Soins aux arbres fruitiers

Faut-il enlever les rejets au pied des arbres fruitiers ?

Lorsque des rejets ou des drageons poussent au pied des arbres fruitiers, il est fortement recommandé de les supprimer le plus tôt possible. Pour ce qui est des herbes indésirables c’est une autre histoire !

On distingue ici le rejet, dont le point de naissance se situe sur le tronc de la variété souhaitée (le greffon) et le drageon qui, lui, prend naissance au niveau du porte-greffe. Mais l’un comme l’autre nuisent au bon développement de l’arbre. Ces deux types de pousses apparaissent fréquemment sur un pommier, un cerisier ou encore un prunier.

C’est donc le propos de cette 70e vidéo Jardipartage que d’expliquer pourquoi ces rejets nuisent à la variété que vous souhaitez cultiver.

Transcrit de la vidéo 70 : “ Rejets et mauvaises herbes au pied des arbres fruitiers”

 » Bonjour à tous, ravi de vous retrouver pour cette 70e vidéo Jardipartage. Aujourd’hui, on regarde ce qui se passe de plus près au pied de nos arbres fruitiers.  Et on s’intéresse en particulier à ces rejets qui y poussent. Alors, en gros, faut-il les laisser ou faut-il les enlever ?

Pourquoi un arbre fait des rejets ?

Alors déjà, pour bien comprendre le problème, je vous ai pris l’exemple de l’un de mes pommiers parce que l’on voit clairement les 2 parties du tronc :

  • La partie sombre, en bas, c’est celle du porte-greffe
  • Et au-dessus, le tronc le plus clair, c’est celui du greffon: en gros, c’est donc la variété que j’ai choisi de cultiver.

Le porte-greffe, lui donc en-dessous, c’est lui qui fournit le “carburant” à l’arbre. Il puise l’eau et les éléments nutritifs dans le sol mais il peut aussi avoir la fâcheuse tendance de se développer pour lui-même s’il est exposé à la lumière et donc il drageonne ou il émet des rejets tout autour du tronc.

Faut-il laisser ces rejets ou faut-il plutôt les enlever ?

La réponse, c’est évidemment la seconde ! Évidemment qu’il faut supprimer le plus tôt possible ces rejets. Pourquoi ? Parce que sinon, ce qui va se passer, c’est que le porte-greffe va tellement se développer qu’il va finir par prendre le dessus sur la variété cultivée. Et vous savez que la sève va au plus court, c’est-à-dire que si elle est déviée d’emblée par le porte-greffe, elle va l’alimenter en priorité et c’est lui qui va se développer.

Pour ce qui est des herbes hautes maintenant, mon avis est beaucoup moins tranché. On considère parfois qu’elles font concurrence à l’arbre parce qu’elles prélèvent en particulier une partie de l’eau de pluie. Personnellement, je ne suis pas si sûr qu’elles soient si néfastes que cela. Parce que :

  • D’une part, les racines de ces plantes sont superficielles alors que celles de l’arbre sont à la fois plus profondes et plus étendues ; donc elles ont une surface bien plus grande pour aller puiser l’eau.
  • Ensuite, à mon avis, ces herbes aident à maintenir la terre humide en jouant un rôle de couvre-sol.
  • Et enfin, elles peuvent abriter des insectes utiles, mais aussi parfois, ça peut être le cas, des insectes qui sont néfastes pour l’arbre.

Donc, de mon côté, j’ai fait un choix qui est plutôt intermédiaire et qui consiste à laisser les pieds des arbres propres 2 à 3 fois par an. Et entre-temps, évidemment, je laisse pousser ces herbes indésirables. « 

Par contre, pour ce qui est des rejets, vous aurez compris que je les coupe le plus rapidement possible !

Voilà pour aujourd’hui, j’espère que cette nouvelle vidéo de conseils vous a plu. Salut à tous et bon jardinage !

Sur le même sujet :

Le lichen est-il dangereux pour les arbres ?
Comment tuteurer un arbre fruitier ?
Conseils de plantation en hiver d’un arbre fruitier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page