Cactus et plantes vertesL'été

Quel entretien effectuer pour les plantes grasses ?

Les cactées et les plantes succulentes (anciennement grasses) séduisent le plus grand nombre par leurs formes variées et originales. Ces plantes d’origine désertique peuvent être cultivées à l’ intérieur où elles apportent une touche de verdure et un atout déco indéniable. Faciles à vivre, elles sont aussi faciles d‘entretien et tolèrent quelques approximations et oublis, en particulier au niveau de l’arrosage. Découvrez comment bien entretenir une plante grasse.

Une grande diversité de plantes grasses !

Les plantes succulentes sont originaires de diverses zones désertiques du globe (d’Amérique centrale pour les cactus, de l’Est de l’Afrique…). Elles offrent une grande diversité de formes ; certaines pouvant même se parer de fleurs extraordinaires.

Avec ou sans épines, le choix  est tellement vaste que vous pouvez d’ailleurs faire en démarrer une collection. De quoi décorer votre intérieur et suivant votre région, pourquoi pas aussi votre jardin !

Faciles d’entretien

L’un des avantages indéniables des succulentes est leur facilité d’entretien. Elles poussent sans difficulté et sans nécessiter beaucoup d’intervention.

Nul besoin non plus de demander à un ami ou un voisin de s’en occuper si vous avez à vous absenter.  Les succulentes accumulent dans leurs tissus de grandes réserves d’eau qui leur permettent de supporter des sécheresses prolongées !

Quel entretien pour une plante grasse ?

Les plantes succulentes n’ont pas les mêmes besoins tout au long de l’année. Il convient donc de respecter leur cycle de vie, notamment de considérer différemment leur saison hivernale et celle qui correspond à leur printemps et été.

Les plantes grasses en hiver

Faut-il les abriter ?

L’hiver correspond, pour la majorité des plantes grasses, à une période de repos végétatif.  Si elles vivent à l’extérieur, certaines, de nature gélive, risquent de mourir de froid alors que d’autres, à l’image des cactus-raquettes (Opuntia) ou de quelques Agaves, peuvent résister à de brèves périodes de gel.

Néanmoins, une température comprise en 5° et 10°C est idéale pour assurer ce nécessaire repos sans craindre de perdre des sujets fragiles.

Pensez à les hiverner dans un lieu lumineux mais non chauffé comme une véranda ou une pièce sans chauffage. Ne les placez pas cependant directement derrière une vitre. En effet, la lumière directe du soleil occasionne des brûlures, laissant des marques sur la plante qu’il est alors impossible de gommer.

Faut-il les arroser ?

Les cactus

Les cactées n’ont pas besoin d’arrosage entre novembre et mars, sauf si vous les maintenez à une température supérieure à 15°C où un apport d’eau se limitera à une fois par mois.

Les autres succulentes

Arrosez-les une fois par mois pendant l’hiver, cela suffit ! Attention, car quelques plantes font exception à la règle ! Si vous possédez un cactus de Noël par exemple, ne le déplacez pour éviter que ses boutons en tombent sous l’effet d’un stress. Ce spécimen nécessite aussi un arrosage hebdomadaire à cette période de l’année afin de soutenir sa merveilleuse floraison.

plante grasse entretien

Les plantes grasses au printemps et en été

Des arrosages copieux, mais espacés

Au mois de mars, reprenez les arrosages des plantes grasses. L’apport en eau doit se faire de façon progressive afin d’éviter que la plante ne se mette à gonfler ou à se gercer.

Évitez l’eau calcaire du robinet qui laisse des traces blanches sur l’épiderme. Préférez-lui l’eau de pluie.

Plus votre succulente est exposée à la lumière et plus elle a besoin d’eau. Les apports d’eau doivent donc être copieux en période de croissance. Cependant, si le temps venait à se refroidir, réduisez-les.

Laissez la terre sécher complètement entre deux arrosages. En ce qui concerne les plantes grasses en pot, ne laissez pas non plus d’eau stagner dans la soucoupe, les racines sensibles de ces plantes pourrissent facilement !

Rempotage

Les rempotages doivent être effectués au printemps. Repiquez votre succulente dans une terre drainante. Mélangez par exemple à parts égales de la terre de jardin avec des éléments drainants poreux mais non calcaires comme du sable de rivière, de la pouzzolane, de la perlite ou de la vermiculite ou utilisez un terreau pour cactées  du commerce.

N’oubliez pas de déposer au fond du pot une épaisse couche de billes d’argile qui facilitera le drainage.

Quelques soins indispensables

Ces petits gestes ne paraissent rien, mais ils améliorent la vie de vos succulentes si vous les cultivez en pot ou à l’intérieur de votre logement.

  • Veillez à arroser en évitant soigneusement la base de la plante (le collet). Faites s’écouler l’eau à la bordure du pot ou bien, bassinez-les : l’arrosage se fera alors par capillarité.
  • Utilisez régulièrement un pinceau à poils souples afin d’ôter la poussière, en particulier des espèces difficiles à manipuler à cause de leurs épines. Elles bénéficieront ainsi de plus de lumière.
  • Retirez les cochenilles qui forment des amas blancs. Utilisez pour cela un bâtonnet imbibé d’alcool à 70°C.
  • Enfin, rempotez régulièrement vos plantes grasses afin de renouveler les substances nutritives. Il est dans ce cas totalement inutile de fertiliser !

Mis à jour le Nov 6, 2019 @ 10 h 10 min

Tags

Céline Amirault

Passionnée par les plantes, la décoration extérieure et tout ce qui touche de près ou de loin au jardinage, je partage avec vous des conseils relatifs à tous ces domaines. Ecrire, lire, jardiner et prendre soin de ceux qu’on aime : ne serait-ce pas, après tout, la recette parfaite du bonheur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer