découpées aiment les endroits lumineux, à l’abri des courants d’air. Il se plaira à merveille dans votre jardin d’hiver. Pensez aussi au Phormium pour ses coloris variés et son port esthétique.

Les agrumes :

Les agrumes sont des arbres fruitiers à croissance lente qui poussent très bien en pot. Ils s’épanouiront parfaitement dans votre jardin d’hiver, à condition qu’il n’y fasse pas trop chaud. Sortez-les aux beaux jours et rentrez-les avant l’arrivée des premières gelées. À vous les citronniers, les mains de Bouddha, et autres Kumqat !

Les plantes grasses et cactus :

Elles ont l’avantage d’être robustes et de ne nécessiter qu’un faible arrosage. Il en existe des centaines, avec des formes, des couleurs et des tailles très différentes. Faites-vous plaisir avec les Aloes, Sedum, succulentes, Echeveria, cactus et agaves !

Au moment de choisir vos plantes, soyez vigilant.e sur leurs besoins en termes d’exposition, d’arrosage ou d’humidité. Installez un système d’irrigation et utilisez les ouvertures de votre jardin d’hiver, lucarnes ou portes, pour réguler la température à l’intérieur, surtout l’été.

comment aménager un jardin d | Jardipartage'hiver
Du mobilier des objets des bibelots et bien sûr des plantes permettent daménager un jardin dhiver personnalisé © DepositPhotos

Comment aménager votre jardin d’hiver ?

L’aménagement de votre jardin d’hiver dépend essentiellement de sa taille, de sa configuration et de son orientation, car cela influence directement la luminosité et les conditions à l’intérieur. Ainsi, vous pourrez constater que certaines zones de votre jardin d’hiver sont ensoleillées toute la journée alors que d’autres sont plus ombragées. La luminosité, et l’intensité des rayons du soleil, sont des facteurs incontournables à prendre en compte pour aménager votre espace.
Donc, le long des parois vitrées, placez les plantes adaptées à un ensoleillement direct et intensif. Optez pour les sujets les plus hauts, les palmiers par exemple, ils vous permettront de définir l’espace et d’ombrager de nouvelles zones pour vos autres plantes. Ensuite, installez les végétaux de taille moyenne et finissez par intercaler vos petits sujets, qui sont souvent les plantes grasses.
Définissez également l’emplacement de votre mobilier pour créer des zones confortables et douillettes. Utilisez les plantes à feuillage dense pour créer des brises vues qui vous protègeront des regards indiscrets ou, au contraire, gardez des endroits dégagés pour apprécier la vue sur votre jardin extérieur. Évitez, les cactus près de votre hamac !
Enfin, prévoyez des zones de passage pour garder une circulation fluide dans votre jardin d’hiver et pour entretenir facilement vos plantes. Sinon, vous risquez d’en oublier quelques-unes !

Quelle différence entre une serre et un jardin d’hiver ?

La serre et le jardin d’hiver sont parfois confondus parce que leurs structures en verre se ressemblent quelque peu et qu’ils abritent tous deux des plantes- et des amoureux des plantes ! Cependant, leurs fonctions sont bien différentes.

En effet, même si la serre sert elle aussi à protéger et cultiver, il s’agit avant tout d’un lieu de production de légumes et plantes. Elle permet aux jardiniers de protéger leurs plantations des maladies, des ravageurs ou des intempéries telles que le froid, le vent, la pluie ou le gel. Elle permet ainsi d’augmenter la productivité et de prolonger les temps de culture grâce à la chaleur et à la luminosité qu’elle fournit. Elle offre alors la possibilité de faire des récoltes tardives, ou des semis et cultures précoces.

Le jardin d’hiver regroupe tous les avantages de la serre puisqu’il est lumineux, protecteur et chaleureux pour les plantes. Cependant, il est davantage envisagé et aménagé comme un lieu de repos et de relaxation pour les amoureux du végétal et pour leurs proches. La course au rendement n’y a pas sa place. Ici, c’est le bien-être qui prime !

Afin de maintenir des conditions de culture optimales dans votre jardin d’hiver, n’hésitez pas à vous équiper d’un thermomètre et d’un hygromètre. Vous pourrez ainsi surveiller l’évolution de la température et du taux d’humidité au fil des saisons.

author avatar
Angéline N
J'ai eu la chance de travailler avec les plus grandes enseignes de jardineries françaises et pour un producteur horticole de renommée. Aujourd'hui, je partage avec vous mes connaissances sur le végétal en général et sur le jardinage en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut