Helleborus orientalis | Jardipartage

Hellébore orientale : Des fleurs au cœur de l’hiver !

Incontournables pour leur jolie floraison, tôt dans l’année, les hellébores d’Orient s’épanouissent quand les autres plantes vivaces sont au repos, dès le mois de février. Ces plantes un peu miracles rappellent qu’en hiver le jardin continue de vivre. Quand et comment planter un Helleborus orientalis ?

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Helleborus x orientalis
Nom courant : Hellébore orientale
Famille : Renonculacées
Origine : Régions montagneuses de Grèce, Turquie et Géorgie.
Hauteur et étalement : L’hellébore forme une touffe de 40 cm à 50 cm de hauteur et d’étalement. La croissance est lente.

Fleurs :   Les hampes florales portent entre 2 et 5 fleurs. Suivant les hybrides, les hellébores d’Orient peuvent présenter des fleurs simples, doubles, en forme de cloche, au calice ponctué, taché, veiné, parfois aussi frangé, ourlé,  ou présentant un liseré. Leurs couleurs vont du blanc rosé au pourpre presque noir en passant par toute la gamme de rouge. La floraison intervient tôt au printemps, en février ou en mars. Lorsqu’elles sont en boutons, les fleurs d’hellébores sont tournées vers le sol. Elles se redressent ensuite et durent plus d’un mois si les températures restent fraîches.
Racines : Les racines sont des rhizomes épais.
Feuilles : Les feuilles persistantes et lustrées sont divisées en folioles dentées sur leur bord. Elles sont d’un beau vert franc.

Exposition : A l’ombre o u à mi-ombre, à l’abri des vents desséchants.
Sol : L’hellébore d’Orient apprécie les terres riches en matières organiques et restant fraîches, mais bien drainées.
Rusticité : Très résistante au froid, l’hellébore d’Orient supporte les gelées et des températures de -20°C

Hellébore Picotee Double Ellen | Jardipartage
Hellébore Picotee Double Ellen © DepositPhotos

Où planter un Helleborus ?

L’hellébore d’Orient supporte tous les sols ( même un peu calcaire), avec une préférence pour les terres riches en humus.

Choisissez une exposition à mi-ombre, au pied d’un arbre par exemple qui protégera son feuillage au printemps prochain des rayons du soleil.

Vous pouvez utiliser les hellébores d’Orient :

  • Pour créer des bordures exposées à la mi-ombre,
  • En bordure d’allées pour profiter de leur floraison,
  • En pots afin de décorer votre terrasse ou votre balcon tout l’hiver.
  • Mais aussi dans un massif de fleurs vivaces. Ce sont des plantes qui révèleront pleinement leurs atouts sur un sol gelé ou enneigé et qu’il est bon de marier à des bulbes précoces comme les perce-neiges (Galanthus nivalis), les nivéoles de printemps (Leucojum vernum), les helléborines (Eranthis hyemalis) ou encore des bergénias à fleurs roses fleuris au même moment.

Quand et comment planter une hellébore d’Orient ?

La plantation s’effectue de préférence en automne. Prévoyez 6 plants d’hellébore pour 1 m² environ. La croissance est lente : comptez plusieurs années d’installation afin que la souche grossisse et fleurisse généreusement.

Conseils de plantation des hellébores :

  • Choisissez soigneusement l’emplacement car les hellébores d’Orient détestent être déplacées.
  • Ameublissez le sol sur 30 cm de profondeur et de largeur.
  • Mélangez à la terre extraite un bon terreau de feuilles.
  • Si votre terre est lourde et compacte, mélangez un saut de gravier afin d’améliorer le drainage.
  • Installez la plante à sa place, puis rebouchez avec le mélange de terre.
  • Arrosez généreusement.

Quand et comment semer des graines d’Helleborus orientalis ?

La germination des hellébores est particulière : les graines ont besoin de chaleur, puis d’une période froide suivie d’un réchauffement très progressif.

Le semis s’effectue donc en été, au mois d’août ou au plus tard au mois de septembre afin que les graines bénéficient d’un peu de chaleur, y compris dans les régions froides l’hiver.

  • Remplissez une caissette d’un mélange de terreau à semis et de sable à parts égales.
  • Egalisez, puis tassez ce mélange avec une planchette avant de répartir les petites graines à la surface.
  • Recouvrez-les d’une fine couche de terreau tamisé, puis humidifiez ce substrat avec un pulvérisateur jusqu’à saturation.
  • Déposez votre caissette dans un coin du jardin et oubliez-la jusqu’au printemps. La chaleur, puis le froid, devraient faire effet.
  • Si au mois de mars la germination n’a pas encore eu lieu, placez la caissette sous un châssis afin d’obtenir un réchauffement plus rapide. La levée se fera alors très vite.
  • Lorsque les jeunes plants ont plusieurs feuilles, repiquez-les en godet individuels remplis d’un mélange de terre du jardin et de terreau de feuilles.
  • Attendez la fin de l’été suivant pour les planter à leur lace définitive au jardin.
Helleborus orientalis entretien | Jardipartage
Hellébore à fleurs noires © DepositPhotos

Comment entretenir une hellébore orientale ?

Peu exigeantes une fois installées, les hellébores d’Orient peuvent vivre au même endroit pendant de nombreuses années avec un entretien réduit.

Arrosage : L’hellébore orientale ne doit pas manquer d’eau à partir de l’automne jusqu’au moment de la floraison, au mois de février. Néanmoins, le reste de l’année, en particulier l’été qui correspond à son temps de repos, cette plante vivace supporte bien des périodes de sécheresse.

Nettoyage de la touffe de feuilles : Au mois de mars, coupez les feuilles abîmées et noircies par le froid à la base avec un sécateur afin que de nouvelles feuilles se forment pour les remplacer.

Engrais et fertilisations : Apportez un peu de compost au pied de la plante chaque année. Ne l’incorporez pas à la terre afin de ne pas blesser les racines charnues de l’hellébore.

Faut-il couper les fleurs fanées des hellébores ? Oui, juste après la fin de la floraison. Vous éviterez également la formation des fruits qui n’ont aucun intérêt décoratif.

Maladies : L’hellébore d’Orient est très peu sensible aux maladies.

Comment diviser une hellébore orientale ?

Il est très facile de multiplier une hellébore en divisant sa souche au moment du repos de la plante entre avril et juillet, après la floraison.

  • Déterrez entièrement la souche.
  • Séparez-la en éclats, replantez-les immédiatement ailleurs.

Il est également possible de semer les graines d’hellébores mûres en juin ou juillet dans des caissettes. Néanmoins, les hellébores d’Orient s’hybrident très facilement : les plantes obtenues ne ressemblent donc pas toujours à la plante d’origine.

De plus, la germination est longue : les graines ne germeront qu’après avoir subi une période de froid. Les semis doivent donc être effectués et laissés dehors.

fleurs d | Jardipartage'hiver
Profitez de la floraison des hellébores tout lhiver

Quelques variétés d’hellébores d’Orient remarquables !

L’hellébore d’Orient est une plante proche de la rose de Noël (Helleborus niger) qui fleurit dès le mois de décembre.

Voici quelques belles variétés d’Helleborus orientalis :

Helleborus orientalis Queen of night : Se couvre de fleurs foncées, pourpres, souvent presque noires. Des fleurs qui surprennent en dévoilant un cœur d’étamines jaune vif.

Helleborus orientalis Early purple : Présente un feuillage à la teinte bleutée. Une couleur qui met si bien en valeur le jaune d’or des étamines nichées au cœur des fleurs.   Cet hybride sera davantage mis en valeur associé à des arbustes persistants au feuillage franchement doré.

Helleborus orientalis Slate : Au feuillage pourpre, très foncé. Un hybride à l’aspect lugubre, étrange tout autant que fascinant. Rares sont les plantes aussi sombres. Un végétal à éviter pour ceux que le noir effraie. Une aubaine, en revanche, pour ceux à la recherche d’originalité.

Helleborus orientalis Picotée : offre un grand nombre de fleurs aux pétales blancs ou rose pâle. Des pétales subtilement veinés de pourpre et parfois même de violet, au point que l’on pourrait les croire dessinés par l’Homme. Le cœur blanc ou crème d’étamines s’en trouve alors sublimé !

Il existe donc d’autres espèces d’hellébores :

  • La rose de Noël ou Helleborus niger, est la plus connue. Ses grandes fleurs blanches en coupe s’épanouissent dès Noël au jardin.
  • L’hellébore de Corse, Helleborus argutifolius ou Helléborus corsicus, est une belle hellébore aux fleurs verdâtres portées par des hampes solides et qui s’épanouissent entre février et mars. Elle développe aussi de très belles feuilles coriaces.
  • L’hellébore fétide (Helleborus foetidus), est aussi connue sous le nom de pied de griffon. Cette variété sauvage aime la chaleur et les terres très drainées. Ses feuilles sont vert sombre, ses fleurs verdâtres décorées d’un liseré pourpre.
author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

3 réflexions sur “Hellébore orientale : Des fleurs au cœur de l’hiver !”

  1. Bonjour Bruno

    j’ai une hellébore de Corse , très fleurie en ce moment . Curieuses fleurs vert clair , feuillage que j’aime plus que lles fleurs , très graphique , finement dentelé , qui vieillit en ce moment donc que je coupe ; Elle a une dizaine d’années . Reçoit le soleil uniquement le matin , elle est devenue assez grosse , je voudrais la diviser et en offrir à une amie .
    je vais faire ça après la floraison , mais comment ?. les tiges sortent du sol comme un bouquet ds un vase, chaque tige très près les unes des autres .Si j’en déterre une , je crains d’abîmer les autres ?
    merci d’avance de votre réponse .

    1. Bonjour Anne,

      Suite à notre discussion en mp, j’ai remis la main sur l’une de ces questions. Il faut tout d’abord savoir que l’héllébore de Corse (Helleborus argutifolius) -comme les autres variétés ou hybrides d’ailleurs – n’aime pas être dérangé. On intervient donc généralement sur des sujets âgés de plus de 5 ans dans le but de les rajeunir, ce qui est votre cas ! Cette division est à effectuer plutôt en fin d’été (août/début septembre). Déterrez totalement la souche ou en partie suivant le nombre d’éclats que vous souhaitez faire. Chacun doit être muni de plusieurs tiges situées très près les unes des autres, comme vous le décrivez. Il faut ensuite replanter rapidement et bien arroser pour aider à la reprise. Si l’automne est sec, il faudra pense à arroser régulièrement; sinon les pluies se chargeront d’effectuer le travail 🙂

      1. ah merci vous me sauvez la vie et je m’apprêtais à en déterrer un seul bout , dès la fin de la floraison . donc je note sur mon agenda….merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut