Arbustes persistants

Faut-il couper les haricots des lauriers roses ?

Vers la fin de l’été et en automne, une fois que la floraison du laurier-rose se termine, vous avez peut-être remarqué que des gousses vertes font leur apparition. Et peut-être vous êtes-vous déjà demandé s’il faut les couper ou bien les laisser ?

Pourquoi le laurier rose fait-il des gousses vertes ?

Le laurier-rose est un arbuste méditerranéen de la famille des Apocynacées. Comme la plupart des plantes de cette famille, il est donc normal que certaines fleurs (pas toutes) forment des fruits et des graines après la floraison.

Ces fruits prennent la forme de ces gousses vertes qui ressemblent des haricots verts.

Les gousses sont d’abord vertes et dures. Mais elles s’allongent progressivement avant de sécher, puis de devenir marron ou noires en hiver. Elles sont alors mûres, s’ouvrent et libèrent les nombreuses petites graines plumeuses qu’elles contiennent.

Le vent en emporte une partie. Une autre partie reste collées à la gousse. Souvent aussi, les gousses sèches restent accrochées à l’arbuste, même l’année suivante.

Attention, contrairement à des haricots verts, ces gousses ne sont pas comestibles car comme toutes les parties du laurier rose sont toxiques !

Faut-il enlever les gousses et les fleurs fanées ?

Si votre laurier-rose est planté en pleine terre :

Il n’est pas utile de couper ses fruits et ses fleurs séchées car :

  • Les laisser n’empêchera pas votre laurier-rose de bien fleurir l’année suivante ou, vu sous un autre angle, le fait de les supprimer n’améliorera pas sa floraison !
  • Les gousses restent décoratives
  • Et le laurier-rose est très peu invasif : ses graines peuvent s’envoler et se disperser en nombre mais elles germent difficilement spontanément. Peu de risque donc de se laisser envahir !

Si votre laurier rose est planté en pot ou en bac :

La réponse est différente car la formation des graines demande de l’énergie à l’arbuste alors que la quantité de terre et d’éléments nutritifs à sa disposition sont limités.

Dans le cas d’une culture en pot, il est donc conseillé de couper les gousses une à une le plus tôt possible, voire tailler les hampes de fleurs entières une fois qu’elle ont fini de fleurir afin que votre laurier-rose économise ses forces.

A lire aussi : ➥ Protéger le laurier-rose du gel

Retrouvez ces conseils dans cette 75ème vidéo de conseils au jardin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page