Aménager son jardin

Comment fabriquer un pont japonais ?

Si une partie de votre jardin est aménagée selon les principes du jardin japonais , avec un ruisseau, un bassin ou une rivière de galets, pourquoi ne pas le compléter avec un pont en bois ? Cet accessoire décoratif offrira de nouvelles vues sur votre espace et sur certaines scènes végétales. Découvrez dans cet article comment fabriquer votre pont japonais en bois ? 

Matériel nécessaire pour faire un pont de jardin 

Les matériaux utilisés doivent s’intégrer au reste du jardin : aux végétaux comme aux allées minérales. Choisissez un matériau naturel tel que le bois, préférable au béton. 

Il vous faut : 

  • 3 arceaux en acier ou en bois
  • Des planches de bois de 3 cm d’épaisseur. 
  • Des boulons Japy 
  • Du gravier à béton, du ciment et de l’eau 
  • Des poteaux et des lames de bois pour fabriquer les rampes et les mains courantes 
  • De la peinture rouge. 
  • Un peu de grillage  (facultatif)

Quelle armature prévoir pour un pont de jardin ? 

Afin de durer de nombreuses années, notamment si votre pont japonais est installé au-dessus d’un ruisseau ou près d’un bassin, sa structure doit être solide. 

Pour la réaliser, l’idéal est d’utiliser des poutrelles ou des tubes d’acier de 7 cm de diamètre ou de côté. Ils seront par la suite cachés par l’habillage et le plancher en bois de votre joli pont. 

Vous pouvez demander à faire cintrer ces tubes d’acier dans une chaudronnerie afin d’obtenir l’arc souhaité.  

Pour un pont de 80 cm à 1 m de large, il faut prévoir 3 poutrelles : une de chaque côté, sur les extérieurs, la dernière au centre, afin de parfaitement soutenir le poids des marches et d’éviter leur éventuelle rupture au fil du temps sous le poids des personnes empruntant le pont. 

Posez les 3 arceaux métalliques à l’endroit souhaité. Ils doivent être bien de niveau les uns par rapport aux autres. Coulez ensuite les fondations où aboutissent les poutrelles avec du béton. Profitez-en aussi pour sceller les 4 poutrelles en bois sur laquelle s’appuiera la rampe de votre pont japonais. N’hésitez pas à doser un peu plus de ciment dans votre béton pour obtenir des fondations solides. 

comment fabriquer un pont japonais de jardin en bois
Ce pont japonais rouge en bois  permet de circuler dans le jardin japonais © DepositPhotos

Comment fixer le plancher du pont japonais ? 

Le temps que le béton durcisse, préparez les planches de bois qui serviront de plancher. Utilisez une essence de bois solide et naturellement imputrescible si votre pont japonais passe au-dessus d’un ruisseau : du chêne, du mélèze ou du sapin Douglas, un peu plus onéreux. 

Faites débiter ces planches dans une scierie. Pour un pont de 1 m de large, elles doivent mesurer 1,20 m de longueur, 25 cm de largeur et 3 cm d‘épaisseur. Elles dépasseront ainsi de 10 cm chaque côté du pont afin de cacher les tubes en métal de la structure. 

Pour les fixer sur la structure en acier, utilisez des boulons japy en acier zingué gris ou noir : leur tête arrondie et lisse affleure en surface du bois et ne présente pas de danger pour les pieds ; le collet carré placé en-dessous s’incruste en force dans le bois, ce qui évite qu’il tourne quand on visse l’écrou. 

Chaque planche doit être fixée avec 4 boulons, 2 de chaque côté au travers des tubes. Vissez les écrous à fond par en-dessous. En revanche, il est inutile de fixer les planches sur le tube du milieu car il ne sert que de renfort. 

Laissez 2 cm d’écart entre chaque planche afin de laisser s’couler l’eau de pluie et d’éventuels graviers. 

Sur les deux premières marches, il est conseillé de fixer un grillage ou des baguettes de bois afin de retenir le pied lorsque vous monterez sur le pont, car les deux premières planches sont plus inclinées que les autres et elles deviennent rapidement glissantes quand il pleut. 

pont japonais en bois
Joli pont japonais en bois © DepositPhotos

Fabriquer la rampe du pont et la peindre 

Une fois la structure et le plancher montés, il ne reste plus qu’à fabriquer la rampe en bois de votre pont. Vous pouvez utiliser des poteaux 7 cm x 7 cm ou 5 cm X 5 cm en pin traité. 

 Pour un plus joli rendu, demandez à un tourneur sur bois de les décorer de motifs selon votre goût. 

Lorsque l’ensemble est monté, terminez par une couche de peinture rouge vif caractéristique des ponts japonais. Votre pont japonais sera désormais l’une des pièces maîtresses de votre jardin. 

Voici un tuto vidéo complet  à regarder pour fabriquer votre pont japonais tout en bois :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page