Bassin de jardin

A quelle profondeur installer les plantes aquatiques ?

Pour décorer un bassin ou un petit étang avec des plantes aquatiques rustiques, le plus important est de respecter leurs exigences, notamment leur profondeur de plantation.

Les plantes pour un bassin extérieur sont classées suivant 4 zones :

  • Les plantes de berge ou de rive ont besoin d’un sol restant frais en été, mais jamais détrempé, ni immergé l’hiver.
  • Les plantes semi-aquatiques apprécient une faible profondeur d’eau (10 cm maximum) mais tolèrent un assèchement partiel.
  • La majorité des plantes aquatiques vivent sous une hauteur d’eau comprise entre 20 et 40 cm. C’est la raison pour laquelle les bassins préformés disposent de paliers étagés.
  • Les nénuphars sont un cas à part : ces plantes flottantes aquatiques s’installent dans la zone du bassin disposant de la plus grande profondeur.

Quelles plantes choisir pour les berges ?

L’été, ces plantes vivaces semi-aquatiques apprécient la fraîcheur de la terre surplombant un bassin de jardin ou un ruisseau. Mais elles ne supportent pas d’avoir les pieds dans l’eau pendant l’hiver.

Il faut respecter ces besoins et planter les végétaux suivants directement sur les berges, 20 à 50 cm au-dessus du niveau de l’eau.

  • Primula japonica, la primevère du Japon (japonaise)
  • Persicaria amplexicaulis, la renouée persicaire
  • Lythrum salicaria, la salicaire commune
  • Gunnera manicata, la Gunnère du Brésil
  • Iris kaempferi, l’iris du Japon
  • Astilbe x arendsii , l’Astilbe
  • Salvia uliginosa, la sauge des Marais

Les plantes aquatiques de faible profondeur

Les végétaux de cette zone sont de deux types :

On trouve tout d’abord une liste de plantes semi-aquatiques qui acceptent d’être immergées de quelques centimètres (3 à 5 cm, pas plus). Ce sont par exemple :

  • Iris laevigata, l’iris des rives
  • Calla palustris, l’Arum des marécages
  • Butomus umbellatus, le jonc fleuri
  • Caltha palustris, le souci d’eau ou populage des marais
  • Le souchet à feuilles alternes (Cyperus alternifolius) et le Papyrus

Un second groupe de plantes de bassin se plaisent lorsqu’elles sont installées 10 cm environ sous le niveau de l’eau. Il s’agit de :

  • Menyanthes trifoliata, le trèfle d’eau
  • Typha angustifolia, la petite massette
  • Sagittaria sagittifolia, la flèche d’eau.

Enfin, l’Iris pseudacorus, ou iris des marais, est moins exigeant. Il accepte d’être planté dans 20 cm de d’eau tout comme il supporte d’être installé plus haut sur les berges, du moment que la terre ne sèche pas complètement en été.

profondeur des nénuphars dans un bassin
Les nénuphars flottent à la surface de l’eau mais ils ont besoin d’une grande profondeur © Jardipartage

Les plantes de bassin profond

Compte-tenu de leurs exigences, il vaut mieux planter les plantes aquatiques de ce groupe dans un substrat adapté en remplissant des paniers.

Vous pourrez ainsi placer les plantes les plus jeunes près de la surface de l’eau et les immerger plus profondément au fur et à mesure de leur croissance, jusqu’à atteindre à l’âge adulte leur zone de confort située entre 20 et 40 cm de profondeur.

  • Hydrocharis morsus-ranae, la morène
  • Myriophyllum verticillatum, le Myriophylle verticillé
  • Aponogeton distachyos, la vanille d’eau
  • Pontederia cordata, la pontédérie à feuilles en cœur
  • Elodea canadensis, Elodée du Canada
  • Nelumbo nucifera, le lotus
  • Potamogeton crispus, le Potamot crépu ou crispé.
  • Pistia stratiotes, la laitue d’eau

Le nénuphar, une plante pour le fond du bassin

Les Nymphéas sont à la fois des plantes flottantes et de profondeur. Les différents nénuphars étalent en effet leurs feuilles à la surface de l’eau mais ils ont besoin d’installer leurs racines au fond du bassin. La profondeur d’eau nécessaire dépend des variétés. Il faut donc bien se renseigner au moment de l’achat : la profondeur idéale est toujours indiquée par le vendeur ou sur l’étiquette qui accompagne la plante.

Cette grande profondeur d’eau est également indispensable pour les protéger du gel en hiver. Les poissons du bassin se réfugient également dans leurs racines l’hiver et au moment de pondre.

A lire sur le même thème :

Nettoyage d’un bassin sans vider l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page