Plantes grasses

Euphorbe de Corse : idéale en rocaille sèche

L’Euphorbe de Corse est une plante grasse vivace et rustique de petite taille. Dans une rocaille ou en potée, ses tiges charnues se couvrent de feuilles bleutées qui offrent un contraste élégant avec ses fleurs jaunes au printemps.

En résumé :

Nom botanique : Euphorbia myrsinites
Nom courant : Euphorbe de Corse
Famille : Euphorbiacées

Hauteur x étalement : Cette plante grasse ne dépasse pas 25 cm de hauteur mais ses tiges prostrées rampent sur 50 cm à 60 cm de long.
Fleurs : Dès le printemps (fin mars) si le climat est doux ou en mai-juin ailleurs, s’épanouissent des fleurs jaune-vert à l’extrémité des tiges couchées. Elles contrastent avec le feuillage vert.
Feuillage : persistant. Les feuilles coriaces, charnues, d’une belle couleur bleutée, sont élégamment imbriquées en spirale autour de la tige.

Exposition : Au soleil doux mais elle préfère le mi-ombre en climat chaud.
Sol : Se plaît en sol sec ou frais, bien drainé, même calcaire.
Rusticité : Très rustique, jusqu’à -20°C

Euphorbia myrsinites : plantation

Plantez-la dans un sol très bien drainée : elle craint les excès d’eau et l’humidité stagnante en hiver. Voici comment faire :

  1. Laisse tremper le pot une dizaine de minutes dans un récipient d’eau pour hydrater les racines.
  2. Creusez un trou bien plus grand que la motte
  3. Mélangez du sable ou des graviers à la terre pour la drainer.
  4. Installez la motte au centre.
  5. Rebouchez sur les côtés avec le mélange de terre.
  6. Tassez fermement avec vos mains.
  7. Il est inutile d’arroser : c’est une plante succulente !

Culture en pot

Le port étalé de la plante euphorbe de Corse permet de cultiver très facilement cette plante graphique en pot ou bien en suspension.

Dans ce cas, préparez un support de culture spécial avec un mélange par tiers de terre de jardin, terreau horticole et sable ou pouzzolane.

N’oubliez pas aussi d’utiliser un pot percé et de déposer sur le fond une bonne couche de gravier pour que l’eau d’arrosage en trop s’écoule rapidement.

euphorbe de corse en pot
© L.Johnson

L’Euphorbe de Corse : un entretien facile !

  • Supprimez les fleurs fanées dès qu’elles ont séché pour éviter que les graines se répandent partout. Portez des gants car le latex blanc qui suinte des tiges coupées est irritant pour la peau.
  • En vieillissant, les feuilles basses des tiges qui ont fleuri ont tendance à sécher puis tomber. Elles sont aussi plus fragiles et cassent facilement.
  • Supprimez-les totalement en les taillant à la base en fin d’été quand elles sont bien sèches et brunes.
  • Arrachez régulièrement les mauvaises herbes qui poussent à ses pieds.

Parfaite dans les jardins secs

Le port couvre-sol si particulier de l’Euphorbia myrsinites est parfait pour décorer une grande rocaille sèche mi-ombragée. Vous pouvez aussi planter cette succulente en bordure d’allée, d’un dallage, d’un carrelage de terrasse ensoleillée, sur un talus ou au-dessus d’un muret.

Dans un massif ou un jardin de graviers, il ne faut pas hésiter à l’installer à l’avant d’autres cousines plus hautes qu’elles, comme l’euphorbe des garrigues (Euphorbia characias).

L’euphorbe de Corse se multiplie toute seule !

Comme toutes ses cousines, cette plante très graphique n’a qu’un seul défaut : sa facilité à se ressemer partout qui la rend un peu envahissante à la longue !

Pas la peine de chercher à la diviser au début du printemps ou même de vouloir bouturer ses tiges charnues ! Des bébés de cette coriace naissent partout spontanément parfois d’ailleurs assez loin des pieds d’origine. Il suffit pour la multiplier de les récupérer.

euphorbe de corse toxique
© R.Grayson

Une euphorbe parmi tant d’autres !

Le genre Euphorbia compte près de 2000 espèces de plantes vivaces : ce sont majoritairement des arbres et des plantes grasses.

L’euphorbe de Corse est l’une des espèces les plus basses de la famille ! C’est aussi l’une des plus graphiques grâce aux jolis reflets bleutés de son feuillage et à disposition géométrique.

La sève laiteuse de l’euphorbe de Corse est toxique

Le latex qui circule dans cette plante grasse brûle la peau et provoque des conjonctivites dans les yeux. Si vous vous frottez les yeux avec les mains sales, vos paupières feront aussi une réaction allergique et gonfleront.

L’ingestion de la sève est tout aussi toxique, entraînant nausées et vomissements ! Voilà pourquoi il est recommandé de porter des gants quand vous manipulez les euphorbiacées et de soigneusement vous laver les mains à l’eau savonneuse après.

Sur le même thème:

Euphorbe Petit-Cyprès: un charmant couvre-sol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page