Aménager son jardin

Comment faire soi-même sa table de jardin ?

Le moment du repas en famille pris à l’ombre d’un grand arbre dans le jardin, sur la terrasse ou le balcon, est toujours un moment apprécié de convivialité. Encore plus si le mobilier que vous utilisez est le résultat de votre propre travail.

La fabrication d’une table de jardin ne présente pas en soi de grande difficulté, à condition d’utiliser des outils de qualité. Munissez-vous du nécessaire, Nous vous expliquons comment faire dans les moindres détails.

 De quels outils avez-vous besoin ?

Premier point, mais primordial, ne lésinez pas sur la qualité des outils que vous emploierez pour fabriquer votre table de jardin. C’est justement cette qualité qui rendra la fabrication plus facile. Les outils Makita sont une valeur sûre et une référence des pros comme des bons bricoleurs depuis toujours.

Pensez aussi que les outils dans lesquels vous investissez vous serviront pour de nombreuses autres occasions ! Après cette table, il est probable que vous ayez envie de surfer sur la mode du Do It Yourself avec des matériaux de récupération si joliment détournés.

Vous pourriez ainsi enchaîner avec du mobilier et des accessoires de jardin comme des fauteuils en palettes recyclées ou une table basse redonnant vie à une grande bobine de câble : 2 matériaux très tendance !

Pour fabriquer votre table de jardin, il vous faut donc :

  • Une défonceuse : pour créer des encoches et assure un assemblage parfait par entaille entre le cadre du plateau et les pieds
  • Une ponceuse électrique circulaire ou à bande : pour lisser les surfaces les plus imparfaites et éliminer les aspérités du bois
  • Une visseuse à batterie puissante : pour visser entre eux les éléments de bois dur du cadre de la table, puis les planches du plateau dessus.
  • Des vis à bois : et à la taille adéquate selon l’épaisseur de vos planches.

Choisir les bonnes essences de bois

Il n’est jamais facile de savoir quelle matière choisir pour une table de jardin. Ce qui est certain, c’est qu’une fois à sa place, dehors, votre table va être soumise à la pluie, au gel, au soleil et aux insectes. Même protégé, son bois va donc toujours finir par s’abîmer.

Pour ce projet, mieux vaut donc choisir d’emblée des essences de bois qui résistent naturellement au mauvais temps : le noyer, le cèdre, le red cedar, le douglas, le mélèze, le pin maritime, le pin sylvestre… Vous pouvez facilement vous les procurer aux dimensions souhaitées auprès d’une scierie proche de chez vous.

Des dimensions de table adaptées à vos besoins

Combien serez-vous à table ? Selon la réponse, vous pourriez fabriquer une table de 2, 3 ou 4 mètres de long. Mais il faut aussi que vous composiez avec la place dont vous disposez dans votre jardin ou sur votre terrasse.

Une fois les mesures définies, attaquez-vous à la découpe des planches avec la scie circulaire.

Les grandes étapes pour faire soi-même sa table de jardin

Le plateau : Idéalement, les planches utilisées pour le plateau feront 15 cm de large. Mises bout à bout, elles vous offriront une largeur de table de près d’un mètre. Ainsi, vous n’aurez besoin que de 6 ou 7 planches assemblées côte à côte pour faire votre plateau.

Les pieds de table : Occupez-vous ensuite des pieds de table. Ces pieds doivent être plus épais que les planches car il faut supporter le poids du plateau. Pour une hauteur de table standard, coupez-les à 71 ou 72 centimètres. Posez votre scie circulaire et utilisez ensuite la défonceuse pour créer une entaille en angle droit au bout de chaque pied qui facilitera l’assemblage final.

Les traverses de soutien : Coupez deux traverses de la largeur de la table de jardin. Elles renforceront les 4 pieds et les maintiendront droit lorsque vous poserez le cadre du plateau de table. Une troisième traverse, bien plus longue sera assemblée dans la longueur de la table.

 L’assemblage des éléments :

  • Pour un travail bien fini, prenez le temps de lisser vos planches avec la ponceuse électrique. Les aspérités éliminées, vous ne vous accrocherez pas les mains en mangeant sur votre table.
  • Traitez ensuite tous les éléments de bois brut avec une lasure incolore afin d’éviter qu’ils ne soient trop rapidement attaqués par des champignons ou des insectes.
  • Une fois séchés, assemblez chaque pièce coupée à sa juste mesure. La visseuse permet de gagner un temps précieux ! Utilisez-la pour fixer les deux traverses à deux pieds distincts. Attention à bien respecter la largeur de votre table.
  • Ces deux extrémités en forme de H seront ensuite reliées en leur centre par la traverse plus longue, ce qui assurera une plus grande rigidité de la structure !
  • Les pieds peuvent maintenant accueillir le cadre du plateau de table qui sera fixé sur chaque entaille.
  • Renforcez la fixation avec de longue vis ou même, de la colle à bois.
  • Il ne reste plus qu’à clouer les planches entre elle ou à les visser.
  • Pour une finition complète, et pour résister plus longtemps au mauvais temps, enduisez votre table de lasure à bois. Qu’elle soit colorée ou non, elle assurera une protection optimale mais il faudra la renouveler tous les 3 ou 4 ans environ.
Sur le même thème :

➥ Hiver: Comment protéger sa table de jardin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page