Plantes grasses

Le Dasylirion, Résistant A La Sécheresse !

Originaire du Mexique et du Sud des Etats-Unis, le Dasylirion est une plante succulente arbustive de la famille des Agaves, à la silhouette exotique très proche du Yucca et de la plante pied d’éléphant ou Beaucarnea.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Dasylirion
Nom courant : Dasylirion, dasylire
Famille : Agavacées

Hauteur x étalement : de 60 cm à 2,50m selon l’espèce. Sa croissance est très lente
Feuillage : Se forme une rosette persistante de très nombreuses feuilles fines, longues, chacune  portant des petites épines sur ses bords. Avec l’âge, apparaît chez certaines espèces un tronc court de 2 à 3 m de long  qui donne au dasylire l’allure d’un palmier.
Fleurs :  Les fleurs étoilées, blanc crème, s’épanouissent au printemps ou  en été selon l’espèce sur une hampe florale pouvant atteindre 2 à 3 m de haut. Il existe des pieds mâles et femelles portant des fleurs de l’un ou l’autre des deux sexes.

Exposition : En plein soleil, cette agavaceae ne craint pas la sécheresse
Sol : Sol drainé, même pauvre, sec et sableux.
Rusticité : Assez peu rustique, il est résistant au froid jusqu’à -5 à -10°C selon les conditions de culture.

Variétés de Dasylirions remarquables

Il existe 18 espèces de Dasylirion, toutes à feuillage persistant :

Dasylirion glaucophyllum

Ce Dasylirion se couvre de feuilles larges (entre 1,5 et 2 cm), glauques, bleutées , portant des épines crochues jaunes sur leurs bords. En vieillissant, se forme un tronc court de 30 cm. Sa belle hampe florale atteint 3 m de hauteur, parfois plus avec des fleurs jaunes élégantes, parfois blanc vert.

Dasylirion longissimum

Ce Dasylirion est capable de former un tronc trapu de 3 m de hauteur qui le fait ressembler à un véritable palmier. Ses feuilles très fines et très longues (près de 2 m) se terminent par un toupet de petits filaments. Sa silhouette en foule de feuilles vert mat laisse s’échapper en été de longues panicules de fleurs.

Dasylirion acrotrichum
© J.Cabrera

Dasylirion acrotrichum

Aussi appelé Dasylirion gracile, il forme un petit arbre de 2 à 3 m de hauteur au tronc trapu souvent tordu, et aux longues feuilles vertes dentées terminées par de courts filaments blancs. Certaines feuilles sont bien dressées, d’autres totalement retombantes, ce qui lui donne une allure un peu chevelue.

Dasylirion wheeleri

Originaire des Etats américains du Texas et de l’Arizona, cette espèce offre une boule régulière de feuilles en forme de glaive d’environ 1 m de long, plus grises que vertes, épineuses sur leurs bords. Il fleurit à plusieurs mètres de hauteur au printemps. C’est le plus résistant au froid (-20°C) et à l’humidité si le sol est parfaitement drainé.

Dasylirion quadrangulatum

Cette espèce présente une belle rosette arrondie de feuilles vert sombre ressemblant aux feuilles de jonc, sans épines.

Dasylirion serratifolium

Originaire du Mexique, c’est un Dasylire aux feuilles bleutées

Culture en pot

dasylirion feuilles seches
© Jardipartage

En dehors des régions aux hivers doux, le dasylire se cultive plutôt en pot. Il est alors possible de le planter presque toute l’année :

  • Choisissez un pot en terre cuite à peine plus grand que le conteneur d’origine.
  • Déposez une couche de gravier au fond pour assurer un bon drainage.
  • Préparez un mélange à parts égales de terreau, de sable et de pouzzolane.
  • Dépotez la plante. Il est inutile de faire tremper sa motte.
  • Installez-la au centre du pot : elle doit rester en retrait de la surface de quelques centimètres.
  • Comblez les vides sur les côtés avec le mélange de substrat. N’hésitez pas à le tasser à l’aide d’un bâtonnet en prenant soin de ne pas abîmer les racines.
  • Ajoutez un peu de substrat en surface pour recouvrir  légèrement la motte.
  • N’arrosez pas immédiatement. Attendez 2 ou 3 jours pour apporter de l’eau sans excès.
  • De la même manière, effectuez un rempotage tous les 2 ou 3 ans dans un pot à peine plus grand pour renouveler les matières organiques.

Entretien du Dasylirion

Arrosage et engrais

  • En pot, effectuez des arrosages modérés sinon la plante pourrit facilement.
  • En pleine terre, une fois enraciné, cette Agavacée n’a pas besoin d’arrosage car elle ne craint pas la sécheresse.
  • Elle se passe également d’engrais.

Hivernage

Dans les régions froides, en automne, rentrez votre plante en pot à l’abri du gel dans un local lumineux.

Dans les régions douces, en pleine terre, il n’est pas utile de la protéger.

Nettoyage de la touffe

Coupez régulièrement les feuilles qui sèchent complètement à la base du Dasylirion pour dévoiler progressivement son tronc court et former un petit palmier graphique.

dasylirion plante
© J.Cabrera

Maladies

Le Dasylire est sensible aux cochenilles, surtout lorsqu’il est hiverné en intérieur.  Effectuez plusieurs traitements avec un insecticide à l’huile blanche pour les éliminer dès que vous détectez leur présence.

Le bout des feuilles du Dasylirion sèche

Ce phénomène est normal, en particulier chez certaines espèces comme Dasylirion quadrangulatum où le bout des feuilles sèche naturellement sur 1 à 2 cm.

Chez les espèces D.gracile et D.glaucophyllum, ce bout des feuilles sec donne même naissance à un toupet de fibres décoratives.

Utilisations

La silhouette ronde et  élégante du Dasylirion est intéressante pour aménager un espace de jardin graphique prenant appui sur des formes géométriques simples.

Vous pouvez aussi le planter dans un coin de terrain sec, seul au milieu d’une rocaille ou en compagnie d’autres plantes succulentes dans une ambiance très minérale et désertique. Ou encore sur un talus, pour qu’il bénéficie d’un bon drainage du sol.

En pot, installez-le à l’abri sur un balcon, une terrasse, ou encore sous une avancée de toit en climat plus frais.

Sur le même thème:

Agave à cou de cygne : Gracieux mais peu rustique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page