Bassin de jardin

Comment faire une cascade en pierres ?

Le bruit de l’eau est apaisant. Si votre terrain présente un peu de dénivelé, une cascade en pierres naturelles se jetant dans un bassin est une belle idée d’aménagement. Quelques jours de travail seront nécessaires, mais le résultat final sera un atout supplémentaire pour votre jardin.

Où construire une cascade en pierres ?

Pour faire une cascade, il faut choisir un endroit du jardin proposant un dénivelé suffisant. L’eau doit en effet prendre un peu de vitesse avant de franchir les pierres qui créeront la cascade.

Un dénivelé d’au moins 2 m pour une longueur de ruisseau de 6 m ou 8 m est nécessaire.

Comment faire une cascade en circuit fermé ?

La création d’un petit ruisseau artificiel et d’une cascade demandent quelques jours de travail. Mais le bruissement de l’eau et leur aspect décoratif méritent tous ces efforts !

Matériel nécessaire :

  • Une bêche, une pelle, un râteau
  • Une bâche pour bassin ou pour étang étanche, un cutter
  • Une pompe de bassin de 120 W,
  • Un tuyau en polypropylène noir : diamètre intérieur 38 mm, extérieur 50 mm.
  • Une petite gaine rouge pour les fils électriques
  • Un grillage avertisseur.

Tracez le lit du ruisseau : Commencez par marquer au sol le tracé de votre ruisseau se terminant par la cascade tombant dans un petit bassin de réception. Vous pouvez le matérialiser au sol en plantant une série de petits piquets en bois ou l’aide d’une bombe de peinture fluo.

Creusez le petit ruisseau : Afin de créer des berges en pente douce, creusez une tranchée à la bêche au moins 2 fois plus large que le lit définitif du ruisseau : Votre tranchée doit Par exemple mesurer 1 m de large pour obtenir une cascade de 40 à 50 cm. Comptez 25 à 30 cm de profondeur.

Façonnez le lit du ruisseau : Retirez la terre du lit du ruisseau. A l’aide de la pelle, aplanissez et lissez le plus possible le fond. Prenez également le temps de retirer les cailloux à l’aide du râteau afin qu’ils ne percent pas la bâche plus tard.

Posez la bâche : Installez la bâche à sa place. Prévoyez assez de largeur pour la faire remonter de chaque côté sur les berges et ainsi rendre la cascade étanche. Choisissez une bâche solide, composée de PVC souple et élastique, mais indéchirable. Plusieurs épaisseurs existent : de 0,5 mm à 2 mm. Imputrescible, cette bâche devra résister au vieillissement et ne pas craqueler au fil des ans à cause des rayons du soleil.

Travaillez la bâche en la pliant à angle droit sur les côtés, le long des berges. Si votre morceau n’est pas assez long pour couvrir la totalité de votre petit ruisseau, découpez un morceau supplémentaire que vous soudez au précédent. Vérifiez en versant de l’eau que la jonction soit bien étanche.

Vérifiez l’écoulement de l’eau : Faites courir un peu d’eau à l’aide d’un tuyau d’arrosage positionné dans la partie haute afin de vérifier qu’il ne se forme pas de poches d’eau. Dans le cas contraire, retirez la partie de bâche concernée et comblez les creux en-dessous avec un peu de sable.

Etalez des galets au milieu du lit : ils serviront à stabiliser la bâche et à cacher le fond. Etalez ensuite par-dessus une bonne couche de sable gris. Comme dans la nature, calez dessus des galets et des pierres de formes arrondie ou irrégulière, de toutes tailles. Elles feront obstacle au flux d’eau comme dans un ruisseau naturel.

N’hésitez pas à positionner aussi des grosses pierres sur les côtés pour former les berges. Elles serviront à caler la bâche et à canaliser l’eau dans le lit du ruisseau. Votre ruisseau peut par ailleurs se rétrécir à un endroit.

idée cascade de bassin fait maison
Une belle idée de cascade de bassin fait maison © DepositPhotos

Créez la cascade : En bout de ruisseau, juste avant le bassin de réception de l’eau, façonnez une cascade à l’aide de grosses pierres plates ou d’ardoises. Son aspect doit être le plus naturel possible. Afin d’obtenir un bruit agréable, l’eau doit tomber d’au moins 20 cm de hauteur.

Vous pouvez également essayer de positionner vos pierres en équilibre afin qu’elles s’avancent légèrement à l’intérieur du bassin réceptacle : l’effet de cascade sera mieux réussi ! Dans ce cas, scellez les plus grosses pierres au mortier afin qu’elles ne bougent pas. Mais le mortier devra être invisible !

Soignez les finitions : Terminez votre petit ruisseau et la cascade en cachant avec des galets tous les bouts de bâche restant visibles.

Une fois votre petit ruisseau et votre cascade terminés, remplissez le bassin. Il faut compter entre 1h et 2h. En cours de saison, il faudra régulièrement vérifier et compléter le niveau d’eau car celle-ci s’évapore facilement.

Quelle pompe pour une cascade et un bassin ?

Une petite pompe hydraulique de 220 W est suffisante pour effectuer le transfert en circuit fermé entre le bassin de réception de l’eau et la partie haute votre ruisseau, mais également pour créer un peu de courant en direction de la cascade.

A la différence d’une pompe vide cave, qui fonctionne par intermittence, une pompe de bassin fonctionne en continu.

Immergez-la dans le bassin inférieur en la posant sur 1 ou 2 briques pour éviter de la laisser dans la vase.

Elle est en général munie d’un fil électrique d’une longueur de 5 m ou 10 m qui facilite son installation. Choisissez une longueur vous permettant d’atteindre une prise dans la maison ou le garage.

Creusez une petite tranchée pour enterrer le fil. Auparavant, il doit être inséré dans une gaine rouge afin de le protéger. Posez également un grillage avertisseur au-dessus qui vous indiquera sa présence plus tard si vous donnez un coup de bêche ou de pelle.

Quel tuyau PVC choisir avec la pompe ?

Choisissez un tuyau en PVC noir ou blanc. Son diamètre intérieur et extérieur doivent être adaptés au diamètre du tube en sortie de pompe.  Ses parois très épaisses sont suffisamment souples pour s’adapter aux courbes du terrain mais elles résistent également très bien à la pression. Creusez une tranchée le long de votre ruisseau pour l’enterrer.

Au tout début du ruisseau, l’extrémité du tuyau devra être cachée sous des roches pour donner l’illusion que l’eau naît d’une source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page